Chaque enfant a droit à une bonne formation. L’école publique doit donc être la meilleure. Nous avons besoin de structures d’accueil extra-familial, de dispositifs préscolaires et parascolaires, d'écoles à horaire continu et un système intégratif. Les baisses fiscales ne devraient pas intervenir au détriment de la formation, de l’éducation et de la recherche. Pour assurer un bon départ dans la vie professionnelle, il faut des places d’apprentissage en suffisance. Pour un accès plus juste aux études supérieures, des bourses d’études équitables doivent être distribuées. Il faut intensifier les efforts dans le but de promouvoir un secteur de la science et de la recherche bien intégré dans les réseaux internationaux et conforme aux principes éthiques. La priorité doit être mise sur la liberté de l'enseignement et de la recherche, et non sur les attentes de l'économie.