Page d'accueil / Médias / Service de presse / Service de presse - Edition actuelle

Service de presse - Edition actuelle

15.04.14 -  Gripen : évitons le crash !  - Liliane Maury Pasquier, conseillère aux Etats (GE)

Investir près de dix milliards de francs dans un avion de papier qui, même s’il décolle un jour, sera inutile à notre défense ? C’est la proposition faite au peuple suisse, le 18 mai, avec la loi sur le fonds d’acquisition de 22 avions de combat Gripen.

Cette erreur d’aiguillage risque de coûter très cher aux contribuables que nous sommes : 3,126 milliards à l’achat, puis plus du triple de cette somme pour l’exploitation et l’entretien des avions. Des milliards qui manqueront pour répondre aux urgences en matière de logement et de formation, de transport et de sécurité sociale. Mais aussi pour faire face aux vrais risques militaires (terrorisme, cyberrisques…) et investir dans la politique de paix : une nécessité pour la crédibilité de la Genève internationale.

15.04.14 -  Le salaire minimum comme nécessité sociale  - Manuel Tornare, conseiller national (GE)

Le 18 mai, nous voterons sur l'initiative sur le salaire minimum. L’initiative demande qu'aucun salaire ne soit inférieur à 22 francs de l'heure. Cela représente aujourd'hui, sur douze mois, 4000 francs par mois environ, soit 61% du salaire médian de tous les travailleurs des secteurs privés et publics. L'initiative prévoit un mécanisme en deux phases: d'abord, la Confédération encourage les partenaires sociaux à conclure des conventions collectives de travail (CCT) qui fixent des salaires minimaux; ensuite, et subsidiairement uniquement, l'initiative prévoit, à titre de garantie minimale, l'introduction pour tout le monde d'un salaire minimum de 22 francs de l'heure.

 

15.04.14 -  OUI à l'Arrêté fédéral concernant les soins médicaux de base  - Josiane Aubert, conseillère nationale (VD)

La population suisse souhaite bénéficier d’un système de santé de qualité, qui assure une couverture médicale de proximité sur tout le territoire. Pour garantir ces bonnes conditions sur le long terme, il est nécessaire de renforcer les soins médicaux de base, en veillant à ce que la population dispose d'un nombre suffisant de médecins de famille et de professionnels de la santé bien formés, qui collaborent de manière optimale.

15.04.14 -  NON à l'initiative Marche Blanche : pour une protection efficace et adéquate des enfants  - Carlo Sommaruga, conseiller national (GE)

La révision du Code pénal déjà adoptée par le Parlement répond de manière plus adéquate, plus complète et plus efficace à la problématique de l’éloignement des pédophiles condamnés des enfants dans le cadre professionnel et bénévole, soulevée par l’initiative « Marche blanche ».

 

15.04.14 -  Un salaire minimum pour toutes et tous: juste, nécessaire et possible  - Maria Bernasconi, conseillère nationale (GE)

3000 misérables francs par mois, soit 16,50 francs de l’heure. C’est ce que gagne une esthéticienne à plein-temps une fois son CFC en poche. À peine de quoi se nourrir et payer un loyer, l’assurance maladie, les transports en commun et les factures courantes. Il est inacceptable qu’une personne active à plein-temps doive être soutenue par l’Etat pour vivre. Les subventions salariales aux patrons versant de mauvais salaires - les mêmes qui s’offusquent du versement d’aides sociales aux démuni-e-s - sont indécentes et économiquement aberrantes.

Souhaitez-vous continuer avec la version optimisée pour votre téléphone portable?