C’est notre service de presse qui offre une tribune aux politiciennes et politiciens socialistes souhaitant s’exprimer sur les thèmes d’actualité.

  • 2015

  • 04.11.2015 | Jean Christophe Schwaab
    Les terroristes gagnent lorsqu’ils parviennent à nous faire abandonner nos principes démocratiques au nom de la « lutte contre le terrorisme ». Cette « lutte » nous fait en effet jeter par-dessus bord bon nombre de principes que nous croyions intangibles, mais sans guère de résultats… à part une augmentation de la peur du terrorisme. Une peur qui appelle souvent de nouvelles restrictions de nos libertés. Les Etats-Unis sont-ils plus sûrs grâce au « patriot act » ? Il est permis d’en douter. Continuer
  • 08.07.2015 | Flavia Wasserfallen, co-secrétaire générale du PS Suisse
    Ces derniers temps, à la lecture de la presse ou à l’écoute de la radio, un sentiment d’atterrement s’empare de moi. J’ai beau ne pas le supporter ; il me faut pourtant lire et entendre partout ces intolérables prises de position. Continuer
  • 01.07.2015 | Liliane Maury Pasquier, conseillère aux États (GE) et sage-femme
    Il y a 10 ans, l’assurance-maternité voyait - enfin - le jour en Suisse. Pourquoi se réjouir de cet anniversaire ? Et quel développement souhaiter à cette assurance encore jeune ? Continuer
  • 01.07.2015 | Rebecca Ruiz, conseillère nationale (VD)
    Indéniablement, les 10 ans du congé maternité se fêtent ! Tout d’abord, en rappelant les 60 ans de lutte menée par des femmes qui ont permis aux générations suivantes de bénéficier d’une telle assurance. Continuer
  • 24.06.2015 | Fabian Molina, président de la JS Suisse
    « Le droit à une alimentation suffisante est assuré lorsque chaque homme, femme ou enfant, seul ou accompagné-e, a accès en tout temps à de la nourriture en suffisance ou à un moyen d’approvisionnement ». Continuer
  • 08.06.2015 | Géraldine Savary, conseillère aux Etats (VD) et vice-présidente du PS Suisse
    Pour qu’une démocratie puisse vivre et exister, il faut qu’elle ait des espaces pour s’exprimer. Et que la population puisse se faire une opinion. C’est d’autant plus important dans un pays comme la Suisse composée de quatre régions linguistiques et de cultures différentes. Nous avons besoin de médias pour faire vivre le débat, pour faire connaître la production culturelle, pour donner le pouls du pays. Continuer
  • 08.06.2015 | Liliane Maury Pasquier, conseillère aux États (GE) et sage-femme
    La médecine de la reproduction permet aujourd’hui de détecter sur un embryon d’éventuelles maladies génétiques et anomalies chromosomiques (dont la plus connue est la trisomie 21). Ces diagnostics sont actuellement autorisés lors de contrôles prénataux, en cours de grossesse. Il est médicalement possible d’effectuer ce même type de diagnostics sur des embryons quelques jours après une fécondation in vitro, avant qu’ils soient implantés. C’est ce qu’on appelle le diagnostic préimplantatoire (DPI). Ce diagnostic est, pour l’instant, interdit en Suisse mais autorisé dans la plupart des pays européens. Continuer
  • 08.06.2015 | Jean Christophe Schwaab, conseiller national (VD)
    L’AVS est solide, mais aura besoin d’un financement supplémentaire à moyen terme. Et là, deux options s’offriront à nous : augmenter l’âge de la retraite et baisser les rentes comme l’exigent la droite et les milieux économiques, ou alors taxer la petite minorité de privilégié-e-s qui ont la chance d’hériter de plus de 2 millions de francs (moins de 2% des contribuables), comme le préconise l’initiative « Imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS ». Continuer
  • 08.06.2015 | Mathias Reynard, conseiller national (VS)
    Le système actuel des bourses d’études de notre pays peut être défini par deux adjectifs : « insuffisant » et « inégal ». Continuer
  • 08.05.2015 | Maria Bernasconi, conseillère nationale (GE), présidente CNPC
    La Communauté de négociation du personnel de la Confédération (CNPC) critique vertement le fait que le Conseil fédéral annonce déjà de vastes programmes d’économies concernant le personnel de la Confédération, alors que le budget 2016 n’existe même pas. Certes, le Conseil fédéral veut rejeter la motion du conseiller national PDC Leo Müller, qui demande de geler jusqu’en 2019 les frais de personnel et les prestations externes au niveau des comptes de l’année 2014. Mais maintenant, il va plus loin que ses propres intentions de février, à savoir d’économiser 165 millions de francs dans les frais de personnel. Continuer
  • 18.03.2015 | Maria Bernasconi, conseillère nationale (GE)
    Les programmes d’économie de la Confédération que nous avions combattus avec succès en 2013 reviennent sur le tapis avec la détérioration des comptes de la Confédération, due à la chute des recettes de l’impôt fédéral direct et l’appréciation du franc suisse. Continuer
  • 18.03.2015 | Roger Nordmann, conseiller national (VD)
    M. Ermotti, CEO d’UBS, a raison de s’exprimer publiquement. Cette attitude est infiniment plus transparente que les pratiques du siècle passé, lorsque les grandes banques transmettaient leurs instructions aux politiciens bourgeois dans l’ombre des salons feutrés. Continuer
  • 18.03.2015 | Carlo Sommaruga, conseiller national (GE)
    Il ne se passe pas un mois sans qu’un média ou une ONG ne révèle un nouveau cas de violation des droits humains ou de l’environnement par une multinationale basée en Suisse. Continuer
  • 18.03.2015 | Jean Christophe Schwaab, conseiller national (VD)
    Le succès de la grève des transports publics à Genève a réveillé de nombreux fantasmes. Continuer
  • 18.03.2015 | Mathias Reynard, conseiller national (VS)
    Au début de cette session parlementaire, le Conseil national a traité – et heureusement largement rejeté – l’initiative populaire contre l’éducation sexuelle. Continuer