Le 5 octobre 2021, le PS a déposé près de 70'000 signatures contre la suppression du droit de timbre à la Chancellerie fédérale. Cette arnaque coûterait au moins 250 millions de francs par an, et de nouveaux privilèges d'un montant total de plus de 2 milliards de francs sont prévus pour les entreprises. En outre, seules 55 grandes entreprises environ bénéficieraient de ces nouveaux privilèges.

Les conséquences sont claires : la facture nous sera directement adressée. Avec ce référendum, nous pouvons empêcher cet inutile cadeau !

Un cadeau mal ciblé : le droit de timbre est payé principalement par les grandes entreprises et les sociétés financières. Celles-ci sont déjà sous-imposées en Suisse. Une fois encore, ce sont précisément celles et ceux qui n’ont pas besoin de soutien qui en bénéficieront. 

Nous allons toutes et tous payer la facture de ce manque à gagner fiscal. L’arnaque de l’abolition du droit de timbre nous coûterait au moins 250 millions de francs par an. Et la majorité bourgeoise a déjà annoncé que les grandes entreprises, les assurances et les banques se verront, au final, offrir un cadeau total de plus de 2 milliards de francs par an. Soit quelqu'un d’autre comblera ce trou dans les caisses publiques, à savoir nous toutes et tous via une augmentation des impôts sur le revenu, soit l’État sera obligé de diminuer ses services et prestations à la population. Seul un référendum peut arrêter ce vol à nos dépens.

Tu veux en savoir davantage ? Clique ici : www.arnaque-droit-de-timbre.ch

28. juin 2021