• Un quatrième pouvoir proposant une offre diversifiée d'émissions radiophoniques ou télévisées indépendantes, est d'une importance vitale pour notre démocratie. En cas d'acceptation de l'initiative, ce ne serait pas uniquement la SSR (Société suisse de radiodiffusion et télévision) qui devrait "tirer la prise", mais également 35 radios et télévisions régionales ! Continuer
  • Le Comité du NON!

    Le PS s'engage au sein d'un comité regroupant une vaste coalition d'organisations comme de partis politiques, opposés à cette initiative "No-Billag", par trop extrême !

  • Cette initiative populaire a été déposée en 2015 par l'association "No-Billag". Elle demande l'abolition de la redevance radio-télévision, perçue jusqu'ici par l'entreprise privée Billag. Continuer
  • Les Partis cantonaux, les sections et les militant-e-s peuvent commander gratuitement des flyers et des affiches pour les votations du 4 mars 2018. Le material sera livré à partir de mi-janvier 2018.  Continuer
  • 19.01.2018
    La commission pour la science, l’éducation et la culture du Conseil des États (CSEC-E) a voté aujourd’hui l’entrée en matière concernant la transparence salariale. Certes, le problème de la discrimination salariale des femmes reste entier, mais une partie de la droite le reconnait enfin comme tel et se montre prête à soutenir le PS dans ses efforts visant à supprimer l’écart salarial entre les hommes et les femmes. Continuer
  • 16.01.2018
    L’UDC lance aujourd’hui l’initiative de résiliation qui vise à supprimer la libre-circulation et, par conséquent, les accords bilatéraux avec l’Union européenne. C’est la première fois que l’UDC choisit clairement son camp et demande au peuple de se prononcer directement sur la relation entre la Suisse et l’UE. L’UDC joue enfin cartes sur table, le PS refuse résolument l’initiative. Non seulement elle provoquerait la mort des accords bilatéraux, elle supprimerait également les mesures d’accompagnement qui assurent les salaires décents ainsi que les conditions de travail correctes en Suisse. Continuer
  • 11.01.2018
    Le PS ne montre absolument aucune compréhension face à l’attitude du camp bourgeois, qui ne veut rien savoir d’une représentation équilibrée des sexes au sein du Conseil fédéral. Pour le PS, la concordance ne s’arrête pas aux langues et aux régions : dans un pays moderne, qui prend l’égalité des sexes véritablement au sérieux, alors les sexes doivent eux aussi être équitablement représentés au sein du gouvernement. Continuer
  • 10.01.2018 | Roger Nordmann - Conseiller national (VD) et président du Groupe socialiste
    Les explications de Roger Nordmann, conseiller national (VD) et président du Groupe socialiste aux chambres fédérales, à propos de la reconduction du régime financier de la Confédération, sur laquelle nous votons le 4 mars prochain. Continuer
  • 09.01.2018
    La Banque nationale suisse (BNS) a payé cher son bénéfice record de 54 milliards de francs : il y a trois ans, l’abandon du taux plancher a coûté 100'000 emplois. Pour cette raison, le PS demande à la BNS de changer de cap : elle doit mettre en place un taux plancher de 1,25 franc. En plus, il faut instaurer un fonds public pour redistribuer une partie des bénéfices à la population. Continuer
  • 05.01.2018 | Matthias Aebischer, conseiller national (BE)
    Prenez donc 2 minutes pour lire cette petite fiction, écrite par Mathias Aebischer, conseiller national bernois, qui imagine le quotidien d'un couple de retraités, M. et Mme Bernard, après que le "oui" à l'initiative "No-Billag" l'aie emporté, et que la SSR aie dû mettre la clef sous le paillasson. M. & Mme Bernard voulaient "juste envoyer un signal"; ils s'en mordent les doigts à présent ... Continuer
  • Le PS Suisse recherche, pour le début mars 2018, ou selon entente, un-e collaborateur/trice pour les campagnes sur le net et les réseaux sociaux. Ce poste est a priori à durée déterminée jusqu’à fin 2018. Continuer
  • Le PS Suisse recherche, pour le début mars 2018, ou selon entente, un-e collaborateur/trice pour l'encadrement des candidat-e-s. Ce poste est à durée déterminée jusqu’à fin 2018. Continuer
  • 21.12.2017
    Le Conseil fédéral, dominé par les partis bourgeois, donne une image navrante dans le dossier de la politique européenne. Tout d’abord, le conseiller fédéral PLR Didier Burkhalter avait mis en veilleuse les travaux sur l’accord-cadre institutionnel. Ensuite, la conseillère fédérale PDC Doris Leuthard lie la question, purement technique, de l’équivalence boursière avec la décision, pourtant prise il y a longtemps, de l’assentiment de la Suisse au milliard dit « de cohésion » et ce, de façon parfaitement inutile. Quelques jours plus tard, les conseillers fédéraux UDC Ueli Maurer, et PLR Johann Schneider-Amman donnent chacun un interview dans leur dos, et politisent encore davantage les négociations techniques en cours avec l’UE. Pour finir ce mauvais feuilleton, le Conseil fédéral s’étonne par la suite, lorsque l’UE perd patience, et prend elle-même des mesures de rétorsion politiques. Continuer
  • 20.12.2017
    Les rentes ne doivent pas baisser. En respectant cet objectif, le Conseil fédéral a donc choisi la bonne direction avec son nouveau projet de réforme des retraites. Cependant, la manière d’atteindre cet objectif reste encore très ouverte. Il est nécessaire de clarifier les conditions que doit remplir ce nouveau modèle pour dégager une majorité : maintien du niveau des rentes, pas d’augmentation de l’âge de la retraite au-delà de 65 ans, pas d’augmentation de l’âge de la retraite des femmes sans compensations substantielles. Continuer
  • 20.12.2017
    Avec son contre-projet indirect à « l’initiative Burqa », le Conseil fédéral a choisi la bonne voie. Le PS propose quant à lui un contre-projet direct : l’égalité entre hommes et femmes dans la société doit être ancrée dans notre Constitution. Nous devons encourager activement l’égalité entre hommes et femmes, promouvoir l’intégration et améliorer la protection contre les violences domestiques. Voilà qui serait bien plus utile pour les femmes confrontées à la violence et à l’oppression qu’une interdiction de porter une burqa. Continuer