• 2020

  • Les Suisse-esse-s de l'étranger sont nombreux et votent et élisent beaucoup plus à gauche que la moyenne des résidents en Suisse. Comment le PS International peut-il renforcer et élargir sa capacité de campagne? Continuer
  • 13.11.2020
    La crise sanitaire, économique et sociale que nous vivons nécessite des actes concrets de soutien à l’économie et à la population, et non de simples promesses en l’air. Si quelques avancées se dessinent dans le budget 2021 de la Confédération, d’importantes mesures manquent encore pour garantir toutes les ressources nécessaires pour faire face à la pandémie. Le PS se battra lors des débats au Parlement pour qu’une aide concrète soit réellement proposées à toutes les personnes touchées par la crise. Continuer
  • 12.11.2020
    Les mesures actuelles pour les cas de rigueur dans la Loi COVID-19 sont dépassées et insuffisantes – elles ne peuvent pas absorber les conséquences économiques de la deuxième vague de la pandémie de coronavirus. Le PS demande donc une adaptation rapide de la base légale à la réalité, et des améliorations substantielles dans l’ordonnance sur les cas de rigueur COVID-19 présentée par le Conseil fédéral. Les contributions à fonds perdu doivent parvenir aux entreprises le plus rapidement possible, sans bureaucratie et selon des critères uniformes. Le ministre des finances Ueli Maurer doit enfin se mettre au travail ! Dans le cas contraire, il sera responsable d’une vague de faillites et de licenciements. Cela coûtera à terme beaucoup plus cher à la société et déstabilisera encore plus l’économie. Continuer
  • 10.11.2020
    Les Femmes* socialistes suisses condamnent les abus de pouvoir inacceptables rapportés récemment dans la presse, tant au centre sportif de Macolin que dans l’entreprise de radio et télévision publique RTS, et demandent la création d'une délégation parlementaire de surveillance contre le mobbing, la discrimination, le sexisme et le harcèlement sexuel dans l'administration fédérale et dans les entreprises proches de la Confédération et financées par des fonds publics. Continuer
  • Le 29 novembre 2020, les Suisses votent sur l’initiative contre le commerce de guerre. Le PS dit OUI à cette initiative. Certains mots dans le texte sont soulignés. Par exemple, matériel de guerre ou initiative. Cela veut dire que ces mots sont expliqués à la fin du texte. Continuer
  • Le 29 novembre 2020, les Suisses votent sur l’initiative pour des multinationales responsables. Le PS dit OUI à cette initiative. Certains mots dans le texte sont soulignés. Par exemple multinationale ou initiative. Cela signifie que ces mots sont expliqués à la fin du texte. Continuer
  • 10.11.2020
    Dans l’affaire d’espionnage entourant la société zougoise Crypto SA, l’enquête de la délégation des Commissions de gestion (DélCdG) a abouti à une conclusion : la Suisse vend, depuis des décennies, des appareils de cryptage prétendument infaillibles et le service de renseignement était informé. Ce faisant, Crypto SA a activement contribué au fait que de nombreux États ont pu être espionnés. Le PS Suisse continue de réclamer la création d’une commission d’enquête parlementaire (CEP) pour lever le voile sur cette dernière affaire touchant le renseignement de la Confédération. Continuer
  • Le 29 novembre 2020, les Suisses votent sur l’initiative pour des multinationales responsables. Le PS dit OUI à cette initiative. Certains mots dans le texte sont soulignés. Par exemple multinationale ou initiative. Cela signifie que ces mots sont expliqués à la fin du texte. Continuer
  • Les toutes grandes multinationales font tout ce qu’elles peuvent pour instiller le doute dans la population. Elles dépensent des millions à cet effet. Elles nous combattent en ligne, dans les journaux et sur les panneaux d’affichage. Continuer
  •   window.rnw.tamaro.runWidget('.rnw-widget-container', { language: 'fr', testMode: false, debug: false, purposes: ['p1'], purposeDetails: { p1: { stored_campaign_id: 28554277, }, }, translations: { de: { purposes: { Continuer
  •   window.rnw.tamaro.runWidget('.rnw-widget-container', { language: 'fr', testMode: false, debug: false, purposes: ['p1'], purposeDetails: { p1: { stored_campaign_id: 28554277, }, }, translations: { de: { purposes: { p1: Continuer
  • 06.11.2020
    Dans le contexte de pandémie actuelle, des mesures rapides d’aide sont urgemment nécessaires pour prévenir les conséquences de la crise. Pourtant, les décisions communiquées aujourd’hui dans la Commission des affaires juridiques et dans la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national constituent un abandon pur et simple des PME, des indépendant-e-s et des bas revenus en Suisse.  Continuer
  • 05.11.2020
    Depuis le début de la crise, le PS Suisse s'est engagé pour atténuer les conséquences de la crise du coronavirus de manière solidaire. Les salaires et les emplois doivent être garantis. Les cantons ont également un rôle à jouer dans cet effort. Le PS Suisse et ses partis cantonaux feront donc conjointement pression pour que personne ne soit laissé pour compte. Avec des campagnes coordonnées, le PS demande des mesures de soutien similaires à celles présentées aujourd'hui par le canton de Vaud. Continuer
  • 04.11.2020
    Le Conseil fédéral progresse enfin dans les aides de la Confédération pour la crise du coronavirus – même s’il reste encore un certain nombre de lacunes. La poursuite et l’extension des versements des allocations pour perte de gains pour les indépendant-e-s et les PME montrent que les mois de travail du PS ont finalement porté leurs fruits pour les personnes touchées par la crise. Concernant les cas de rigueur, le PS a déjà exigé au printemps une augmentation des contributions à fonds perdu pour compenser la perte de revenus et couvrir les coûts fixes. Continuer
  • 03.11.2020
    Le PS n’a de cesse de chercher des solutions et de faire des propositions visant à aider les personnes et les entreprises touchées par la crise du coronavirus. Malheureusement, il n’y a toujours pas d’aides pour les cas de rigueur, car le Conseil fédéral se repose sur les cantons au lieu d’assumer lui-même certaines responsabilités. Mais la pression exercée par le PS commence à porter ses fruits : la Commission économique du Conseil national (CER-N) soutient la demande de la Commission pour la sécurité sociale et de la santé publique (CSSS-N) du règlement, aussi rapide que possible, des cas de rigueur. Le Conseil fédéral doit immédiatement aborder la question des contributions à fonds perdu, afin de donner une perspective possible à des milliers d’entreprises. Continuer