Lorsqu’on devient papa en Suisse, on a un jour de congé, exactement comme lors d’un déménagement : un jour! Nous demandons 20 jours de congé paternité payé – qui peuvent être pris de manière flexible dans le délai d’un an après la naissance.

Oui, je signe maintenant !

Nécessaire : La naissance d’un enfant représente une étape déterminante. Pour assurer à l’enfant un bon départ dans la vie, il faut que tous les pères soient bien présents – et pas seulement ceux qui peuvent se permettre un congé non payé.

Conforme à notre temps : Les pères actuels veulent prendre leur responsabilité dès le début. C’est d’ailleurs aussi ce que l’on attend d’eux. La condition pour concilier vie professionnelle et vie familiale passe par suffisamment de temps libre à disposition.

Finançable : 20 jours de congé paternité équivalent sur la fiche de salaire mensuelle à un café ; à ce prix-là, c’est un grand pas en avant pour les pères et un tout petit pas pour les assurances sociales.