Page d'accueil / Médias / Communiqués / 2013 / Registre des armes: les cantons doivent enfin agir

Registre des armes: les cantons doivent enfin agir

La tragique issue de la tuerie de Daillon a visiblement influencé les débats de la Commission de politique de sécurité du Conseil national. La voici qui exige, aujourd’hui, que les différents registres cantonaux d’armes soient enfin connectés. Une démarche qui – via une plate-forme électronique - avait pourtant été annoncée, voici deux ans déjà, dans le cadre de la campagne contre l’initiative « pour la protection face à la violence des armes ». Ce dispositif était ainsi censé remplacé le registre national exigé par l’initiative. Aujourd’hui, force est de constater que les cantons ont tout sauf accéléré le processus. Raison pour laquelle le PS salue l’injonction de la CPS-N qui devrait permettre aux cantons de tout mettre en œuvre afin qu’il soit possible, dans notre pays, de savoir qui détient des armes et - surtout - qui s’est vu dénier cette éventualité.

Souhaitez-vous continuer avec la version optimisée pour votre téléphone portable?