Proposition au parlement

La Suisse doit soutenir la société civil en Iran

Signez dès maintenant la proposition au Parlement !

Lorsque des personnes luttent pour l'autodétermination et la liberté, la Suisse se doit d’être à leurs côtés. Jeudi prochain, le 27 octobre, je déposerai donc à la Commission de politique extérieure du Conseil des États une demande de soutien aux organisations de défense des droits humains et des droits des femmes en Iran. En parallèle, je demanderai la reprise des sanctions de l’UE et exigerai que la Suisse s'engage activement en faveur d'une mission de l'ONU pour les droits humains, chargée d'enquêter et de documenter les crimes du régime en Iran. Puis-je également déposer cette demande en votre nom ? Votre soutien me serait précieux. 

Avec mes salutations les plus déterminées,

Carlo Sommaruga, conseiller aux États socialiste (GE) et membre de la Commission de politique extérieure

Lorsque des personnes luttent pour l'autodétermination et la liberté, la Suisse se doit d’être à leurs côtés.

Depuis que Jina Amini, 22 ans, a été battue à mort il y a environ quatre semaines par la « police des mœurs » iranienne pour avoir porté son foulard de manière incorrecte, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue afin de protester contre le régime des mollahs. Entrainé-es par des jeunes femmes courageuses, les Iranien-nes de tout horizon réclament la fin du régime oppressif du chef religieux Ali Khamenei.

En État injuste qui voit son heure arriver, la République islamique répond aux protestations par la violence physique. Plus de 120 manifestant-es, dont au moins 23 enfants, ont déjà été tué-es par la police, l’armée et les redoutables milices Badjir. Des milliers de personnes ont été blessées, enlevées ou maltraitées.

Face à ces développements, la Suisse doit rapidement prendre des mesures qui profitent à la société civile iranienne. Nous demandons donc au Conseil fédéral de soutenir financièrement et par d’autres mesures appropriées les organisations non gouvernementales iraniennes qui s’engagent pour les droits des femmes et les droits humains.

Nous demandons en outre que la Suisse s’engage activement pour la mise en place d’une mission des Nations unies pour les droits humains en Iran. Il est de la plus haute importance que des représentant-es des Nations Unies enquêtent sur place sur les crimes du régime iranien et les documentent. Ce n’est qu’ainsi que les responsables pourront être amenés à rendre des comptes.

Enfin et surtout, nous demandons au Conseil fédéral de reprendre rapidement et intégralement les sanctions décidées par l’UE contre le régime iranien.

******

Au nom de toutes et tous les signataires, je présenterai cette demande à la Commission de politique extérieure du Conseil des États le jeudi 27 octobre. Souhaitez-vous signer aussi ? D’avance, merci de votre soutien !

Carlo Sommaruga

Carlo Sommaruga

Député au Conseil des États

Animation laden...Animation laden...Animation laden...

Newsfeed

Questions sur l'adhésion

Tu as des questions concernant l'adhésion ou le formulaire d'adhésion ? Nous sommes à ta disposition pour t'aider.

Principales questions relatives à l’adhésion

Tu trouveras ci-après nos réponses aux fréquentes questions relatives à une adhésion.
Si tu n’y trouveras pas les renseignements souhaités, n’hésite pas à prendre contact. Nous nous réjouissons de ta prise de contact.

Le plus simple est de remplir dès maintenant le formulaire d’adhésion sur internet (à gauche).

Bien sûr ! Il n’est absolument pas nécessaire de posséder le passeport suisse pour pouvoir adhérer au parti.

Au PS, nous sommes d’avis que quiconque vit en Suisse, doit pouvoir donner son avis sur la politique suisse. S’il n’est pas encore possible de participer aux élections et/ou votations sans la nationalité suisse, tu peux, par contre, participer à l’élaboration de la politique défendue par le PS !

Il y a plusieurs niveaux et possibilités de s’engager au PS. Si tu veux être actif-ve au niveau local, l’engagement auprès de la section de ta commune de domicile ou de ton quartier est recommandé.

C’est aussi le lieu le plus adapté concernant ton engagement pour une fonction publique ou un service au sein de l’administration (Conseil communal, commissions scolaires, services sociaux etc.)

Tu peux également faire valoir ton savoir et savoir-faire en exerçant une fonction interne au parti. Le PS est heureux de pouvoir accueillir des personnes désireuses de s’engager dans l’organisation du parti et ce, à tous les niveaux (communes, districts, canton, commissions thématiques).

Le point de départ d’une candidature sera toujours ta section locale. Il suffit de manifester ton intérêt auprès des responsables de ta section. C’est la section qui nomme les candidat-es du PS aux fonctions publiques.
Ta section locale est également partie prenante, de façon souvent décisive, dans le processus de nomination interne au parti concernant les candidatures au gouvernement cantonal par exemple, ou au Grand Conseil.

Aucune, excepté ta cotisation. Il est souhaitable de partager nos valeurs et nos convictions. Ceci ne t’ oblige pas à partager l’intégralité des positions du PS.

Les membres JS ont la possibilité d’adhérer gratuitement au PS jusqu’à l’âge de 26 ans. Une demande correspondante peut être envoyée par courriel à [email protected].

Important à savoir

Ce que tu peux attendre du PS.

Tu es au plus proche de la vie politique : nous t’envoyons nos newsletters ainsi que notre magazine des membres « socialistes » six fois par an. Tu peux ainsi entrer en contact avec des personnes qui partagent tes idées.

Tu peux profiter des connaissances et compétences d’autrui et faire valoir et partager les tiennes, à différents niveaux au sein du parti. Ensemble, nous pouvons créer un avenir meilleur !

Pas de démocratie sans formation. Nous te proposons des webinaires et des séminaires passionnants sur des questions d’actualité et des sujets politiques brûlants.

La défense de nos valeurs nécessite des moyens financiers. Le PS, pour ses actions et son travail politique, compte surtout sur l’engagement de ses membres.
Les cotisations des membres sont fixées, différemment, par les partis cantonaux et les sections locales et dépendent de ton revenu imposable. Nous suivons nos propres exigences politiques : celle ou celui qui gagne peu, paie peu, et celle ou celui qui gagne beaucoup, participe davantage aux coûts du parti et sa politique.

En règle générale, les cotisations annuelles sont de l’ordre de 80 CHF pour les personnes à faible revenu et progressent à quelques centaines de francs pour les personnes à haut revenu.

Ces cotisations sont perçues annuellement.