Le PS soutient le référendum contre l’accord avec le Mercosur

La destruction délibérée de la forêt tropicale au Brésil montre clairement que le gouvernement brésilien du président populiste de droite, Jair Bolsonaro, ne respecte pas ses obligations environnementales. C'est pourquoi la signature de l'accord de libre-échange avec le bloc Mercosur est actuellement impensable. La Présidence du PS Suisse a donc décidé aujourd'hui de soutenir un référendum contre l'accord si aucune garantie n’est donnée quant à une protection efficace de la forêt tropicale et des travailleurs et travailleuses sur place.

« Dans les accords de libre-échange, il est impératif que les chapitres sur la durabilité soient juridiquement contraignants et appliqués. Ce n’est pas le cas au Brésil », déclare Christian Levrat, président du PS Suisse. « La Suisse doit privilégier les efforts internationaux visant à soutenir le Brésil dans ses efforts de protection de la forêt tropicale et non se borner à servir les intérêts des grandes entreprises. »

Le PS s’engage en faveur d’une politique étrangère et de développement de la Suisse qui profite également aux populations locales et ne recherche pas seulement ses propres intérêts économiques. « Un accord que pourrait soutenir le PS doit donc contenir des sanctions efficaces contre le non-respect des normes environnementales et sociales », déclare encore Christian Levrat. « Les violations des droits humains doivent également être punissables. » 

Interlocuteur-trices sur ce thème

Clément Borgeaud

Clément Borgeaud

Porte-parole & campagnes Suisse latine

Colin Vollmer

Colin Vollmer

Porte-parole & campagnes Suisse latine

Partager l'article :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Animation laden...Animation laden...Animation laden...

Newsfeed