• 2021

  • 20.01.2021
    Compte tenu des taux d'intérêt historiquement bas, PostFinance doit être repensée comme un garant du flux des paiements et donc comme un élément important du service public. C’est pourquoi le PS rejette sa privatisation telle que proposée par le Conseil fédéral, qu’il considère comme une solution de facilité. Il demande que PostFinance soit transformée en une banque du climat au service du bien commun et d’une transition énergétique socialement juste, plutôt que de suivre la logique de la concurrence à tout prix. Continuer
  • Délivrer une identité numérique est un service public et une tâche essentielle de l'État. C'est pourquoi nous souhaitons produire une courte vidéo explicative et toucher un demi-million de personnes sur les réseaux sociaux. Pour cela, nous avons besoin de 15 000 francs. Continuer
  • Voilà 50 ans, les femmes conquéraient le droit de vote en Suisse – une victoire historique. Aujourd'hui est grand temps de renforcer notre démocratie, faire un pas de plus. Continuer
  • 12.01.2021
    Cher Albin Kurti, chères et chers camarades de Vetëvendosje, chère diaspora kosovare en Suisse. Il y a presque 13 ans, la République du Kosovo a déclaré officiellement son indépendance. La Suisse, grâce à sa ministre des Affaires étrangères socialiste Micheline Calmy-Rey, a été parmi les premiers pays à reconnaître cette indépendance. Jusqu’à ce jour, le Kosovo est resté fortement dépendant de l’ONU, de l’UE et de l’OTAN. L’une des conséquences en est que, trop souvent, les intérêts géopolitiques et les questions de stabilité ont pris le pas sur la démocratie et l’État de droit. Mais sans démocratie et sans État de droit, il ne peut y avoir de développement. Le Kosovo est resté l’un des pays les plus pauvres d’Europe. La population jeune a massivement quitté le pays. Aujourd’hui, plus de 800 000 Kosovar-e-s vivent à l’étranger, dont au moins 200 000 en Suisse. 1,8 million de personnes sont restées au Kosovo, où la corruption et le clientélisme freinent actuellement toute possibilité de développement. Continuer
  •   window.rnw.tamaro.runWidget('.rnw-widget-container', { language: 'fr', testMode: false, debug: false, purposes: ['p1'], purposeDetails: { p1: { stored_campaign_id: 28869669, }, }, translations: { de: { purposes: { p1: Continuer
  • 08.01.2021
    Alors que la crise du coronavirus continue de toucher de larges pans de la population et que de plus en plus de personnes craignent pour leur sécurité économique, la Banque nationale suisse (BNS) a annoncé aujourd’hui un bénéfice de 21 milliards de francs pour 2020. Ses réserves sont ainsi portées à environ 100 milliards de francs. Le temps de l'accumulation de réserves et d'une politique financière avare est révolu : la BNS doit également faire sa part pour financer les énormes défis à venir et restituer les bénéfices accumulés à la population. Continuer
  • 2020

  • Nous nous sommes battus pour chaque mesure liée à cette crise sanitaire, nous nous sommes battus, nous avons tout donné - pour que les mesures soient efficaces pour toutes et tous, tant sur le plan sanitaire que sur le plan économique. Et nous continuerons à nous battre en 2021. Continuer
  • 18.12.2020
    La protection de la santé de la population doit rester la priorité et demeure le meilleur moyen d’éviter une crise sociale et économique durable. En ce sens, le PS se félicite du renforcement des mesures annoncé aujourd’hui par le Conseil fédéral pour lutter contre la propagation du coronavirus. Dans le même temps, il est impératif de fournir une assistance économique immédiate et suffisante à toutes les personnes touchées, afin de prévenir l’insécurité et les difficultés existentielles. Continuer
  • 17.12.2020
    À l’échelon cantonal comme municipal, plusieurs votations et sondages récents sur le thème de la transparence montrent clairement que la population souhaite que la lumière soit enfin faite sur le financement de la politique. Il est donc décevant que le Conseil des États, tout en reconnaissant la nécessité d'agir, se soit contenté d'approuver un contre-projet indirect vidé de son sens à l'initiative populaire « Pour plus de transparence dans le financement de la vie politique ». Ce contre-projet est absolument insuffisant, notamment en ce qui concerne les seuils de l'obligation de déclaration . Continuer
  • Samedi 27 février 2021, de 10 h à 12 h et de 13 h à 15 h En ligne Inscris-toi ici pour la conférence annuelle ! Pour les affaires marquées d'un *, des amendements peuvent être soumises jusqu'au 12 février à midi à [email protected] (en termes concrets). Continuer
  • 11.12.2020
    Pour le PS Suisse, la priorité absolue reste la protection de la santé de la population. C’est pourquoi le PS se félicite des mesures annoncées aujourd’hui par le Conseil fédéral, qui s’alignent sur ses revendications, en reprenant la main, tout en tenant compte des spécificités régionales. Mais les mesures sanitaires décidées cette semaine ne peuvent être acceptées par la population que si ces dernières sont comprises et accompagnées de mesures économiques conséquentes, qui garantissent aux personnes touchées une compensation rapide, non bureaucratique et suffisante. Continuer
  •     window.rnw.tamaro.runWidget('.rnw-widget-container', { language: 'fr', testMode: false, debug: false, purposes: ['p1'], purposeDetails: { p1: { stored_campaign_id: 28709925, }, }, translations: { de: { purposes: { Continuer
  •     window.rnw.tamaro.runWidget('.rnw-widget-container', { language: 'fr', testMode: false, debug: false, purposes: ['p1'], purposeDetails: { p1: { stored_campaign_id: 28709925, }, }, translations: { de: { purposes: { Continuer
  • 09.12.2020
    Hier, le Conseil fédéral a annoncé son intention d'uniformiser et de renforcer les mesures nationales de lutte contre le coronavirus. Cette décision est devenue nécessaire car de nombreux cantons ont été réticents à agir ces derniers mois. Le PS se félicite donc que le Conseil fédéral mette enfin un terme à cette période « de mesures non coordonnées ». « Les mesures doivent être définies et appliquées en fonction de critères sanitaires objectifs, seule façon de pouvoir être compris et acceptés par la population. Une application différenciée de ces mesures nationales selon la situation sanitaire des cantons doit être possible », explique Ada Marra, conseillère nationale (VD) et vice-présidente du PS Suisse. Une aide économique immédiate et réaliste pour toutes les personnes touchées est désormais indispensable pour prévenir l'insécurité et les difficultés existentielles. Il est nécessaire de quitter la logique des cas de rigueur et de mettre en place un droit à une compensation de revenus. Continuer