13.11.2018
La Commission de l'économie et des redevances du Conseil national (CER-N) souhaite suspendre la Convention contre la double imposition conclue entre la Suisse et l'Arabie saoudite. Le signal diplomatique envoyé par cette démarche est très clair. Dans le contexte de l'assassinat de Jamal Khashoggi et de la guerre que mène l'Arabie saoudite contre la population civile du Yémen, la Suisse ne peut pas se contenter de traiter cela comme simple point à l'ordre du jour, mais elle doit surveiller ses relations avec ce pays et élaborer une stratégie cohérente. Continuer
22.10.2018 | Micheline Calmy-Rey, ancienne conseillère fédérale PS
La semaine dernière, l'UDC a distribué à tous les ménages suisses un dépliant pour son « initiative d'autodétermination ». Elle y utilise une citation que j'avais donnée au SonntagsBlick en août dernier. Toutefois, dans un tout autre contexte, je me suis intéressé à la protection des salaires et des conditions de travail dans le cadre des mesures d'accompagnement. L'UDC ne m'a pas demandé la permission d'utiliser ma citation dans sa publicité. Alors, permettez-moi de clarifier les choses : « je suis totalement opposée à l'initiative de l'UDC anti-droits humains ». Continuer
28.09.2018
Le 25 novembre 2018, nous voterons sur l’initiative dite d’« autodétermination » de l’UDC. Cette initiative constitue une attaque frontale contre la protection des droits humains. Nous ne pouvons pas laisser la Suisse mépriser ses obligations internationales comme le font les États dépourvus de justice et les dirigeant-e-s totalitaires. Les droits humains internationaux nous protègent contre les atteintes à nos libertés individuelles instaurées par l’État. Le PS Migrant-e-s rejette fermement cette initiative dangereuse et inhumaine. Continuer
26.09.2018
Le Conseil national a adopté aujourd’hui une motion visant à transférer la compétence en matière d’autorisation d’exportations d’armes du Conseil fédéral au Parlement. Cela signifierait que les changements, dans la pratique d’exportation d’armes, pourraient maintenant faire l’objet d’un référendum. Le PS est particulièrement satisfait de cette décision et s’appuie maintenant sur le Conseil des États, qui statue sur la motion en tant que deuxième conseil. Si elle est acceptée, la population pourrait à l’avenir lancer un référendum pour empêcher les exportations d’armes vers des pays en guerre civile, comme l’a récemment décidé le Conseil fédéral à majorité PLR / UDC. Continuer
10.09.2018
L’« Alliance contre les exportations d’armes vers les pays en guerre civile », qui bénéficie d’un large soutien, veut se défendre avec une initiative contre l’assouplissement prévu de l’ordonnance sur le matériel de guerre, si le Conseil fédéral s’en tient à sa décision et si l’inaction du Parlement perdure. Le PS Suisse appuie pleinement cette préoccupation. Des pressions supplémentaires seront déployées par le PS au travers d’une intervention urgente à la session d’automne, qui débute aujourd’hui. Continuer
03.09.2018
Les attaques des nationalistes européens de droite, comme le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini, à l’encontre des volontaires et organisations qui sauvent des vies sur terre et en mer doivent cesser. C’est ce que la députée européenne Elly Schlein a demandé dans une intervention faite samedi à Berne devant le Groupe socialiste. Au contraire, les pays européens doivent enfin partager les efforts d’accueil des demandeurs d’asile et ouvrir des voies d’accès légales et sécurisées. Continuer
30.08.2018
La commission de la politique de sécurité du conseil des États (CPS-E) ne compte pas modérer le Conseil fédéral sur le sujet de l'exportation du matériel de guerre. Bien qu'elle ne fasse pas de recommandation au Conseil fédéral, elle soutient sa proposition d'édulcorer l'ordonnance correspondante. La CPS-E ouvre ainsi la voie à l'exportation de matériel de guerre suisse vers les pays en guerre civile. Ce manque de compréhension de la part de la majorité bourgeoise affaiblit les valeurs humanitaires de la Suisse et n'est une bonne nouvelle que pour les entreprises d'armement et leurs fournisseurs. Continuer
20.08.2018
Les exportations de matériel de guerre dans des pays en guerre civile devraient être autorisées : la commission de la politique de sécurité du Conseil national (CPS-N) a confirmé aujourd’hui cette décision du Conseil fédéral. Cette attitude est absolument incompréhensible et s’apparente à une courbette devant l’industrie de l’armement. Une proposition du PS pour le dépôt d’une motion de la commission réclamant le renoncement à la modification prévue de l’ordonnance a été rejetée de peu. Au Conseil national désormais de corriger cela. Continuer
16.08.2018 | Martin Naef, Nationalrat ZH, und Carlo Sommaruga, Nationalrat GE
Le 10 août à Bucarest, capitale de la Roumanie, quelque 100 000 manifestant-e-s ont répondu à un groupe, jusqu’à présent peu connu, les appelant à se défendre contre le démantèlement de l’État de droit et l’assouplissement des règles anti-corruption. Quelques personnes portant des masques ont fait preuve de violence - les manifestants parlent de provocateurs commandés - ce qui a conduit la police à répondre en utilisant des gaz lacrymogènes, des canons à eau, des balles en caoutchouc et même, selon les premières informations, des gaz irritants contre les manifestants pacifiques. Des enfants ont également été touchés. Triste bilan de cette opération brutale : environ 420 manifestant-e-s et 35 policiers ont été grièvement blessés. Pour le PS, la violence policière totalement disproportionnée est tout aussi inacceptable que le contexte politique roumain actuel. Continuer
10.03.2015 | Communiqué de presse interpartis
Les droits humains protègent chaque individu contre l’arbitraire étatique. Ils sont un des fondements de la démocratie, de la sécurité et de la liberté en Suisse. Avec son initiative contre les droits humains, l’UDC entend affaiblir et limiter les droits de tout un chacun. PLR, PS, PDC, Verts, PVL, PBD et PEV rejettent avec force cette attaque frontale contre notre démocratie et notre Etat de droit et combattront avec conviction cette initiative contraire aux valeurs suisses. Continuer

Pages