Vous trouverez ici tous nos communiqués de presse. Vous pouvez les consulter par année de publication ou par mots-clés grâce au moteur de recherche. Une compilation des principaux communiqués sur un sujet donné figure également dans les dossiers thématiques.

  • 01.07.2020
    Des dizaines de milliers d’indépendant-e-s touchés par la crise du coronavirus ne peuvent plus compter sur une aide pourtant vitale depuis la fin du mois de mai. En août, une nouvelle vague de personnes en fin de droit se profile étant donné que l’aide prolongée aux chômeuses et chômeurs expirera. Le PS Suisse critique avec véhémence ces lacunes depuis des semaines et a demandé une session extraordinaire avant les vacances d’été afin de trouver des solutions. Cependant, l’UDC, le PLR et le PDC ont négligemment reporté le traitement des motions correspondantes à l’automne, rejetant de facto ces propositions. Aujourd’hui, le Conseil fédéral a corrigé cette politique de blocage et répond ainsi aux exigences du PS. Continuer
  • 25.06.2020
    Des dizaines de milliers de personnes sont encore touchées par la crise du coronavirus. Le PS a donc été en première ligne pour qu’une session extraordinaire ait lieu avant la pause estivale, afin de pouvoir voter les différentes mesures de soutien. La proposition commune du PLR, du PDC et de l’UDC, qui demandaient que cette session n’ait lieu qu’en automne prochain, est irresponsable d’un point de vue de politiques sociale et économique. Elle est également très discutable d’un point de vue démocratique. La Constitution prévoit en effet le droit à une session extraordinaire. Continuer
  • 23.06.2020
    Des milliers de personnes qui ne gagnent pas leur salaire dans le cadre d’une relation de travail traditionnelle sont encore touchées très directement par la crise du coronavirus. Il faut donc se réjouir que la Commission de l’économie du Conseil national (CER-N) soutienne la préoccupation du PS, déjà exprimée lors de la session d’été, et demande au Conseil fédéral d’étendre l’indemnisation des indépendants et le droit aux allocations pour les chômeurs. En outre, le PS exige que celles et ceux qui profitent de la crise soient taxés en conséquence. Continuer
  • 27.05.2020
    Le PS Suisse se réjouit de l’assouplissement des mesures liées à la crise du coronavirus, annoncé aujourd’hui par le Conseil fédéral. À juste titre, le peuple suisse doit jouir à nouveau de plus de libertés. Dans cette nouvelle phase, le traçage de proximité et le respect des règles de distanciation sociale et d’hygiène sont essentiels pour limiter la propagation du virus. Le PS Suisse appelle la population à faire preuve de solidarité au travers de la nouvelle application SwissCovid afin de minimiser le risque d’une nouvelle flambée de pandémie. Continuer
  • 02.05.2020
    La crise du coronavirus pose d’énormes défis aux entreprises, à la politique et à la société dans le monde entier. Lors de sa réunion du jour, le Groupe socialiste aux Chambres fédérales a discuté de la manière dont il fallait procéder pour sortir de la crise et a souligné l’importance des mesures visant à garantir les salaires et les emplois. En ce qui concerne Swiss, le Groupe socialiste pose des conditions claires en matière de politique sociale et climatique. Enfin, le Groupe socialiste en appelle à la démission du procureur général de la Confédération, Michael Lauber. Continuer
  • 29.04.2020
    Le Conseil fédéral a présenté aujourd'hui la perspective d'une aide d'État pour l'industrie aéronautique, qui a été durement touchée par la pandémie de coronavirus. En tant qu'infrastructure importante dans notre pays, l'aviation fournit aujourd'hui des dizaines de milliers d'emplois et joue un rôle significatif dans le tourisme, les exportations et l'attractivité du pays en tant que lieu d'implantation d'entreprises. Toutefois, les aides d'État doivent être coordonnées de toute urgence au niveau international et être liées à des conditions sociales et environnementales strictes. Le PS demande donc que des améliorations soient encore apportées à la proposition du Conseil fédéral. Continuer
  • 22.04.2020
    Avec sa stratégie en trois étapes pour assouplir les mesures de confinement en Suisse, le Conseil fédéral agit avec prudence. Il serait fatal de mettre en péril l’endiguement de la pandémie, soigneusement initié, par des mesures d’ouverture hâtives et risquer ainsi une deuxième vague d’infection par le coronavirus. Les décisions d’ouverture ne doivent pas être politiquement motivées, mais doivent relever de la responsabilité des autorités compétentes et des experts. Continuer
  • 17.04.2020
    La crise de coronavirus a bouleversé tant notre coexistence sociale que l’économie. La Suisse est confrontée à d’immenses défis en matière de santé, d’économie et de politique sociale. Dans un document stratégique présenté aujourd’hui, le PS Suisse demande des mesures concrètes de politique économique et sociale. L’objectif est de sauver des vies, de protéger des emplois et de créer un avenir meilleur. Les coûts de la crise ne doivent pas être répercutés sur les groupes à faibles et moyens revenus. A contrario, la solidarité et l’égalité des chances sont nécessaires. Personne ne doit être laissé pour compte. La santé de la population doit toujours être la première priorité. Continuer
  • 08.04.2020
    L’industrie aéronautique suisse est une infrastructure clé de notre pays — que ce soit au vu des dizaines de milliers d’emplois qu’elle garantit actuellement, du tourisme, de l’industrie d’exportation ou de l’attractivité du pays en tant que site économique. Il est vrai qu’elle opère dans un secteur où les risques mondiaux doivent être pris en compte dans les marges bénéficiaires et qui doit s’adapter radicalement au changement climatique. Toutefois, comme l’impact de la pandémie de Corona n’était que peu prévisible et qu’il frappe de manière particulièrement dure ce secteur, une aide à l’aviation se justifie. Pour le PS Suisse, cependant, il est impératif que l’aide soit coordonnée au niveau international et liée à des conditions strictes dans les domaines social et environnemental. Continuer
  • 08.04.2020
    Au cours des dernières semaines, le Conseil fédéral a présenté des mesures rapides et non bureaucratiques pour amortir efficacement les conséquences économiques et sociales de la pandémie de COVID-19. Un programme de crédit et la réduction de l’horaire de travail (chômage partiel – RHT) aident à garantir les emplois et les revenus. Il faut saluer la récente extension de la RHT aux employé-e-s travaillant sur appel. Mais trop de personnes passent encore entre les mailles du filet. Bien qu’un tiers des travailleurs/euses en Suisse soient en RHT, les chiffres du chômage traditionnel augmentent de façon spectaculaire. Le PS Suisse appelle donc le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) à tenir enfin ses promesses et à combler rapidement les lacunes du paquet de mesures proposé. Continuer
  • 01.04.2020
    D’innombrables travailleuses et travailleurs indépendants, dont les entreprises n’ont pas été fermées sur ordre du Conseil fédéral, sont aux prises avec des problèmes existentiels dans le cadre de la crise du coronavirus. Bien qu’ils et elles soient toujours autorisés à travailler, leur chiffre d’affaires a chuté massivement, ils ne reçoivent pratiquement plus aucune commande ou ne sont pas en mesure de respecter les règles d’hygiène dans leur pratique et sont donc contraints de suspendre leurs activités. Il ne doit pas y avoir de lacunes dans l’aide fournie : toutes les options disponibles doivent être exploitées pour garantir des revenus et des emplois, y compris pour les travailleuses et travailleurs indépendants et les travailleurs atypiques. Le PS Suisse se félicite donc de la demande du Conseil fédéral d’examiner l’extension de son paquet d’aides pour faire face aux effets économiques de la crise sur les indépendant-e-s indirectement touchés et appelle maintenant à une action rapide et décisive. Continuer
  • 12.03.2020
    La crise liée à la propagation du Covid-19 s’aggrave en Suisse, tant au niveau sanitaire qu’économique. Les premières suggestions formulées par le PS Suisse, la semaine dernière, pour gérer au mieux cette situation exceptionnelle s’avèrent adéquates. Désormais, le PS propose une stratégie à trois piliers afin de répondre de manière ciblée aux défis économiques et sanitaires à venir. Continuer
  • 09.03.2020
    Le Conseil des États prend la défense des multinationales telles que Syngenta et Glencore : il soutient un contre-projet alibi à l’initiative pour des multinationales responsables, qui décharge les grandes entreprises ayant leur siège en Suisse de toute responsabilité lorsqu’elles sont coupables de violations des droits humains et de dégradations de l’environnement. Ce contre-projet revient à s’agenouiller devant le lobby des multinationales. Continuer
  • 05.03.2020
    L’impact du coronavirus sur l’économie suisse est considérable. Bien que les mesures de protection adoptées par le gouvernement fédéral soient nécessaires, elles menacent également la conjoncture économique. Le PS Suisse se réjouit donc que le Conseil fédéral, en collaboration avec les partenaires sociaux et les cantons, cherche des moyens pour éviter une récession. Il appelle également à d’autres mesures immédiates, telles que la création d’un fonds de compensation aux personnes en difficulté. Continuer
  • 26.09.2019
    Par crainte du vote populaire, les conseillers aux États de droite reportent la décision sur le contre-projet indirect à l’initiative pour des multinationales responsables. Le vote aura ainsi lieu après les élections. Par cette tactique de report malhonnête, ils démontrent leur soumission au lobby des multinationales et jouent la montre en période électorale, plutôt que de jouer cartes sur table. Continuer