Le report des votations du 17 mai est compréhensible, mais regrettable

Le Conseil fédéral a décidé aujourd’hui de reporter les votations du 17 mai prochain. Il est regrettable que les votantes et votants ne puissent pas exercer leurs droits démocratiques en temps de crise. Cependant, le PS Suisse comprend la décision du Conseil fédéral qui, vu le peu de temps disponible, n’avait guère d’autres options.

Le PS demande que les votations du 17 mai soient à nouveau fixées, dès que les circonstances le permettront. En effet, l’initiative de résiliation crée une incertitude supplémentaire sur l’avenir économique, en cherchant à mettre fin aux accords bilatéraux avec l’UE. Dans cette situation, politiquement et économiquement, difficile une insécurité supplémentaire ne peut qu’aggraver les choses. C’est pourquoi l’initiative de résiliation devrait ainsi être traitée et être mise hors-jeu dès que possible. 

Il faut également saluer la décision du Conseil fédéral permettant de suspendre les délais pour les récoltes des signatures. Il est actuellement impossible de récolter des signatures dans la rue et les communes manquent de ressources pour authentifier les paraphes qui leur parviennent. 

On ne sait pas combien de temps la crise liée au coronavirus va encore durer. Le PS demande donc au Conseil fédéral et au Parlement de développer des scénarii et des mesures pour garantir le bon fonctionnement des institutions démocratiques, même en période de crise. La démocratie ne doit pas être un luxe autorisé par beau temps uniquement.

Interlocuteur-trices sur ce thème

Gaël Bourgeois

Gaël Bourgeois

Porte-parole adjoint & campagnes Suisse latine

Clément Borgeaud

Clément Borgeaud

Porte-parole adjoint & campagnes Suisse latine

Colin Vollmer

Colin Vollmer

Porte-parole adjoint & campagnes Suisse latine

Partager l'article :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Animation laden...Animation laden...Animation laden...

Newsfeed