La paix et la justice ne peuvent être obtenues qu’à l’échelle mondiale. Figurant parmi les pays profitant le plus de la globalisation, la Suisse doit assumer sa responsabilité sur le plan international et contribuer à l’édification d’un monde plus juste et plus paisible. La meilleure protection contre des risques toujours plus nombreux passe par un développement social et économique  plus équitable, ainsi que des mesures préventives comme la promotion de la paix, le renforcement des droits fondamentaux, la protection du climat, l’abandon de technologies dangereuses, le désarmement, des lois plus strictes à l’égard des armes ainsi qu’une planification médicale à l’échelon planétaire. La Suisse, elle, a besoin d’une armée en mesure de réagir aux véritables menaces d’un 21ème siècle globalisé. Par rapport à aujourd’hui, elle doit réduire ses effectifs et devenir plus efficace, tout en assurant sa sécurité et en développant la coopération internationale.