Le PS utilise régulièrement les instruments de la démocratie directe que sont l’initiative et le référendum, pour soumettre ses projets en votation ou pour contrer des décisions qu’il considère comme rétrograde. Pour pouvoir récolter les signatures nécessaires, nous devons pouvoir compter sur l’engagement de nombreux bénévoles.

Rassembler 100'000 signatures valables en 18 mois pour une initiative populaire ou 50'000 en l’espace de six mois pour un référendum est loin d’être une sinécure. Avant que les paraphes ne soient transmis aux communes et qu’ils y soient validés, il faut bien les récolter: à la maison, au boulot, au bistrot, dans les cercles sportifs ou culturels, voire dans la rue sur des stands ou lors de manifestations dans les quartiers. 

07. sep 2014