Vous trouverez ici tous nos communiqués de presse. Vous pouvez les consulter par année de publication ou par mots-clés grâce au moteur de recherche. Une compilation des principaux communiqués sur un sujet donné figure également dans les dossiers thématiques.

  • Le rejet clair de la loi sur l’identité électronique est un vote fort en faveur du service public : une majorité de l’électorat souhaite que l’identité électronique ne puisse être délivrée que par le secteur public, comme le demande le PS depuis le départ. Pour que les choses progressent vers une identification électronique fiable, il faut maintenant créer rapidement les bases juridiques d’une identification électronique gérée par l'État. Continuer
  • 03.03.2021
    La population souhaite faire la lumière sur le financement de la politique – ce qui a été clairement démontré par plusieurs référendums et enquêtes d'opinion récents sur ce thème sur les plans cantonal et communal. Il faut donc se réjouir que le Conseil national se range aux côtés des initiant-e-s de l'initiative populaire « Pour plus de transparence dans le financement politique » en ce qui concerne les valeurs seuils de l'obligation de déclaration. Cela augmente les chances d'une contre-proposition efficace. Continuer
  • 27.02.2021
    La puissante Commission de l’économie et des redevances du Conseil national (CER-N) disposait d’une occasion rêvée pour jouer le rôle qu’on aurait pu attendre d’elle : renforcer enfin le soutien essentiel à l’économie, à la culture, aux indépendant-e-s, au salarié-e-s et aux PME. En lieu et place, une majorité de ses membres a préféré jouer les experts sanitaires et priver le Conseil fédéral de certains de ses moyens d’action pour lutter contre la pandémie. Continuer
  • 24.02.2021
    Le PS se félicite que le Conseil fédéral resserre les rangs, s'en tienne à sa ligne de conduite raisonnable et planifie des mesures d'ouverture scientifiquement fondées. Associée à la campagne de vaccination, cette stratégie de détente progressive donne à la population une perspective pour ce printemps et cet été. Les entreprises bénéficient d'une plus grande certitude en matière de planification. Un assouplissement trop rapide prétériterait les progrès réalisés ces dernières semaines. Mais les aides économiques qui l'accompagnent restent encore insatisfaisante. Continuer
  • 19.02.2021
    Afin d'améliorer l'égalité des chances avant l'âge de l’école enfantine, le PS fait pression depuis des années en faveur d'une stratégie claire pour une politique de la petite enfance et d'une plus grande participation financière fédérale dans l’encouragement précoce. Il est donc réjouissant que la Commission de la science, de l'éducation et de la culture du Conseil national (CSEC-N) propose de transformer l’incitation financière pour les places d’accueil pour enfants en dehors du cadre familial en un soutien permanent et d'y inclure également l'éducation de la petite enfance. Continuer
  • 19.02.2021
    Lors de sa séance d'aujourd'hui, le Groupe socialiste aux Chambres fédérales a discuté de la situation actuelle en lien avec la pandémie de coronavirus. Avec les mesures d'assouplissement annoncées mercredi, le Conseil fédéral est sur la bonne voie. Ces ouvertures doivent aller de pair avec une mise en œuvre et un suivi plus rigoureux des concepts de protection. Toutefois, les mesures économiques sont encore insuffisantes. Durant la session de printemps, le Parlement doit impérativement élargir et uniformiser les aides prévues par la Loi COVID-19. Par ailleurs, le PS Suisse se réjouit fortement du fait que que la CSSS-N ait réussi à prévoir la possibilité d'une indemnité en cas de RHT pour les employés en vacances. Après plus d'un an de crise de coronavirus, une situation intenable s'est créée dans certains secteurs. Continuer
  • 17.02.2021
    Le PS salue les mesures d'assouplissement envisagées par le Conseil fédéral au vu de la situation épidémiologique. Cependant, l'ouverture complète exigée par la droite serait irresponsable et réduirait à néant les progrès réalisés durant les dernières semaines. Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser le virus, imprévisible, gagner la course contre la vaccination. C'est pourquoi nous avons besoin d'une stratégie de sortie prudente, à long terme et scientifiquement fondée qui donne aux gens de vraies perspectives et évite tout effet yo-yo. Il reste insatisfaisant que l'aide économique ne parvienne toujours pas de manière efficace aux personnes touchées. Continuer
  • 13.02.2021
    L’avenir de notre régime de prévoyance vieillesse connaîtra une période décisive en 2021. Le PS exige que chacun-e puisse vivre dignement après une vie de travail. C’est pourquoi il a décidé, lors de son Assemblée des délégué-e-s numérique, de lutter contre toute détérioration de l’AVS et du deuxième pilier. Les délégué-e-s du PS Suisse ont ainsi posé des lignes rouges strictes qui ne doivent en aucun cas être dépassées dans les réformes à venir. Ils ont de plus adopté le papier de position « Sans profits, répondre aux besoins des seniors ! », pour faire face à la crise du coronavirus. Ils ont finalement adopté les recommandations de vote en vue des objets soumis à la population les 7 mars et 13 juin prochains. Continuer
  • 08.02.2021
    Les Femmes* socialistes suisses se battent pour un NON féministe à l’initiative anti-burqa. Solidaires avec leurs soeurs musulmanes, elles s’opposent résolument aux milieux islamophobes qui, sous couvert d’égalité, veulent imposer aux femmes* des règles sur leurs tenues vestimentaires. Continuer
  • 05.02.2021
    Le projet de réforme de la prévoyance professionnelle (LPP), sur lequel la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) est aujourd’hui entrée en matière, est un compromis. Il s’agit d’un projet a minima, et toute tentative de la majorité de droite du Parlement visant à le péjorer entraînerait un rejet sec et clair de la part du PS Suisse. Continuer
  • 02.02.2021
    En décembre 2020, la loi sur les loyers commerciaux a été sabordée sous la pression du lobby immobilier. Les propriétaires ont promis des solutions de compromis pour autant qu’on les laisse en paix. Mais aujourd’hui, certaines indications montrent que les locataires sont contraints de payer leurs loyers en retard avec l’argent destiné aux cas de rigueur. Le PS Suisse trouve inacceptable que l’argent de nos impôts finance ainsi les rentes des propriétaires. Au sein de la Commission économie et redevances du Conseil national (CER-N), le PS est, ad minima, parvenu à limiter les dégâts. Continuer
  • 02.02.2021
    Le co-secrétaire général Michael Sorg a annoncé son départ du PS Suisse pour la fin du mois d’avril. Lors de l’Assemblée des délégué-e-s du 8 mai prochain, le Comité directeur du PS Suisse proposera le professionnel de la communication et des campagnes, Tom Cassee, pour lui succéder. Le succès populaire de l’Initiative pour des multinationales responsables, à l’automne dernier, est en partie dû à ce militant de 39 ans. Continuer
  • 01.02.2021
    Les Femmes* socialistes lancent aujourd’hui leur campagne « Seul un oui est un oui – changeons l’article 190 ». Elles demandent que la révision du droit pénal sexuel soit repensée en profondeur. Le projet de loi qui a été envoyé pour consultation aujourd’hui est insuffisant et décevant. Toute relation sexuelle non consentie doit être reconnue comme un viol, quels que soient le genre ou le corps de la personne concernée. Continuer
  • 29.01.2021
    Les 100 premiers jours de Mattea Meyer et Cédric Wermuth à la tête du PS Suisse se sont déroulés en pleine crise du coronavirus. S’adressant aux médias à Berne, les deux co-président-e-s ont demandé que l’on tire les bonnes leçons de la crise. Ils ont déclaré qu’un changement social était nécessaire, lequel devrait mettre l’accent sur les personnes plutôt que sur les profits. Les deux ont également abordé les sujets politiques les plus importants de 2021. Continuer
  • 29.01.2021
    L’AVS est notre plus importante assurance sociale. Elle doit garantir un revenu digne aux personnes qui ont travaillé durant toute leur vie. En conséquence, le PS rejette le projet de réforme AVS 21 présenté aujourd’hui par la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États (CSSS-E), tout simplement inacceptable. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un affront fait aux femmes. Continuer