20.04.2021
En pleine crise pandémique, la classe moyenne va une fois de plus être saignée par la politique fiscale des partis bourgeois : la majorité de droite de la Commission de l’économie et des redevances du Conseil des États (CER-E) soutient la première étape visant une suppression du droit de timbre. Les principaux bénéficiaires de ce cadeau fiscal, d’un montant annuel de 250 millions de francs, sont les banques, les compagnies d’assurance et d’autres grandes entreprises, pourtant sorties indemnes de la crise. Le PS combattra ces pertes fiscales par tous les moyens démocratiques à sa disposition. Continuer
14.04.2021
Avec les premières mesures de réouverture annoncées aujourd’hui, le Conseil fédéral donne enfin des perspectives à la population. Cependant, il est clair que la situation reste critique. C’est pourquoi toute mesure d’assouplissement scientifiquement fondée doit s’accompagner d’efforts accrus en matière de vaccinations, de tests et de traçage des cas-contacts. L'aide économique doit également impérativement se poursuivre. Continuer
18.03.2021
Lors de la conférence de conciliation, le PS a pu obtenir des améliorations significatives de la Loi Covid-19 pour les milieux culturels, les PME ainsi que les indépendant-e-s. Ce résultat a été obtenu malgré les résistances de la droite, dont l'attitude irresponsable risque de provoquer des faillites et de mettre en danger les moyens de subsistance de nombreuses personnes. Continuer
24.02.2021
Le PS se félicite que le Conseil fédéral resserre les rangs, s'en tienne à sa ligne de conduite raisonnable et planifie des mesures d'ouverture scientifiquement fondées. Associée à la campagne de vaccination, cette stratégie de détente progressive donne à la population une perspective pour ce printemps et cet été. Les entreprises bénéficient d'une plus grande certitude en matière de planification. Un assouplissement trop rapide prétériterait les progrès réalisés ces dernières semaines. Mais les aides économiques qui l'accompagnent restent encore insatisfaisante. Continuer
17.02.2021
Le PS salue les mesures d'assouplissement envisagées par le Conseil fédéral au vu de la situation épidémiologique. Cependant, l'ouverture complète exigée par la droite serait irresponsable et réduirait à néant les progrès réalisés durant les dernières semaines. Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser le virus, imprévisible, gagner la course contre la vaccination. C'est pourquoi nous avons besoin d'une stratégie de sortie prudente, à long terme et scientifiquement fondée qui donne aux gens de vraies perspectives et évite tout effet yo-yo. Il reste insatisfaisant que l'aide économique ne parvienne toujours pas de manière efficace aux personnes touchées. Continuer
02.02.2021
En décembre 2020, la loi sur les loyers commerciaux a été sabordée sous la pression du lobby immobilier. Les propriétaires ont promis des solutions de compromis pour autant qu’on les laisse en paix. Mais aujourd’hui, certaines indications montrent que les locataires sont contraints de payer leurs loyers en retard avec l’argent destiné aux cas de rigueur. Le PS Suisse trouve inacceptable que l’argent de nos impôts finance ainsi les rentes des propriétaires. Au sein de la Commission économie et redevances du Conseil national (CER-N), le PS est, ad minima, parvenu à limiter les dégâts. Continuer
11.12.2020
Pour le PS Suisse, la priorité absolue reste la protection de la santé de la population. C’est pourquoi le PS se félicite des mesures annoncées aujourd’hui par le Conseil fédéral, qui s’alignent sur ses revendications, en reprenant la main, tout en tenant compte des spécificités régionales. Mais les mesures sanitaires décidées cette semaine ne peuvent être acceptées par la population que si ces dernières sont comprises et accompagnées de mesures économiques conséquentes, qui garantissent aux personnes touchées une compensation rapide, non bureaucratique et suffisante. Continuer
09.12.2020
En Suisse, les personnes âgées sont les plus directement touchées par le coronavirus d’un point de vue sanitaire. Presque tous les décès liés au virus touchent des personnes de plus de 60 ans et 70 % des personnes décédées étaient des personnes âgées de 80 ans et plus. Le PS60+ appelle donc le Conseil fédéral à ne plus accepter le décès des personnes âgées sans agir. Il doit reprendre les commandes et adopter enfin des mesures de protection efficaces à l’échelle nationale contre la propagation du coronavirus. Continuer
09.12.2020
Hier, le Conseil fédéral a annoncé son intention d'uniformiser et de renforcer les mesures nationales de lutte contre le coronavirus. Cette décision est devenue nécessaire car de nombreux cantons ont été réticents à agir ces derniers mois. Le PS se félicite donc que le Conseil fédéral mette enfin un terme à cette période « de mesures non coordonnées ». « Les mesures doivent être définies et appliquées en fonction de critères sanitaires objectifs, seule façon de pouvoir être compris et acceptés par la population. Une application différenciée de ces mesures nationales selon la situation sanitaire des cantons doit être possible », explique Ada Marra, conseillère nationale (VD) et vice-présidente du PS Suisse. Une aide économique immédiate et réaliste pour toutes les personnes touchées est désormais indispensable pour prévenir l'insécurité et les difficultés existentielles. Il est nécessaire de quitter la logique des cas de rigueur et de mettre en place un droit à une compensation de revenus. Continuer
03.12.2020
Cher Gerhard Pfister, chère Petra Gössi, cher Marco Chiesa. Hier, vos partis ont critiqué les éventuelles restrictions sur le tourisme d'hiver lors d'une intervention commune dans les médias. En même temps, vous et certains parlementaires de vos partis ont signé un appel au Conseil fédéral pour que le Forum économique mondial (WEF) ait lieu en Suisse. C'est aussi absurde qu'hypocrite. Continuer

Pages