Page d'accueil / Médias / Communiqués / 2012 / Peu importe la protection des employé-e-s: le Conseil national veut autoriser le shopping 24 heures sur 24

Peu importe la protection des employé-e-s: le Conseil national veut autoriser le shopping 24 heures sur 24

Ce sont des signaux pour les moins contradictoires envoyés, ce mercredi, par la Chambre du peuple. Si elle s’est attachée à améliorer la protection des travailleurs en renforçant les mesures d’accompagnement à la libre circulation des personnes, elle s’est – dans la foulée – totalement désintéressée du sort des employé-e-s des shops de stations-service en autorisant l’ouverture, 24 heures sur 24, de ce type de magasins. Pour le PS, il est évident que cette libéralisation débridée constitue une atteinte majeure aux conditions de travail. La pesée des intérêts entre les propriétaires de shops, les besoins de la société et le quotidien des employé-e-s ne peut s’effectuer exclusivement au détriment de ces derniers. Pour autant que cette disposition passe le cap des votations finales, le référendum est programmé.

Souhaitez-vous continuer avec la version optimisée pour votre téléphone portable?