Vous trouverez ici tous nos communiqués de presse. Vous pouvez les consulter par année de publication ou par mots-clés grâce au moteur de recherche. Une compilation des principaux communiqués sur un sujet donné figure également dans les dossiers thématiques.

  • La protection du climat est une course contre la montre. Il ne peut plus y avoir de nouveaux retards. C’est pourquoi le Parti libéral-radical (PLR) et le Parti socialiste suisse (PS Suisse) font campagne ensemble pour un OUI clair à la loi sur le CO2 le 13 juin prochain. Afin de s’assurer que les arguments en faveur du OUI touchent le plus grand nombre de personnes possible, le PS et le PLR ont produit conjointement une vidéo en langue des signes. Continuer
  • Après l’échec des négociations sur un accord institutionnel entre la Suisse et l’Union européenne (UE), le PS Suisse a publié une prise de position présentant de nouvelles perspectives en matière de politique européenne. Afin de faire avancer positivement le débat sur la position de la Suisse en Europe, le Comité directeur du PS Suisse a formé un comité de politique européenne. Continuer
  • C’est la dernière ligne droite pour le contre-projet efficace à l’initiative populaire « Pour plus de transparence dans le financement politique », grâce à la pression exercée par l’initiative : le Conseil des États rejoint en partie les initiant-e-s en ce qui concerne les valeurs seuils de l’obligation de déclarer et des contrôles par échantillonnage, renonçant ainsi à une transparence fictive. Une percée qui fera plus de lumière sur l’opacité du financement politique est ainsi sur le point d’aboutir. Continuer
  • 28.05.2021
    La Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-N) s’est prononcée en faveur de l’adoption de l’initiative parlementaire « La pauvreté n’est pas un crime » de la conseillère nationale socialiste Samira Marti. C’est là une étape importante pour garantir que les personnes étrangères qui résident en Suisse depuis des décennies ne puissent pas être expulsées du pays parce qu’elles ont besoin de recourir à l’aide sociale. La Commission des institutions politiques du Conseil des États (CIP-E) doit maintenant faire de même. La crise de coronavirus actuelle a démontré l’urgente nécessité de ces changements. Continuer
  • 26.05.2021
    Le PS Suisse déplore l’échec des négociations sur l’accord institutionnel avec l’Union européenne (UE). Il est regrettable que le Conseil fédéral n’ait pas examiné sérieusement d’autres voies de négociations, telles que celle proposée par le PS Suisse, soit la concession de la Suisse sur la directive européenne sur la citoyenneté en échange de garanties de l’UE sur la protection des salaires. Toutes les forces constructives doivent désormais travailler ensemble sur une politique européenne qui offre des perspectives. La question des négociations d’adhésion ne doit pas être taboue. Continuer
  • 25.05.2021
    Il est nécessaire d’agir pour les indépendant-e-s en Suisse : non seulement ils souffrent très directement de la crise du coronavirus, mais ils bénéficient également d’une sécurité sociale très lacunaire. C’est ce que confirme une étude commandée par le PS Suisse à la Scuola universitaria professionale della Svizzera italiana (SUPSI) et présentée aux médias aujourd’hui à Berne. Le PS Suisse passe maintenant à l’action avec plusieurs propositions et interventions concrètes. Continuer
  • 12.05.2021
    Le PS est soulagé que la situation épidémiologique se stabilise, voire s’améliore. C’est une donnée encourageante, dont l’avancée est à attribuer aux progrès de la vaccination ainsi qu’au respect des mesures sanitaires. La date à laquelle les prochaines étapes d’ouverture intérieure seront possibles dépendra de la poursuite de la baisse du nombre de cas et de la progression de la campagne de vaccination. En ce qui concerne l’équité en matière de vaccination, cependant, le PS estime qu'il y a du retard à rattraper. Continuer
  • 11’710 personnes ont répondu à l’appel des Femmes* socialistes, et envoyé leur prise de position dans le cadre de la consultation de la révision du code pénal relatif aux infractions sexuelles. Elles demandent la redéfinition du viol dans le droit pénal selon le principe « Seul un oui est un oui » : tout acte sexuel sans consentement doit être reconnu comme un viol - indépendamment du genre et du corps de la personne concernée. Continuer
  • 08.05.2021
    La Suisse ne peut sortir de la crise du coronavirus qu'en investissant dans la justice sociale, l’égalité et la protection de l’environnement. C'est ce qu'ont réaffirmé les délégué-e-s du PS Suisse lors de leur Assemblée des délégué-e-s numérique aujourd'hui dans un papier de position. Celui-ci montre comment la crise peut être financée sur base de solidarité. Les délégué-e-s ont également adopté les recommandations de vote pour les votations fédérales du 13 juin et du 26 septembre. Continuer
  • 07.05.2021
    Les brevets empêchent les pays en développement de produire des vaccins contre le COVID-19. En conséquence, davantage de personnes meurent à cause de la pandémie, et de dangereuses mutations du virus apparaissent. Le conseiller fédéral Guy Parmelin doit immédiatement agir et demander à la délégation suisse à l’OMC de cesser de s’opposer à la suspension de ces brevets. Continuer
  • 06.05.2021
    Difficile de faire plus cynique : en août, Swiss recevait des aides liées à la crise du coronavirus qui se chiffraient en milliards, avant que les cadres supérieurs ne s’octroient le droit à des primes quelques semaines plus tard – mais aujourd’hui, ce sont des centaines d’employé-e-s qui sont sacrifié-e-s. le PS condamne avec fermeté ce licenciement massif chez Swiss et appelle instamment à des salaires et des conditions de travail décents dans le secteur du transport aérien. Le prix de la crise ne doit pas être payé par les salarié-e-s. Continuer
  • 30.04.2021
    La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) continue sa révision de l’AVS à un rythme méprisant toute recherche de discussions et de compromis. Elle refuse systématiquement de donner les moyens nécessaires à l’AVS et de compenser décemment l’augmentation de l’âge de la retraite des femmes. La majorité de droite poursuit donc un travail bâclé et mené sur le dos des femmes, qui nécessitera de nouvelles réformes à l’horizon 2030 déjà. Continuer
  • 23.04.2021
    L’accord-cadre avec l’Union européenne est un moyen important de garantir des relations stables et bénéfiques avec le premier partenaire économique de la Suisse. Le PS Suisse espère que la rencontre d’aujourd’hui entre Guy Parmelin et Ursula von der Leyen permettront de sortir des 3 années de blocage et de chaos au sein du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dirigé par le PLR, qui a outrepassé le mandat de négociation du Conseil fédéral. Il faut faire avancer les négociations avec l’Union européenne. Le PS Suisse attend désormais du conseiller fédéral Ignazio Cassis qu’il se mette enfin au travail et propose des solutions à l’Union européenne, pour sortir enfin d’une situation honteuse pour la Suisse. Continuer
  • 22.04.2021
    Une Europe pour toutes et tous : des représentant-e-s du Groupe socialiste aux Chambres fédérales et de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen (Groupe S&D) luttent ensemble pour le socle européen des droits sociaux et contre le dumping salarial. Mardi dernier, les représentant-e-s ont échangé leurs points de vue sur la coopération bilatérale et la participation sectorielle de la Suisse au marché intérieur de l’UE. Ils et elles ont notamment mis l’accent sur les efforts conjoints pour renforcer l’Europe sociale et les droits des salarié-e-s. La déclaration commune suivante a été adoptée : Continuer
  • 20.04.2021
    En pleine crise pandémique, la classe moyenne va une fois de plus être saignée par la politique fiscale des partis bourgeois : la majorité de droite de la Commission de l’économie et des redevances du Conseil des États (CER-E) soutient la première étape visant une suppression du droit de timbre. Les principaux bénéficiaires de ce cadeau fiscal, d’un montant annuel de 250 millions de francs, sont les banques, les compagnies d’assurance et d’autres grandes entreprises, pourtant sorties indemnes de la crise. Le PS combattra ces pertes fiscales par tous les moyens démocratiques à sa disposition. Continuer