C’est notre service de presse qui offre une tribune aux politiciennes et politiciens socialistes souhaitant s’exprimer sur les thèmes d’actualité.

  • 2016

  • 12.08.2016 | Ada Marra, conseillère nationale (VD)
    Ce soir j’ai entendu une camarade dire à la radio pourquoi elle votera oui à l’initiative sur la burqa. Par féminisme et parce que la Suisse doit défendre ses valeurs et sa culture. Or, je pense que l’objet premier de cette initiative cache des enjeux immenses pour les progressistes de ce pays. Et dire OUI à cette initiative est trop simpliste, voire une régression pour nos valeurs justement. Continuer
  • 01.08.2016 | Christian Levrat, Ständerat FR, Präsident der SP Schweiz
    La Suisse a le régime de naturalisations le plus sévère d’Europe. Plus de 2 millions de personnes en Suisse ne possèdent pas le fameux passeport à croix blanche. De plus, avec la nouvelle loi sur la nationalité, les obstacles deviendront encore plus difficiles à surmonter pour les candidates et candidats dès le 1.1.2018. C’est pour cela que pour le 1er août, la PS invite toutes les citoyennes et tous les citoyens qui répondent aux critères actuels à déposer une demande de naturalisation aussi vite que possible. Nous avons besoin de plus de participation, de plus de démocratie, de plus de Suisse. Continuer
  • 15.06.2016 | Adrian Wüthrich, président de l’association «Le congé paternité maintenant!» et président de Travail.Suisse
    En Suisse, un nouveau père a droit à un jour de congé payé, comme pour un déménagement. Au parlement ont eu lieu plus de 30 essais pour améliorer cette situation, la dernière fois fin avril (le Conseil national a refusé par 97 voix contre 90). La voie parlementaire ne porte pas ses fruits. Des sondages représentatifs montrent que 80% des votants veulent un congé paternité payé, raison pour laquelle une large alliance de la société civile a lancé l’initiative populaire "Pour un congé de paternité raisonnable – en faveur de toute la famille". Continuer
  • 13.05.2016 | Didier Berberat, Ständerat NE
    Notre camarade et collègue Pierre Bonhôte nous a quitté ce mercredi 11 mai, à l’âge de 51 ans. Le décès inattendu de Pierre nous a profondément touchés. Continuer
  • 01.05.2016 | Christian Levrat, Präsident SP Schweiz
    Un peu de chaleur est attendue depuis longtemps ! Le froid règne en maître depuis des mois sur la Suisse, aussi bien sur le plan météorologique que politique. Depuis octobre 2015 et le virage à droite des élections fédérales, un vent froid attaque nos oreilles. Démantèlement de la collaboration au développement, renforcement du pouvoir des caisses maladie, augmentation de l’âge de la retraite, rejet du congé parental ; la liste des décisions glaciales prises par la majorité de droite contre les intérêts de la population est longue. Continuer
  • 18.04.2016 | Carlo Sommaruga, conseiller national (GE)
    « Pour vivre heureux, vivons cachés ! » Les riches de tous les pays connaissent bien ce vers, datant du 18e siècle, concluant l’une des Fables de M. de Florian. Les sociétés dites « offshore » - qui font à nouveau l’actualité avec les « Panama papers » - n’ont jamais eu d’autre objectif, depuis leur création, que de permettre aux détenteurs de richesses de mettre en œuvre financièrement et fiscalement cette morale. Ainsi, ces sociétés offshore servent aux riches de tous les pays à échapper au fisc national en rattachant fictivement leurs avoirs à des paradis fiscaux. Avec la mondialisation économique et financière, les sociétés offshore sont devenues aussi l’instrument idéal des puissantes entreprises transnationales, afin d’échapper par des constructions légales, mais parfaitement illégitimes, à la fiscalité à laquelle les artisans locaux comme les petites et moyennes entreprises nationales ne pouvaient échapper. Cela, on le sait, en Suisse en particulier, depuis longtemps. Continuer
  • 18.04.2016 | Christian Levrat, président du PS Suisse
    Helmut Hubacher, président du Parti socialiste de 1975 à 1990 et conseiller national de 1963 à 1997, a fêté vendredi son 90e anniversaire. « L’énergie, dont nous socialistes avons besoin pour avancer, nous la tirons du courant contre lequel nous nageons. » Je t’ai bien souvent entendu prononcer cette phrase, cher Helmut. Le plus souvent à la fin de l’un de tes discours. Continuer
  • 18.04.2016 | Carlo Sommaruga, conseiller national (GE)
    En matière militaire, il y a chez nous quelque chose qui ne tourne pas rond. La droite aussi bien bourgeoise que nationaliste est en mode combat idéologique. L’objectif stratégique est de remettre l’armée en tête des priorités nationales presque comme à l’époque de la guerre froide. Les moyens d’y parvenir sont multiformes. L’attaque contre le service civil qui empêcherait de doter l’armée de soldats en masse en est un. La défense d’un budget militaire astronomique de 20 milliards de francs sur quatre ans en imposant des coupes budgétaires dans tous les domaines, notamment dans la formation et l’aide au développement qui s’adressent aux plus démunis de la planète, en est un autre, essentiel. Continuer
  • 08.03.2016 | Mathias Reynard, conseiller national (VS)
    Depuis 1981, notre Constitution affirme que l’homme et la femme « ont droit à un salaire égal pour un travail de valeur égale ». 35 ans plus tard, ce principe constitutionnel n’est pas encore respecté et les inégalités salariales persistent en Suisse: en moyenne, les femmes gagnent actuellement près de 20% de moins que les hommes dans notre pays. Si une partie de cet écart peut trouver une explication objective (formation, années de service, expérience, etc.), 40.9% de cette différence reste inexpliquée. Une telle discrimination n’est pas acceptable ! Continuer
  • 07.03.2016 | Jean-Christophe Schwaab, conseiller national (VD)
    Au moment de voter sur la prolongation des horaires de travail dans les commerces des grandes gares, puis des « shops » de stations-service et enfin le dimanche dans les « zones touristiques », promis, juré, craché, aucune de ces libéralisations n’était le prélude à une libéralisation générale des horaires d’ouverture des commerces. Le débat au Conseil national sur la Loi fédérale sur l’ouverture des magasins a – mais comment s’en étonner – montré que toutes ces belles promesses n’étaient au mieux que du vent, au pire des mensonges flagrants. Continuer
  • 16.02.2016 | Jean-François Steiert, conseiller national (FR)
    Que l’initiative du PDC sur la fiscalité soumise à votation génère pour toutes et tous des coûts élevés servant à alléger la charge fiscale d’une petite minorité de couples mariés à forts revenus est une réalité bien connue. On a jusqu’à présent entendu moins de gens s’exprimer et débattre sur le fait que l’initiative entraînerait aussi, pour les bénéficiaires de rentes, une redistribution massive du bas vers le haut (verticale) – en faveur de couples mariés qui aujourd’hui, la plupart du temps, profitent déjà du système en vigueur dans une mesure supérieure à la moyenne. Ainsi, les coûts de l’AVS – tels qu’ils se profilent en cas d’acceptation de l’initiative – devraient à eux seuls être compensés par une baisse des rentes AVS d’environ 1400 francs par personne et par an. Continuer
  • 11.02.2016 | Cesla Amarelle, conseilllère nationale (VD)
    Soumise au vote le 28 février prochain, l’initiative UDC dite de mise en œuvre est mensongère à plus d’un titre. Contrairement à son intitulé, elle n’est pas la mise en œuvre de l’initiative sur le renvoi des criminels étrangers adoptée en novembre 2010 mais se fonde sur des critères beaucoup plus extrêmes pour justifier des expulsions automatiques. Le catalogue des infractions ne se réfère plus seulement à des crimes mais aussi à des délits entraînant moins de 3 ans d’emprisonnement ou une simple peine pécuniaire. Continuer
  • 03.02.2016 | Mathias Reynard, conseiller national (VS)
    Il y a quelques jours, le président de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Patrick Aebischer, a annoncé sa volonté de doubler les taxes d’études aux EPF pour la rentrée universitaire 2017. Une façon de tirer la sonnette d’alarme face aux mesures d’austérité prévues par le Conseil fédéral ? Ou une énième tentative de la direction des EPF d’augmenter les taxes d’études, pour des motifs essentiellement idéologiques ? Alors que le débat sur les moyens alloués à la formation pour 2017 à 2020 s’ouvre au sein de la Commission de l’Education, les partisans de l’augmentation des taxes universitaires devront se rappeler que le Parti socialiste fait de l’égalité des chances un principe de base. L’argent public ne doit soutenir les hautes écoles qu’à condition qu’elles restent accessibles à tous, en fonction des capacités des étudiants et non de leur situation financière. Continuer
  • 03.02.2016 | Fabian Molina, président de la JS Suisse
    Depuis des décennies, les multinationales se jouent des Etats et pratiquent une libéralisation effrénée pour leurs propres intérêts ; elle a de graves conséquences sur les Hommes et la nature. De nombreux pays du sud ont été forcés d’ouvrir leurs marchés en supprimant leurs protections aux frontières afin de permettre à des entreprises hautement subventionnées – provenant la plupart du temps des USA ou d’Europe – d’accéder à de nouveaux marchés. Le principe de la souveraineté alimentaire de "La Via Campesina" rompt avec cette logique, y compris en Suisse, grâce à une initiative populaire. Continuer
  • 03.02.2016 | Valérie Piller Carrard, conseillère nationale (FR)
    L’initiative "Pour le couple et la famille - Non à la pénalisation du mariage" coûterait une fortune, sans pour autant profiter aux familles qui en ont le plus besoin. Seuls 80'000 ménages sur les 4 millions que compte notre pays verraient leurs impôts diminuer, soit 2,5% de la population. Veut-on vraiment dépenser 2,3 milliards de francs par an pour des ménages dont le revenu dépasse 190'000 francs? La réponse est clairement NON. Continuer