Vous trouverez ici tous nos communiqués de presse. Vous pouvez les consulter par année de publication ou par mots-clés grâce au moteur de recherche. Une compilation des principaux communiqués sur un sujet donné figure également dans les dossiers thématiques.

  • Le message du 20 octobre dernier semblait pourtant clair ! La population en a marre de la politique clientéliste menée par la future défunte majorité PLR / UDC. Cela n’a pas empêché les élu-e-s de droite au sein de la Commission économie et redevances du Conseil national (CER-N) de voter aujourd’hui un cadeau de 2,3 milliards de francs à la place financière, au travers de la suppression du droit de timbre. Continuer
  • 29.10.2019
    Les anciens enfants placés et les victimes des mesures de placement abusif ont été gravement lésés par les autorités, l’administration, et les institutions dans leur ensemble. Tout au long de leur vie, ces personnes continuent à souffrir de la stigmatisation qu’ils ont subie, et reçoivent ainsi une compensation matérielle méritée sous la forme d’une contribution de solidarité. Selon la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États (CSSS-E), cette dernière ne doit cependant pas impacter le droit aux prestations complémentaires (PC). Le PS se félicite sincèrement de cette position prise par la CSSS-E. Continuer
  • 29.10.2019
    Sans aucune considération pour l’intérêt général, la majorité de droite au Conseil fédéral exige du Parlement une diminution drastique des admissions au service civil. Contrairement à l'Armée, le service civil a pourtant fait ses preuves depuis longtemps. Le PS condamne l'attitude de la Commission de la politique de sécurité du Conseil national (CPS-N), qui soutient cette attaque frontale menée contre le service civil. Continuer
  • 25.10.2019
    Dans un pays comme la Suisse, les dons conséquents ne peuvent pas continuer à être versés en toute opacité. C'est pourquoi il est décevant que la Commission des institutions politiques du Conseil des États (CIP-E) recommande le rejet de l'initiative populaire «  Pour plus de transparence dans le financement de la vie politique », bien que celle-ci soit modérée. Il faut cependant saluer la décision de la CIP-E de soutenir un contre-projet indirect à l'initiative. Toutefois, cette proposition ne va pas assez loin et doit donc être améliorée par le Conseil des États. Continuer
  • 21.10.2019
    Mustafa Atici, président du PS Migrant-e-s Suisse, a été élu au Conseil national ! Dans le canton de Bâle-Ville, il a obtenu un excellent résultat et représentera désormais directement les valeurs du PS Migrant-e-s au Parlement. Le PS Migrant-e-s félicite chaleureusement Mustafa Atici pour ce nouveau poste. Continuer
  • 20.10.2019
    La majorité de droite au Parlement a été renversée ! Le PS est heureux d’avoir atteint son objectif électoral principal. Les nouvelles majorités ouvriront des possibilités de progrès constructifs au cours de la prochaine législature. Bien sûr, le PS aurait préféré un meilleur résultat pour lui-même. Mais il est important pour le pays que la gauche ait gagné aux dépens de la droite dans son ensemble. Le PS félicite chaleureusement les Verts pour cette victoire électorale. Continuer
  • Avec l’assouplissement du contre-projet à l’initiative sur les soins infirmiers, la majorité de droite de la Commission de la santé du Conseil national (CSSS-N) offre à nouveau un cadeau aux caisses maladie peu avant les élections : les assureurs pourront choisir avec quel personnel soignant ils travaillent, compromettant ainsi l’obligation de contracter et bafouant le libre choix des patient-e-s. Même principe avec la révision de l’AI, la majorité de droite répond aux souhaits des caisses et poursuit la baisse antisociale des rentes pour enfants. Continuer
  • 14.10.2019
    La situation dans le nord de la Syrie se détériore et vire au drame. Après l’invasion des troupes turques mercredi dernier, en violation claire du droit international, les premiers rapports font état de crimes de guerre, de combattants fugitifs du groupuscule « État islamique » et de centaines de morts. Face à cette catastrophe humanitaire, la communauté internationale doit agir rapidement et avec détermination. En tant qu’État dépositaire des Conventions de Genève et hôte du 2e siège d’importance de l’ONU, la Suisse doit prendre une responsabilité toute particulière. Continuer
  • 11.10.2019
    Le PS condamne fermement les actes de guerre perpétrés par la Turquie contre la population kurde du nord de la Syrie. La récente agression du gouvernement Erdogan montre l’importance d’une opposition unie en Turquie. C’est pourquoi le PS Suisse encourage depuis des années le dialogue entre les partis d’opposition turcs, et a invité des représentant-e-s de haut rang du Parti républicain du peuple (CHP) et du Parti démocratique des peuples (HDP) à une rencontre au Palais fédéral en septembre dernier. Après cette rencontre semi-publique, il s’est avéré qu’un participant – enregistré en tant que représentant des médias – avait été condamné par le Tribunal pénal fédéral pour « soutien au terrorisme ». Le PS regrette cet incident. S’il avait été au courant des antécédents de la personne en question, il ne l’aurait jamais autorisée à assister à cette rencontre. Continuer
  • Le PS appelle à un lobbying transparent et équitable au Palais fédéral. Une fois de plus, la majorité de droite au sein de la Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-N) refuse la proposition déjà fortement atténuée, demandant la mise en œuvre de l’initiative parlementaire de Didier Berberat, conseiller aux États (NE). Ce projet de loi prévoit certaines obligations de divulgation pour les groupes d’intérêt au Palais fédéral. Continuer
  • 09.10.2019
    Le dernier baromètre électoral de la RTS est pour le moins clair : tous les signaux sont positifs pour mettre le cap à gauche le 20 octobre prochain. L’objectif annoncé du PS, visant à briser la majorité de droite au Conseil national, est à portée de main. Pour un changement de cap d’avenir, grâce aux majorités progressistes, il est essentiel que le PS soit fort. Continuer
  • 07.10.2019
    La majorité de droite (UDC, PLR et PDC) vend l’augmentation des déductions pour enfant de 6’500 à 10’000 francs comme un soutien aux familles. En réalité, il s’agit purement et simplement d’un cadeau fiscal de 350 millions de francs aux familles ayant de hauts revenus. Car ce ne seraient que celles et ceux qui n’en ont pas besoin qui bénéficieraient de ces déductions sur l’impôt fédéral direct. Dès demain, le PS Suisse récoltera les signatures pour le référendum contre ce cadeau fiscal inutile pour les familles aisées. Continuer
  • 27.09.2019
    En cette toute fin de la législature, la droite fait un cadeau fiscal scandaleux de plus de 350 millions de francs aux plus riches, en augmentant les déductions pour enfant pour les impôts fédéraux. Les bénéficiaires de cette subvention fiscale sont exclusivement des familles aisées, qui n’ont aucunement besoin d’aide. La moitié des familles n’ont rien à y gagner. Pour le PS, c’est l’extrême opposé d’une politique familiale sociale et d’une juste redistribution des richesses. Cela ne résout ni un problème familial, ni social, ni économique. C'est pourquoi le Comité directeur a décidé, à l'unanimité, de lancer le référendum. Continuer
  • 26.09.2019
    Par crainte du vote populaire, les conseillers aux États de droite reportent la décision sur le contre-projet indirect à l’initiative pour des multinationales responsables. Le vote aura ainsi lieu après les élections. Par cette tactique de report malhonnête, ils démontrent leur soumission au lobby des multinationales et jouent la montre en période électorale, plutôt que de jouer cartes sur table. Continuer
  • 25.09.2019
    Après que la loi sur le CO2 ait été édulcorée par la majorité de droite au Conseil national, au point d’être complètement vidée de son sens, la décision prise aujourd'hui par le Conseil des États est un pas dans la bonne direction. La Suisse doit aller de l'avant dans sa transition énergétique et en finir avec sa dépendance au pétrole. Avec son Plan Marshall pour le climat, le PS définit des mesures claires pour une sortie progressive et socialement acceptable des combustibles fossiles. Continuer