14.01.2020
À la demande du PS, la Commission de la politique de sécurité du Conseil national (CPS-N) a décidé aujourd’hui d’examiner de plus près l’initiative populaire « pour une interdiction du financement des producteurs de matériel de guerre ». Le PS est heureux que des auditions plus larges soient menées sur cette initiative. Le PS demande qu’un contre-projet indirect soit élaboré, afin d’augmenter les chances de parvenir à un compromis acceptable et apte à dégager une majorité. Continuer
12.02.2019
La population suisse ne veut pas d’exportations d’armes vers des pays en guerre, comme en témoignent les 100 000 signatures déjà récoltées pour l’initiative de rectification. La majorité de droite au sein de la Commission de la politique de sécurité du Conseil des États (CPS-E) est à contre-courant de notre époque : elle refuse, une fois de plus, d’inclure les critères d’exportation pour les exportations d’armes dans la loi fédérale sur le matériel de guerre (LFMG). Continuer
31.10.2018
Le Conseil fédéral corrige sa mauvaise décision du mois de juin d'autoriser l'exportation d'armes vers des pays en guerre civile. Cette correction est attendue depuis longtemps, mais ne résout pas les problèmes. Le PS exige que l'ordonnance sur le matériel de guerre soit rétablie à son niveau d'avant 2014. Depuis lors, la majorité bourgeoise au Parlement et au Conseil fédéral a assoupli à plusieurs reprises les règles d'exportation du matériel de guerre. La Suisse ne doit pas fournir d'armes à des États qui se trouvent en guerre ou qui violent systématiquement les droits humains. Continuer
26.09.2018
Le Conseil national a adopté aujourd’hui une motion visant à transférer la compétence en matière d’autorisation d’exportations d’armes du Conseil fédéral au Parlement. Cela signifierait que les changements, dans la pratique d’exportation d’armes, pourraient maintenant faire l’objet d’un référendum. Le PS est particulièrement satisfait de cette décision et s’appuie maintenant sur le Conseil des États, qui statue sur la motion en tant que deuxième conseil. Si elle est acceptée, la population pourrait à l’avenir lancer un référendum pour empêcher les exportations d’armes vers des pays en guerre civile, comme l’a récemment décidé le Conseil fédéral à majorité PLR / UDC. Continuer
15.06.2018
Le Conseil fédéral veut autoriser l'exportation de matériel de guerre vers les pays en pleine guerre civile. De cette manière, elle répond aux souhaits de l'industrie de l'armement, qui ne se préoccupe en rien du respect des droits humains dans ses pays « clients ». Le PS Suisse exige l'arrêt immédiat des exportations de matériel de guerre vers les pays en guerre civile. Continuer
21.02.2017
La Suisse continue à exporter du matériel de guerre vers des Etats impliqués dans des conflits, tels que l’Arabie saoudite, le Pakistan ou l’Inde et où les droits humains sont régulièrement bafoués. Le PS exige un arrêt immédiat de ces exportations. Il demande une stricte application de l’ordonnance sur le matériel de guerre interdisant les exportations « vers des pays impliqués dans des conflits armés, tant intérieurs qu’internationaux ». Continuer
20.04.2016
L’autorisation donnée par le Conseil fédéral pour la livraison d’armes au régimes autocratiques de la péninsule arabique et du Proche-Orient contrevient à l’ordonnance sur le matériel de guerre. Il est irresponsable et indigne de la Suisse d’autoriser l’exportation de ce type de matériel dans une région où la guerre, la violence et la fuite des populations sont quotidiennes et où les droits humains et la démocratie sont quasiment inexistants. Continuer
16.02.2016
La majorité de droite de la Commission de la politique de sécurité (CPS-N) a rejeté un moratoire sur l’exportation et souhaite à nouveau livrer des armes dans la péninsule arabique. Selon les médias, il s’agirait d’une transaction évaluée à un milliard. Pour Pierre-Alain Fridez, conseiller national (JU), « cette décision est déconcertante : exporter des armes dans une région où règnent guerre et violence, jetant des millions de personnes sur les routes de l’asile est une folie, une hypocrisie et d’une rare irresponsabilité ». Le Conseil fédéral doit mettre un terme à la livraison d’armes à l’Arabie saoudite, ainsi qu’à d’autres pays autocratiques, qui mènent une guerre au Yémen. En effet, cela contrevient à l’ordonnance sur le matériel de guerre. Continuer
26.02.2015
Depuis le début du millénaire, la Suisse a exporté pour un milliard de francs d’armes aux autocraties de la péninsule Arabique. « La plupart des pays du Golfe ne respectent pas les droits humains et ils ont étouffé par la force toute action démocratique » critique le conseiller national (JU) Pierre-Alain Fridez. De manière générale, l’exportation de matériel de guerre vers les pays dont la situation est préoccupante n’a presque pas diminué. En déposant une interpellation, le PS veut savoir comment la modification de l’Ordonnance sur le matériel de guerre a influé sur les exportations d’armes vers les régimes non démocratiques. Continuer
Le PS est consterné par l’assouplissement de l’ordonnance sur le matériel de guerre (OMG), que le Conseil national a entériné à une courte majorité aujourd’hui. Continuer