Vous trouverez ici tous nos communiqués de presse. Vous pouvez les consulter par année de publication ou par mots-clés grâce au moteur de recherche. Une compilation des principaux communiqués sur un sujet donné figure également dans les dossiers thématiques.

  • 30.04.2017
    Les membres du PS Suisse ont accepté, à une écrasante majorité, la Prévoyance vieillesse 2020 : par 11’061 OUI contre 1’153 non, soit 90,6 % de OUI. La participation au vote a été de 39 %, en augmentation de 7 % par rapport au dernier vote général de 1995. Ce résultat donne au PS un mandat clair pour mener une solide campagne en faveur de la réforme de la Prévoyance vieillesse 2020, dont la votation est agendée au 24 septembre. Continuer
  • 27.04.2017
    Les étudiant-e-s, les apprenti-e-s et les organisations de jeunesse suisses demeurent exclu-e-s du programme d’échange européen Erasmus+, conséquence négative de l’initiative contre l’immigration de masse de l’UDC. La solution transitoire envisagée par le Conseil fédéral ne fonctionne pas sur le long terme ; au plus tard, dès 2021, la Suisse doit à nouveau être membre à part entière d’Erasmus+. L’argent ne doit en rien influencer des décisions concernant la participation de la Suisse à des programmes européens de formation académique et professionnelle. Continuer
  • 26.04.2017
    Après que le Conseil fédéral a renoncé à un contre-projet à l’initiative RASA, les chances d’en voir naître un sont désormais infimes. Sur le principe, le PS reste ouvert à un contre-projet. Si tel ne devait pas être le cas, un retrait de l’initiative serait perçu, du point de vue du PS Suisse, comme une issue logique. L’objectif de RASA, à savoir le sauvetage des bilatérales suite à l’initiative contre l’immigration de masse de l’UDC, est atteint, puisqu’aucun référendum n’a abouti contre le projet de mise en œuvre du Parlement. Continuer
  • 25.04.2017
    Les partis de droite proposent, une fois encore, d’offrir plus d’argent à l’armée. Et une fois encore, aucune réflexion sur la politique de sécurité et aucun concept ne viennent argumenter cette demande. Ainsi, la volonté de la majorité de droite de la Commission de la politique de sécurité du Conseil national (CPS-N) de moderniser la capacité des F/A-18 à combattre des cibles terrestres, n’est soutenue par aucun scénario plausible. Par conséquent, le Conseil fédéral a toujours rejeté cette mise à niveau en raison des coûts qu’elle générerait. Continuer
  • 21.04.2017
    Le Comité directeur du PS Suisse a défini aujourd’hui les éléments-clefs fondamentaux pour la nouvelle mouture de la RIE III. Le PS propose une nouvelle réforme de l’imposition des entreprises qui soit acceptable pour toutes et tous, et attend des concessions de la part des associations économiques, ainsi que des partis bourgeois. Le refus massif du peuple lors de la première version de la RIE III prouve que les citoyen-ne-s désirent une réforme aussi équilibrée qu’équitable, n’ayant pas pour conséquence un gouffre se chiffrant en milliards. Continuer
  • 11.04.2017
    Les consommatrices et les consommateurs doivent recevoir en retour l’injuste surtaxe de la TVA d’un montant total de 170 millions de francs de Billag. Aujourd’hui, la commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) a accepté une demande déposée par le PS. Continuer
  • 07.04.2017
    La Commission de la santé du Conseil national (CSSS-N), dominée par des représentant-e-s des caisses, mène un nouveau combat contre les personnes malades. Ainsi, celui qui n’opterait pas pour un modèle standard de franchise à 300 francs, n’aurait le droit de modifier cette dernière que tous les trois ans. Ainsi, les franchises plus élevées, considérées comme des modèles spéciaux, ne seraient attractives que pour des personnes en pleine santé. La suite est claire : de futures désolidarisations sur le dos des personnes souffrant de problèmes de santé et encore plus de possibilités visant à permettre une sélection des risques pour les caisses. Continuer
  • 05.04.2017
    Le Conseil fédéral confirme qu’il rejette l’initiative pour la fraude fiscale lancée par l’UDC, le PLR et le PDC, tout comme le contre-projet du Conseil national. Le PS soutient pleinement la décision du Conseil fédéral. L’initiative comme le contre-projet servira uniquement à protéger les fraudeurs fiscaux des poursuites pénales et à instrumentaliser la place financière suisse pour en faire une plaque tournante de l’argent sale. Continuer
  • 01.04.2017
    Les délégué-e-s du PS Suisse, réunis aujourd’hui à Castione (TI), ont soutenu la réforme de la Prévoyance vieillesse 2020 et lance le processus pour un vote général de la base du PS. Le OUI à la Stratégie énergétique 2050 a également été adopté à l’unanimité des délégué-e-s. Continuer
  • 31.03.2017
    Le PS a combattu aujourd’hui en Commission des Finances (CdF-N) la motion adoptée par la majorité de droite intitulée « réduire les dépenses liées ». Avec cette motion, l’UDC et le PLR, ainsi que leurs alliés, attaquent directement la sécurité sociale. En clair : les domaines concernés par les coupes seront l’AVS, l’AI, les prestations complémentaires ou les subsides d’assurance-maladie. Continuer
  • 29.03.2017
    La professionnalisation de la protection de l’enfant et de l’adulte fait ses preuves, comme le montre aujourd’hui le rapport sur l’APEA du Conseil fédéral. L’APEA (Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte) travaille avec des personnes – et parmi eux de nombreux enfants – qui se trouvent dans des situations de vie particulièrement difficiles. Ce travail, demandant une grande sensibilité, est entre les mains de personnes spécialisées formées aux difficultés du métier. C’est pourquoi le PS est convaincu de l’actuel fonctionnement de l’APEA. Cette Autorité doit encore s’améliorer, mais son démantèlement ne doit pas être à l’agenda politique. Continuer
  • 28.03.2017
    Le PS entend contrer le fait que la révision des prestations complémentaires ne soit utilisée comme programme de démantèlements sociaux. L’augmentation attendue depuis longtemps des montants maximaux pris en compte au titre du loyer ne doit pas servir de prétexte pour couper dans les subsides aux primes de l’assurance-maladie ou pour d’autres mesures d’austérité. Le PS va s’engager pour une révision sociale des prestations complémentaires dans le cadre de la procédure parlementaire. Continuer
  • 19.03.2017
    Les membres du PS devraient définir la position du parti sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020 au travers d’un vote général. Si le Comité directeur du PS Suisse devait adopter la proposition de la Présidence, l’Assemblée des délégué-e-s du 1er avril se déterminera sur la mise en œuvre d’un vote général. Continuer
  • 16.03.2017
    Aujourd’hui, le Parlement a montré un sens aigu des responsabilités et a accepté la réforme de la prévoyance vieillesse 2020. L’augmentation de 840 francs de l’AVS permet de maintenir le niveau actuel des rentes. Cette réforme aura ainsi de grandes chances d’être acceptée par le peuple, ce qui n’aurait pas été le cas avec un projet de pur démantèlement. Continuer
  • 15.03.2017
    L’annonce de la suppression de 57 places de travail dans le domaine informatique au sein de la Confédération est la conséquence de la politique d’austérité voulue par les partis de droite au Parlement et au Département des finances. « Ceux qui participent au démantèlement de l’Etat prennent le risque de mettre à mal des prestations essentielles », s’indigne Ursula Schneider Schüttel, conseillère nationale (FR). Continuer