Vous trouverez ici tous nos communiqués de presse. Vous pouvez les consulter par année de publication ou par mots-clés grâce au moteur de recherche. Une compilation des principaux communiqués sur un sujet donné figure également dans les dossiers thématiques.

  • 17.06.2019
    Le 14 juin, des centaines de milliers de femmes sont descendues dans les rues et sur les places de toute la Suisse. Leur message était clair : il est temps que les choses changent ! Cette mobilisation sans précédent confirme le message cohérent porté par le PS depuis ces dernières décennies et l’encourage à poursuivre dans sa politique d’égalité. En parallèle, il est essentiel d’adopter des objectifs ambitieux pour l’avenir. Pour réaliser enfin l’égalité entre femmes et hommes, une réduction du temps de travail et une redistribution du travail rémunéré et non rémunéré sont des conditions sine qua non. Continuer
  • 15.05.2019
    Selon le Conseil fédéral, les chômeurs et chômeuses âgés en fin de droit, n'ayant pas encore droit à une rente AVS, devraient recevoir une rente-pont. Le PS suisse se félicite que le gouvernement prenne des mesures pour protéger enfin les travailleurs/euses âgés, afin de contrer « l'initiative de limitation » de l’UDC et d’atténuer ainsi l’impact social de la libre circulation des personnes. Toutefois, de nombreuses femmes, et en particulier les travailleuses à temps partiel, risquent de ne pas pouvoir prétendre à une rente-pont, en raison des revenus minimums proposés par le Conseil fédéral. Le PS appelle donc à de nouvelles mesures, détaillées dans son papier de position « Emploi et formation pour toutes et tous ». Continuer
  • 29.04.2019
    Toutes les personnes en Suisse devraient avoir la possibilité d’intégrer (ou réintégrer) le monde du travail et d'obtenir un emploi rémunéré et décent. Les derniers chiffres fédéraux en matière d'asile démontrent que les mesures d'intégration renforcées portent leurs fruits, en particulier pour les immigré-e-s : le taux d'emploi des réfugié-e-s reconnu-e-s et des personnes admises provisoirement a considérablement augmenté. Continuer
  • 18.04.2019
    Le Parti socialiste suisse a suivi de près les récents débats sur la rémunération des dirigeant-e-s des CFF. Comme vous le savez, les élu-e-s socialistes sous la coupole ont déjà déposé plusieurs propositions sur cette question. Le PS Suisse soutient naturellement aussi les efforts du Conseil fédéral en la matière : l’année dernière, ce dernier a annoncé qu’il attendait des conseils d’administration des différentes sociétés anonymes de la Confédération – parmi lesquelles figurent les CFF – qu’ils réduisent la rémunération des organes de direction. Dans son communiqué de presse du 22 mars dernier, le gouvernement a réitéré cette attente. Continuer
  • 16.04.2019
    Sources d'eau potable polluées, produits Bio contaminés, cours d'eau empoisonnés et décès inquiétants d'insectes : les pesticides deviennent une menace croissante. Le PS demande des changements législatifs urgents avant que les initiatives sur les pesticides en cours ne soient soumises au vote. Continuer
  • 02.03.2019
    En Suisse, il y a des dizaines de milliers de personnes qui pourraient et voudraient travailler, mais qui se retrouvent désécurisées, dans leur emploi ou à l’aide sociale. Les causes sont variables : âge, difficultés à retrouver le chemin du travail après une interruption de carrière pour raisons familiales ou qualifications parfois insuffisantes. C’est pourquoi le PS appelle à une seconde chance pour toutes et tous en matière de formation. Lors de son Assemblée des délégué-e-s à Goldau (SZ), le PS a adopté à l’unanimité le papier de position « Travail et éducation pour toutes et tous » et a exigé qu’un milliard de francs suisses des excédents de la Confédération soit versé chaque année dans un fonds en faveur de la formation, afin de soutenir une offensive en la matière. Continuer
  • 22.01.2019
    Ils ont des millions, on a des militant-e-s – tel est le slogan avec lequel le PS Suisse a lancé aujourd’hui sa campagne pour les élections fédérales du 20 octobre 2019 lors d’une action à Berne sur la Waisenhausplatz. « Nous voulons briser la majorité de droite au Parlement. Elle bloque notre pays depuis 2015 », a déclaré le président du PS Suisse, Christian Levrat, devant les médias. Celui qui vote pour les candidat-e-s socialistes doit savoir ce que le PS défend : limitation du poids des primes d’assurance-maladie, égalité durable entre hommes et femmes, protection du climat et fin des investissements dans les énergies fossiles, travail et formation pour toutes et tous. Continuer
  • 01.12.2018
    Le PS Suisse félicite Pierre-Yves Maillard pour son élection à la Présidence de l’Union syndicale suisse (USS). Pierre-Yves Maillard, qui succède ainsi à Paul Rechsteiner à la tête de l’USS, est membre du gouvernement cantonal vaudois depuis 2004. La conseillère nationale Barbara Gysi, autre membre éminente du PS, se présentait aujourd’hui aux élections à Berne. Continuer
  • 01.12.2018
    Numérisation, mondialisation, crise climatique - dans le contexte de ces défis majeurs, le PS Suisse a débattu et adopté son nouveau concept économique « Notre économie », au premier jour de son Congrès à Brugg/Windisch (AG). Le concept de politique économique, élaboré dans le cadre d’un processus participatif et soutenu démocratiquement par la base du parti, définit les domaines d’action les plus importants pour les dix prochaines années. Continuer
  • 22.11.2018
    Le PS veut façonner la politique économique de telle sorte qu'elle puisse ouvrir des perspectives aux citoyen-ne-s et les libérer des contraintes apportées par les grands défis que sont la numérisation, la mondialisation et la crise climatique. En ces temps de changements, le PS propose des moyens de garantir la sécurité et un progrès social profitant à toutes et tous. Dans le cadre d'un processus participatif soutenu par la démocratie de base, le parti a élaboré un concept de politique économique à moyen terme pour les dix prochaines années, qui définit les principaux domaines d'action. Continuer
  • 15.11.2018
    Le 7 décembre, Susanne Leutenegger Oberholzer, conseillère nationale (BL), quittera ses fonctions politiques au Conseil national. Son départ représente une grande perte pour le PS ainsi que pour la politique suisse en général. « Susanne Leutenegger Oberholzer est une grande dame de la politique suisse », a déclaré Christian Levrat, président du PS Suisse. « Depuis des décennies, elle s'investit corps et âme pour rendre la Suisse plus juste et plus sociale ». Continuer
  • 13.11.2018
    La Commission de l'économie et des redevances du Conseil national (CER-N) souhaite suspendre la Convention contre la double imposition conclue entre la Suisse et l'Arabie saoudite. Le signal diplomatique envoyé par cette démarche est très clair. Dans le contexte de l'assassinat de Jamal Khashoggi et de la guerre que mène l'Arabie saoudite contre la population civile du Yémen, la Suisse ne peut pas se contenter de traiter cela comme simple point à l'ordre du jour, mais elle doit surveiller ses relations avec ce pays et élaborer une stratégie cohérente. Continuer
  • 09.11.2018
    Malgré des excédents qui se chiffrent en milliards au niveau fédéral, la majorité de droite s'en tient à son idéologie du démantèlement de l'État. Pour eux, le budget fédéral est un réservoir de cadeaux pour leur clientèle et le bien commun est négligé. Le PS exige que les fonds disponibles soient enfin utilisés de manière productive au profit de la population. Continuer
  • 25.09.2018
    Johann Schneider-Ammann a annoncé aujourd'hui sa démission du Conseil fédéral pour la fin de l'année. Le PS le remercie pour son engagement au service de notre pays. Au cours de son mandat de huit ans, le conseiller fédéral en charge de l'économie, de la formation et de la recherche a toujours défendu la formation professionnelle suisse ainsi que le système de formation dual. Ce faisant, il a contribué à ce que ce dernier soit aujourd'hui considéré internationalement comme un modèle. Il a également travaillé pour les universités et les intérêts de la place économique suisse, y compris à l'étranger en tant que chef de la délégation. Continuer
  • 21.08.2018
    La Commission de la sécurité sociale et de la santé du Conseil des États (CSSS-E) exige un congé paternité de deux semaines qui n'affecte pas le congé de maternité existant. Ce faisant, elle soutient un contre-projet à l'initiative populaire pour un congé paternité, qui prévoit un congé de quatre semaines. Le PS Suisse considère la décision de la CSSS-E comme un pas dans la bonne direction, tout en soutenant clairement les exigences de l'initiative. Continuer