Vous trouverez ici tous nos communiqués de presse. Vous pouvez les consulter par année de publication ou par mots-clés grâce au moteur de recherche. Une compilation des principaux communiqués sur un sujet donné figure également dans les dossiers thématiques.

  • 08.02.2021
    Les Femmes* socialistes suisses se battent pour un NON féministe à l’initiative anti-burqa. Solidaires avec leurs soeurs musulmanes, elles s’opposent résolument aux milieux islamophobes qui, sous couvert d’égalité, veulent imposer aux femmes* des règles sur leurs tenues vestimentaires. Continuer
  • 05.02.2021
    Le projet de réforme de la prévoyance professionnelle (LPP), sur lequel la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) est aujourd’hui entrée en matière, est un compromis. Il s’agit d’un projet a minima, et toute tentative de la majorité de droite du Parlement visant à le péjorer entraînerait un rejet sec et clair de la part du PS Suisse. Continuer
  • 02.02.2021
    Le co-secrétaire général Michael Sorg a annoncé son départ du PS Suisse pour la fin du mois d’avril. Lors de l’Assemblée des délégué-e-s du 8 mai prochain, le Comité directeur du PS Suisse proposera le professionnel de la communication et des campagnes, Tom Cassee, pour lui succéder. Le succès populaire de l’Initiative pour des multinationales responsables, à l’automne dernier, est en partie dû à ce militant de 39 ans. Continuer
  • 02.02.2021
    En décembre 2020, la loi sur les loyers commerciaux a été sabordée sous la pression du lobby immobilier. Les propriétaires ont promis des solutions de compromis pour autant qu’on les laisse en paix. Mais aujourd’hui, certaines indications montrent que les locataires sont contraints de payer leurs loyers en retard avec l’argent destiné aux cas de rigueur. Le PS Suisse trouve inacceptable que l’argent de nos impôts finance ainsi les rentes des propriétaires. Au sein de la Commission économie et redevances du Conseil national (CER-N), le PS est, ad minima, parvenu à limiter les dégâts. Continuer
  • 01.02.2021
    Les Femmes* socialistes lancent aujourd’hui leur campagne « Seul un oui est un oui – changeons l’article 190 ». Elles demandent que la révision du droit pénal sexuel soit repensée en profondeur. Le projet de loi qui a été envoyé pour consultation aujourd’hui est insuffisant et décevant. Toute relation sexuelle non consentie doit être reconnue comme un viol, quels que soient le genre ou le corps de la personne concernée. Continuer
  • 29.01.2021
    Les 100 premiers jours de Mattea Meyer et Cédric Wermuth à la tête du PS Suisse se sont déroulés en pleine crise du coronavirus. S’adressant aux médias à Berne, les deux co-président-e-s ont demandé que l’on tire les bonnes leçons de la crise. Ils ont déclaré qu’un changement social était nécessaire, lequel devrait mettre l’accent sur les personnes plutôt que sur les profits. Les deux ont également abordé les sujets politiques les plus importants de 2021. Continuer
  • 29.01.2021
    L’AVS est notre plus importante assurance sociale. Elle doit garantir un revenu digne aux personnes qui ont travaillé durant toute leur vie. En conséquence, le PS rejette le projet de réforme AVS 21 présenté aujourd’hui par la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États (CSSS-E), tout simplement inacceptable. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un affront fait aux femmes. Continuer
  • 20.01.2021
    Compte tenu des taux d'intérêt historiquement bas, PostFinance doit être repensée comme un garant du flux des paiements et donc comme un élément important du service public. C’est pourquoi le PS rejette sa privatisation telle que proposée par le Conseil fédéral, qu’il considère comme une solution de facilité. Il demande que PostFinance soit transformée en une banque du climat au service du bien commun et d’une transition énergétique socialement juste, plutôt que de suivre la logique de la concurrence à tout prix. Continuer
  • 12.01.2021
    Cher Albin Kurti, chères et chers camarades de Vetëvendosje, chère diaspora kosovare en Suisse. Il y a presque 13 ans, la République du Kosovo a déclaré officiellement son indépendance. La Suisse, grâce à sa ministre des Affaires étrangères socialiste Micheline Calmy-Rey, a été parmi les premiers pays à reconnaître cette indépendance. Jusqu’à ce jour, le Kosovo est resté fortement dépendant de l’ONU, de l’UE et de l’OTAN. L’une des conséquences en est que, trop souvent, les intérêts géopolitiques et les questions de stabilité ont pris le pas sur la démocratie et l’État de droit. Mais sans démocratie et sans État de droit, il ne peut y avoir de développement. Le Kosovo est resté l’un des pays les plus pauvres d’Europe. La population jeune a massivement quitté le pays. Aujourd’hui, plus de 800 000 Kosovar-e-s vivent à l’étranger, dont au moins 200 000 en Suisse. 1,8 million de personnes sont restées au Kosovo, où la corruption et le clientélisme freinent actuellement toute possibilité de développement. Continuer
  • 08.01.2021
    Alors que la crise du coronavirus continue de toucher de larges pans de la population et que de plus en plus de personnes craignent pour leur sécurité économique, la Banque nationale suisse (BNS) a annoncé aujourd’hui un bénéfice de 21 milliards de francs pour 2020. Ses réserves sont ainsi portées à environ 100 milliards de francs. Le temps de l'accumulation de réserves et d'une politique financière avare est révolu : la BNS doit également faire sa part pour financer les énormes défis à venir et restituer les bénéfices accumulés à la population. Continuer
  • 18.12.2020
    La protection de la santé de la population doit rester la priorité et demeure le meilleur moyen d’éviter une crise sociale et économique durable. En ce sens, le PS se félicite du renforcement des mesures annoncé aujourd’hui par le Conseil fédéral pour lutter contre la propagation du coronavirus. Dans le même temps, il est impératif de fournir une assistance économique immédiate et suffisante à toutes les personnes touchées, afin de prévenir l’insécurité et les difficultés existentielles. Continuer
  • 17.12.2020
    À l’échelon cantonal comme municipal, plusieurs votations et sondages récents sur le thème de la transparence montrent clairement que la population souhaite que la lumière soit enfin faite sur le financement de la politique. Il est donc décevant que le Conseil des États, tout en reconnaissant la nécessité d'agir, se soit contenté d'approuver un contre-projet indirect vidé de son sens à l'initiative populaire « Pour plus de transparence dans le financement de la vie politique ». Ce contre-projet est absolument insuffisant, notamment en ce qui concerne les seuils de l'obligation de déclaration . Continuer
  • 11.12.2020
    Pour le PS Suisse, la priorité absolue reste la protection de la santé de la population. C’est pourquoi le PS se félicite des mesures annoncées aujourd’hui par le Conseil fédéral, qui s’alignent sur ses revendications, en reprenant la main, tout en tenant compte des spécificités régionales. Mais les mesures sanitaires décidées cette semaine ne peuvent être acceptées par la population que si ces dernières sont comprises et accompagnées de mesures économiques conséquentes, qui garantissent aux personnes touchées une compensation rapide, non bureaucratique et suffisante. Continuer
  • 09.12.2020
    Hier, le Conseil fédéral a annoncé son intention d'uniformiser et de renforcer les mesures nationales de lutte contre le coronavirus. Cette décision est devenue nécessaire car de nombreux cantons ont été réticents à agir ces derniers mois. Le PS se félicite donc que le Conseil fédéral mette enfin un terme à cette période « de mesures non coordonnées ». « Les mesures doivent être définies et appliquées en fonction de critères sanitaires objectifs, seule façon de pouvoir être compris et acceptés par la population. Une application différenciée de ces mesures nationales selon la situation sanitaire des cantons doit être possible », explique Ada Marra, conseillère nationale (VD) et vice-présidente du PS Suisse. Une aide économique immédiate et réaliste pour toutes les personnes touchées est désormais indispensable pour prévenir l'insécurité et les difficultés existentielles. Il est nécessaire de quitter la logique des cas de rigueur et de mettre en place un droit à une compensation de revenus. Continuer
  • 09.12.2020
    En Suisse, les personnes âgées sont les plus directement touchées par le coronavirus d’un point de vue sanitaire. Presque tous les décès liés au virus touchent des personnes de plus de 60 ans et 70 % des personnes décédées étaient des personnes âgées de 80 ans et plus. Le PS60+ appelle donc le Conseil fédéral à ne plus accepter le décès des personnes âgées sans agir. Il doit reprendre les commandes et adopter enfin des mesures de protection efficaces à l’échelle nationale contre la propagation du coronavirus. Continuer