Vous trouverez ici tous nos communiqués de presse. Vous pouvez les consulter par année de publication ou par mots-clés grâce au moteur de recherche. Une compilation des principaux communiqués sur un sujet donné figure également dans les dossiers thématiques.

  • 24.09.2020
    Environ 20 000 actes de violence envers les femmes sont signalés en Suisse chaque année, et toutes les deux semaines environ, une femme est victime d’un féminicide. Pour les Femmes* socialistes suisses, il est urgent de développer les mesures de prévention et d’adapter notre langage par rapport à ces crimes, et de contrer ainsi une banalisation de ces actes dans la perception du public. Continuer
  • 21.09.2020
    La Suisse doit assurer sa prospérité à long terme, profiter des chances offertes par la numérisation, renforcer la politique d’égalité, s’engager pour la protection de l’environnement et agir comme un partenaire fiable à travers le monde : le programme de la législature 2019-2023 du Conseil fédéral comprend de nombreuses lignes directrices que le PS se sent tenu de mettre en œuvre. Le PS a pu obtenir des améliorations concrètes dans différents domaines. Continuer
  • 11.06.2020
    En vue de l’anniversaire de la Grève féministe du 14 juin 2019, les femmes* membres du Groupe socialiste aux Chambres fédérales appellent à un boycott des rencontres où seuls des hommes* sont invités à s’exprimer. Les élues socialistes ne participeront plus aux rendez-vous d’information où ne prennent part que des hommes*. La crise liée au coronavirus l’a démontré : les femmes* jouent un rôle essentiel lorsqu’il s’agit de reconstruire l’économie et d’établir de nouvelles structures pour notre société. Les femmes* ne doivent plus être réduites au silence. Elles doivent être visibles et être entendues. Continuer
  • L’acceptation claire de l’extension de la norme pénale antiracisme, initiée par le PS, est un OUI en faveur d’une Suisse ouverte et pacifiste. Ce projet de loi doit maintenant être mis en œuvre rapidement et de façon efficace. La prochaine étape exigée par le PS est l’interdiction des appels à la haine et à la discrimination en raison de l’identité de genre, afin que les personnes transgenres bénéficient aussi de la protection pénale dont elles ont urgemment besoin. Continuer
  • 24.01.2020
    Aujourd’hui, la Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil national (CSEC-N) a fait échouer quatre initiatives visant à mettre en œuvre l’égalité salariale entre hommes et femmes. La droite reste aveugle à la nécessité d’agir, alors que les femmes en Suisse gagnent environ 8 % de moins que les hommes – seulement parce qu’elles sont femmes. Continuer
  • 09.12.2019
    Tous les jours, des personnes gay, lesbiennes et bisexuelles sont agressées, verbalement ou physiquement. Ces attaques sont certes, dans certains cas, punissables par la loi, mais sans circonstances aggravantes et sans permettre de punir les propos haineux qui précèdent souvent un passage à l’acte. Le Parlement a donc décidé, suite à une initiative parlementaire émanant de Mathias Reynard (PS / VS), d’étendre aux personnes homosexuelles et aux bisexuelles la norme pénale antiraciste. Suite au référendum lancé par l’UDF et les jeunes UDC, le PS entend lancer un signal clair en faveur de la tolérance et contre la haine grâce à un OUI clair pour une protection contre les discriminations. Continuer
  • 11.09.2019
    La Suisse est un pays en voie de développement en matière de congé paternité et de congé parental. Et l’introduction d’un congé paternité de deux semaines ne permettra pas de combler ce retard ! Pour une véritable égalité, il est nécessaire de mettre en place un congé pour les mères et pour les pères. Le PS vise un modèle proposant 38 semaines de congé parental. En attendant l’introduction d’un tel congé, le Groupe socialiste aux Chambres fédérales a soutenu l’acceptation de l’initiative et du contre-projet pour un congé paternité. Bien qu’il soit trop timide, c’est un pas dans la bonne direction. Continuer
  • 02.09.2019
    Le 14 juin, un demi-million de personnes est descendu dans les rues et sur les places à travers toute la Suisse lors de la grève des femmes. Cet appel pour plus d’égalité a été entendu par le PS, qui se devait d’y donner suite. C’est la raison pour laquelle, du 14 au 30 août, le PS Suisse a mis en place un vote en ligne pour décider, entre les six revendications les plus fréquemment mentionnées, laquelle devait être soumise à la population. Au total, environ 2800 personnes ont participé au vote pour déterminer la manière dont les revendications de la grève des femmes devaient se concrétiser. Deux revendications se sont retrouvées en tête du classement, après un vote très serré : l’égalité salariale et le congé parental. Continuer
  • 30.08.2019
    Le mariage doit, dès que possible, être offert aux couples de même genre. Le PS se réjouit du compromis de la Commission des affaires juridiques du Conseil national (CAJ-N) sur le mariage pour toutes et tous. Cependant, la décision de la majorité de la commission de ne pas inclure dans le projet l'accès au don de sperme pour les couples lesbiens mariés, est très décevante. Cela illustre à nouveau le besoin urgent de nouvelles majorités au Parlement. Continuer
  • 14.08.2019
    Il y a deux mois aujourd’hui, des centaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue lors de la grève des femmes et ont exigé plus d’argent, de temps et de respect. Afin de faire avancer ces revendications, le PS souhaite lancer une initiative en faveur de l’égalité des genres. À partir d’aujourd’hui, et jusqu’au 30 août, toutes les personnes intéressées – et pas uniquement les membres du PS – auront l’opportunité de voter sur le site internet egalite-maintenant.ch pour déterminer le projet d’initiative sur lequel le PS se penchera. Continuer
  • 03.07.2019
    Le Conseil fédéral fait la sourde oreille face aux revendications de la rue : trois semaines seulement après la grève des femmes, la majorité de droite au Conseil fédéral veut augmenter l'âge de la retraite des femmes à 65 ans. Pourtant, celles-ci gagnent encore et toujours moins que les hommes. Elles ont par conséquent des rentes nettement plus basses. Il est inacceptable que les femmes soient les seules à payer les coûts de la réforme de l'AVS. Puisque les mesures compensatoires prévues sont loin d'être suffisantes, le PS rejette la réforme AVS du Conseil fédéral sous sa forme actuelle. Continuer
  • 19.06.2019
    Quelques jours après la grève des femmes, le Conseil des États a fait un pas timide vers une meilleure représentation des femmes dans les organes de direction des entreprises. Dans le cadre de la révision du droit de la société anonyme, le Conseil des États a approuvé l'objectif d’un seuil pour la représentation des genres de 20% au sein des directions des grandes entreprises, proposition de la conseillère fédérale socialiste, Simonetta Sommaruga. Cette décision positive doit être une première mesure suivie de nombreuses autres. Continuer
  • 17.06.2019
    Le 14 juin, des centaines de milliers de femmes sont descendues dans les rues et sur les places de toute la Suisse. Leur message était clair : il est temps que les choses changent ! Cette mobilisation sans précédent confirme le message cohérent porté par le PS depuis ces dernières décennies et l’encourage à poursuivre dans sa politique d’égalité. En parallèle, il est essentiel d’adopter des objectifs ambitieux pour l’avenir. Pour réaliser enfin l’égalité entre femmes et hommes, une réduction du temps de travail et une redistribution du travail rémunéré et non rémunéré sont des conditions sine qua non. Continuer
  • 14.06.2019 | SP Schweiz und SP Frauen*
    En signe de solidarité avec les grévistes de toute la Suisse, des chiffons violets ont flotté aujourd'hui à 11 heures sur la façade du Palais fédéral. De Chiasso à Bâle, de Genève à Pontresina, dans toutes les villes et dans d'innombrables petites communes, dans de nombreuses entreprises, écoles et autres institutions, des dizaines de milliers de femmes sont aujourd'hui en grève et manifestent, toutes générations confondues, pour une Suisse égalitaire et progressiste. Elles ont envoyé un signal clair et sans équivoque : le temps des excuses est révolu, l'égalité doit dès maintenant aller de l'avant ! Continuer
  • 23.05.2019
    Le Conseil fédéral s'oppose à nouveau au congé paternité. Le PS Suisse déplore cette attitude. Ce d’autant plus que le congé de deux semaines exigé par la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États (CSSS-E) est déjà insuffisant. Bien que le PS se félicite de l'intention de la commission de faire un pas dans la bonne direction, il maintient son soutien à l'initiative populaire, plus ambitieuse, pour un congé de quatre semaines. Continuer