26.09.2019
Par crainte du vote populaire, les conseillers aux États de droite reportent la décision sur le contre-projet indirect à l’initiative pour des multinationales responsables. Le vote aura ainsi lieu après les élections. Par cette tactique de report malhonnête, ils démontrent leur soumission au lobby des multinationales et jouent la montre en période électorale, plutôt que de jouer cartes sur table. Continuer
28.08.2019
La destruction délibérée de la forêt tropicale au Brésil montre clairement que le gouvernement brésilien du président populiste de droite, Jair Bolsonaro, ne respecte pas ses obligations environnementales. C'est pourquoi la signature de l'accord de libre-échange avec le bloc Mercosur est actuellement impensable. La Présidence du PS Suisse a donc décidé aujourd'hui de soutenir un référendum contre l'accord si aucune garantie n’est donnée quant à une protection efficace de la forêt tropicale et des travailleurs et travailleuses sur place. Continuer
15.08.2019
Les pesticides et les engrais agricoles polluent les eaux souterraines suisses : le PS prend note avec inquiétude de cette constatation du dernier rapport de l'OFEV. Il appelle à une protection conséquente de l'eau potable et appelle donc à un contre-projet à l'initiative pour une eau potable propre. Le PS a également élaboré une intervention modèle à l'intention des Partis cantonaux en vue de l'initiative. Continuer
20.06.2019
La majorité bourgeoise au Conseil national se laisse dicter son agenda par l’Union suisse des paysans et rejette un contre-projet indirect à l'initiative sur l'eau potable et à l'initiative sur les pesticides. La désintoxication de l'eau potable et des cours d'eau est de fait reportée aux calendes grecques. Le PS condamne fermement cette décision du Conseil national et va maintenant recommander à ses délégué-e-s de soutenir l'initiative sur l'eau potable. Continuer
24.05.2019
La révision proposée de la loi sur la chasse n’est pas un compromis pragmatique sur la gestion du loup, mais un affaiblissement inacceptable de la protection des espèces. Avec cette modification, le retour des loups ouvrirait la porte à une chasse d’envergure des espèces protégées. C’est pourquoi le Comité directeur du PS Suisse a décidé aujourd’hui à l’unanimité de soutenir un référendum contre la loi sur la chasse, si les organisations de protection de la nature choisissent de le lancer. Avec la révision, il n’y aura pratiquement pas d’améliorations majeures, les plus importantes n’ayant pas passé la rampe des deux chambres. Continuer