Conférence de presse : Non à de nouveaux passe-droits pour les multinationales et les grands investisseurs

Chères et chers représentant-es des médias, 

Avec la suppression prévue de l’impôt anticipé sur les obligations suisses, quelques grandes multinationales obtiennent de nouveaux passe-droits. Elles seront favorisées lorsqu’elles se procureront de l’argent sur le marché des capitaux. En même temps, cette suppression favorise la criminalité fiscale des grands investisseurs et des oligarques. Il en résulte au total des pertes fiscales allant jusqu’à 800 millions de francs par an. La Confédération estime que parmi ces pertes, environ 500 millions de francs partiront à l’étranger. Au final, c’est une fois de plus la population qui devra payer pour ces pertes – soit par l’augmentation des taxes et des redevances, soit par une nouvelle fragilisation des services publics. Nous ne pouvons pas accepter cette nouvelle tentative de la droite de privilégier les multinationales au détriment de la population. 

Nous avons donc le plaisir de vous inviter à notre conférence de presse de lancement de la campagne contre l’abolition de l’impôt anticipé le : 

25 août 2022 à 9h30
Welle7 (Étage 5 / 5.57 & 5.58), Berne

Prendront la parole à cette occasion : 

  • Cédric Wermuth, co-président du PS Suisse et conseiller national (AG) 
  • Samuel Bendahan, vice-président du PS Suisse et conseiller national (VD)
  • Prisca Birrer-Heimo, conseillère nationale socialiste (LU)  
  • Pierre-Yves Maillard, président de l’USS  
  • Sophie Michaud Gigon, conseillère nationale les VERT-E-S (VD)  
  • Nik Gugger, conseiller national PEV (ZH) 


Nous nous réjouissons de vous accueillir à l’occasion du lancement de cette campagne. 
 
Au nom du comité référendaire « Non à l’abolition de l’impôt anticipé », 
PS Suisse 

Partager l'article :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Animation laden...Animation laden...Animation laden...

Newsfeed