Le PS soutient le référendum contre AVS 21

Aujourd’hui, le Parlement a adopté la version finale du projet de stabilisation de l’AVS (AVS 21). En l’état, le projet est un affront fait aux femmes, qui n’obtiennent que des miettes en compensation à l’augmentation de l’âge de la retraite. Le référendum annoncé par l’Union syndicale suisse sera soutenu par le Parti socialiste.

« La discrimination salariale, la faible rémunération des métiers « typiquement féminins » et le travail de « care » visant à prendre soin d’autrui non rémunéré conduisent à des écarts de revenus importants pour les femmes », déclare la conseillère aux États socialiste Élisabeth Baume-Schneider (JU). « AVS 21 conduirait à une diminution de rente de 1 200 francs par année pour elles, ce qui est inacceptable. »
 
Les compensations apportées à l’augmentation de l’âge de la retraite sont largement insuffisantes. « L’AVS est censée garantir un niveau de vie décent après la retraite. AVS 21 ne le fait pas : pas de flexibilisation correcte de l’âge de la retraite, et les femmes de la génération transitoire n’obtiennent que des miettes », précise la conseillère nationale socialiste Brigitte Crottaz (VD).
 
La majorité de droite du Parlement est en décalage complet avec la population. La réforme adoptée aujourd’hui est inacceptable. Le PS se rallie à l’Union syndicale suisse et soutiendra le référendum contre AVS 21.

Interlocuteur-trices sur ce thème

Clément Borgeaud

Clément Borgeaud

Porte-parole adjoint & campagnes Suisse latine

Colin Vollmer

Colin Vollmer

Porte-parole adjoint & campagnes Suisse latine

Partager l'article :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Animation laden...Animation laden...Animation laden...

Newsfeed