Ce mot se dit
trans-plan-ta-ssion.

Qu’est-ce qu’une transplantation ?

Une transplantation, c’est une greffe.
On utilise ce mot en médecine
quand un organe d’une personne
est greffé dans le corps d’une autre personne.
On parle aussi de donner un organe.
Les organes, ce sont par exemple le cœur, le foie, les reins.

Votation du 15 mai 2022

Le 15 mai 2022, la population suisse va voter
sur la loi sur la transplantation.

Le PS dit OUI à cette loi.

PS
PS est l’abrégé de Parti socialiste suisse.

Qu’est-ce que le don d’organes ?

Certaines personnes sont très malades
et ont besoin d’un organe en bonne santé.
Elles peuvent recevoir un organe en
bonne santé d’une autre personne.
Une personne peut faire un don d’organes.

Par exemple :
Une personne meurt dans un accident.
Ses reins ne sont pas abîmés.
Cette personne avait dit avant sa mort
qu’elle faisait don de ses organes.

Une autre personne a les reins malades
et risque de mourir.
Pour continuer de vivre, elle a besoin
de recevoir un nouveau rein.

Un médecin prélève alors un rein
sur la personne morte dans l’accident.
Ensuite, ce rein est greffé dans le corps
de la personne malade.
Grâce au nouveau rein, cette personne
pourra continuer de vivre.

Que veut la loi sur la transplantation ?

Il y a trop peu de donneurs d’organes.
Chaque mois, 6 personnes meurent
parce qu’elles n’ont pas reçu
un nouvel organe à temps.

Pourtant, on sait que beaucoup de gens
sont prêts à donner leurs organes.
Mais ils ne le disent pas.

Avec la nouvelle loi, on dit que
toute personne qui meurt
est d’accord de donner ses organes.
Même si elle ne l’a pas précisé.

Il y aura ainsi plus d’organes disponibles
pour les personnes malades.
Et il y aura moins de décès.

Important :

  • Une personne peut quand même dire avant sa mort qu’elle ne veut pas donner ses organes.
  • Et les proches peuvent aussi dire NON au don d’organes.

Pourquoi le PS dit OUI à cette loi ?

Sauver des vies

Beaucoup de malades ont besoin
d’un organe en bonne santé.
Mais chaque année, des malades meurent
parce qu’ils n’ont pas pu en recevoir.

Grâce à la nouvelle loi, il y aura plus de donneurs.

Et plus de personnes pourront être sauvées.

Décharger les proches

Quand une personne meurt,
c’est très difficile pour sa famille.
En plus, on lui demande si elle accepte
de faire don des organes de ce proche.
C’est très dur.
Souvent, la famille dit non.
Parce qu’elle ne sait pas,
ce que voulait le proche.

Grâce à la nouvelle loi, les choses seront plus simples.
La famille n’aura plus besoin de décider à la place de la personne décédée.
Et si elle n’accepte pas le don d’organes, elle pourra refuser.

Que pouvez-vous faire ?

Votez OUI le 15 mai 2022 à la loi sur la transplantation !

Sur le bulletin de vote, il est écrit :
Acceptez-vous la modification du 1er octobre 2021 de la loi fédérale sur la transplantation d’organes, de tissus et de cellules (loi sur la transplantation) ?

Écrivez alors : OUI

11. avr 2022