Cette initiative populaire a été déposée en 2015 par l'association "No-Billag". Elle demande l'abolition de la redevance radio-télévision, perçue jusqu'ici par l'entreprise privée Billag. Le Service Public en matière de radio et de télévision que nous apprécions tous aujourd'hui, serait totalement ruiné. En effet, la Confédération se verrait contrainte de vendre régulièrement aux enchères les concessions pour radio et télévision. Etant donné qu'il n'y aurait aucune autre condition, l'offre serait simplement assurée par le plus offrant. Les médias autres que la SSR n'auraient plus le droit de se voir subventionnés par la Confédération, et l'Autorité indépendante de plainte en matière de radio et télévision serait supprimée. 

Retour aux arguments