16.04.2019
Sources d'eau potable polluées, produits Bio contaminés, cours d'eau empoisonnés et décès inquiétants d'insectes : les pesticides deviennent une menace croissante. Le PS demande des changements législatifs urgents avant que les initiatives sur les pesticides en cours ne soient soumises au vote. Continuer
07.03.2019
Conformément à la volonté du PS, la loi fédérale sur les marchés publics (LMP) mettra dorénavant l’accent sur la protection des salaires et sera axée sur la durabilité et la qualité : les marchés publics ne seront attribués que selon le principe du lieu de la prestation. Les fournisseurs doivent donc au moins respecter les dispositions légales applicables sur le lieu de la prestation en matière de santé et de sécurité au travail, de protection de l’environnement et de préservation des ressources naturelles. Continuer
10.02.2019
La gestion des sols en Suisse n’est pas rationnelle. Au fur et à mesure que les zones à bâtir poursuivent leur extension, l’étalement urbain croît. En rejetant « l’initiative contre le mitage », la Suisse a manqué l’occasion d’accorder plus d’attention à une utilisation modérée des sols. Cette initiative aurait été un ajout intéressant à la loi sur l’aménagement du territoire (LAT) et aurait corrigé ses effets néfastes, tels que la poursuite de la dégradation des terres et l’utilisation inefficace de celles-ci. Continuer
11.12.2018
Le réchauffement climatique est l'un des plus grands défis de notre époque. La tragédie de la loi sur le CO2, qui a été vidée de toute substance, montre une fois de plus comment la majorité bourgeoise rend impossible toute avancée vers une politique climatique durable. Le projet de loi ne tient pas une seule des promesses faites par la Suisse à Paris. Le PS demande dès lors clairement au Conseil des États de trouver une solution qui ne soit pas marquée par le découragement et un manque d'esprit pionnier. Continuer
22.11.2018
Le PS veut façonner la politique économique de telle sorte qu'elle puisse ouvrir des perspectives aux citoyen-ne-s et les libérer des contraintes apportées par les grands défis que sont la numérisation, la mondialisation et la crise climatique. En ces temps de changements, le PS propose des moyens de garantir la sécurité et un progrès social profitant à toutes et tous. Dans le cadre d'un processus participatif soutenu par la démocratie de base, le parti a élaboré un concept de politique économique à moyen terme pour les dix prochaines années, qui définit les principaux domaines d'action. Continuer
27.09.2018
Doris Leuthard a annoncé aujourd’hui sa démission du Conseil fédéral. Le PS Suisse la remercie pour son engagement au sein du Gouvernement. La ministre a su donner une orientation importante à la politique énergétique. Après la catastrophe nucléaire de Fukushima en 2011, elle a pris des mesures décisives pour le tournant énergétique. Le Conseil fédéral a décidé d’éliminer progressivement l’énergie nucléaire et de promouvoir les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. Continuer
06.08.2018
Les températures dans nos eaux sont si élevées qu’une extinction massive de poissons menace dans les prochains jours. Le PS demande l’arrêt immédiat des réacteurs nucléaires de Beznau, qui contribuent de manière significative au réchauffement de l’Aar et du Rhin, par la chaleur résiduelle. Continuer
23.06.2018
Le réchauffement climatique a été prouvé. Mais la politique climatique reste pourtant à la traîne face à la réalité des faits. Lors de son Assemblée des délégué-e-s, le PS Suisse a adopté le papier de position appelant à l’action dans la politique climatique suisse. Les quelque 200 délégué-e-s présents ont également émis les recommandations de vote pour les prochaines votations. Continuer
19.06.2018
Les effets du réchauffement climatique comptent parmi les plus grandes menaces indirectes pour l’humanité. Cependant, le Conseil fédéral et la majorité des membres de la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil national (CEATE-N) ne prennent visiblement pas au sérieux les objectifs de réduction des émissions pour lesquels la Suisse s’était engagée dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat. Après avoir fixé des objectifs nationaux beaucoup trop bas, la Commission supprime également les mesures pour la rénovation des bâtiments. Le domaine des transports n’est pas suffisamment pris en compte et le grand potentiel d’une place financière non polluante pour la Suisse n’est même pas envisagé. La Suisse a besoin de s’engager bien plus en faveur de la protection de notre planète, et ce, à tous les niveaux politiques. Continuer
20.03.2018
La Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil des États (CEATE-E) a adopté, à l’unanimité, une initiative parlementaire de la conseillère nationale socialiste (ZH), Jacqueline Badran. L’initiative demande que la vente à l’étranger des infrastructures stratégiques du secteur énergétique, notamment les centrales hydrauliques, les réseaux électriques et les réseaux de gaz, soit soumise à autorisation préalable. Continuer

Pages