lorem ipsum
  • 08.03.2015
    Le très clair NON à l’initiative famille du PDC est, pour le PS, une bonne décision. Celle-ci prétendait aider les familles de la classe moyenne. Alors qu’en vérité, toutes les familles ont besoin d’aide, l’initiative n’aurait pas répondu à cette demande. Ceux qui n’ont pas besoin d’aide auraient pu économiser des milliers de francs. A ce problème de base s’ajoute le fait que l’initiative aurait créé un trou dans les caisses publiques d’un milliard de francs au minimum. Les suites logiques de cette initiative auraient été des programmes d’économies, qui auraient alors eu un véritable effet boomerang contre les familles. Continuer
  • 25.02.2015
    Au vu des résultats du sondage de l’institut GfS, rendu public aujourd’hui, l’initiative du PDC sur les familles serait en chute libre. Pour la conseillère nationale (VD), Rebecca Ruiz, « un cadeau fiscal qui profitera en priorité aux familles les plus aisées semble peiner à trouver une majorité. Les familles à bas et moyens revenus devront payer les pots cassés, ce qui n’est pas acceptable ». Si l’initiative devait être acceptée, des coupes dans les subventions de primes d’assurance-maladie, dans la formation ou encore dans l’accueil extrascolaire toucheraient très directement des dizaines de milliers de familles. Continuer
  • 09.02.2015 | Comité « Non à l'initiative PDC sur la famille »
    Le journal alémanique dominical « Schweiz am Sonntag » a publié hier un article précisant que l’initiative du PDC sur les familles ne coûterait pas 1 mais probablement près de 3.3 milliards de francs. Il était déjà connu que la Confédération, les cantons et les communes devraient compenser environ 1 milliard. Cependant, l’article publié aujourd’hui précise que 1.3 milliards toucheraient les assurances sociales et les caisses de pension. L’article précise également que pour la seule AVS, il faudra compter sur presque un demi-milliard de pertes. Continuer
  • Le sondage Gfs rendu public aujourd’hui indique que les titres enjôleurs peuvent être efficaces en début de campagne. Ainsi une courte majorité des sondé-e-s accepterait une initiative visant à aider les familles. Continuer