La crise du coronavirus a modifié en profondeur notre économie et notre société et a mis en évidence de manière flagrante les inégalités. Pour le Parti socialiste, il est clair que la sortie de la crise ne peut se faire que dans la solidarité. C’est pourquoi le PS Suisse a adopté une résolution qui exige un financement solidaire des conséquences de la crise lors de sa première Assemblée des délégué-e-s numérique. Les délégué-e-s ont en outre voté leur soutien à l’initiative pour une 13e rente AVS, et arrêté les recommandations de vote du parti pour les votations du 27 septembre prochain.

« Cette crise nous a permis de tirer une leçon : le peuple suisse sait se montrer solidaire. À nous de faire en sorte que cette solidarité ne se limite pas à l’urgence sanitaire. Qu’on en tire également des conclusions sur le plan social et politique. C’est une belle mission pour notre parti », a déclaré le président du PS Suisse, Christian Levrat. « Il est donc décisif de maintenir le pouvoir d’achat. De défendre le niveau des salaires. Et d’assurer que personne ne soit écarté du marché du travail. Les personnes disposant d’un bas revenu et celles de la classe moyenne ne doivent pas avoir à supporter les coûts de la crise. »

Lors de son discours, diffusé en direct, la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga, a évoqué les personnes qui ont permis à notre pays de fonctionner en ces temps difficiles. « Leurs performances sont incroyables, mais leurs salaires bas. C’est pourquoi nous nous engageons pour elles, pour de meilleures conditions de travail et pour des salaires justes. » La situation est grave, a encore déclaré le conseiller fédéral Alain Berset durant son discours. « Pour toutes celles et ceux qui ont perdu leur emploi ou qui sont menacés de le perdre. Et pour toutes celles et ceux qui vivent dans des conditions précaires, même si leur engagement durant la crise a été exemplaire. Et il s’agit principalement de femmes. »

Suite à l’approbation unanime de la résolution pour un financement solidaire des conséquences de la crise, les délégué-e-s ont soutenu très largement l’initiative pour une 13e rente AVS (160 oui, 3 non, 3 abstentions). Concernant les votations du 27 septembre prochain, les délégué-e-s ont émis les recommandations de vote suivantes : NON à l’initiative de limitation (unanimité), NON à l’arnaque fiscale (unanimité), NON à des avions de combat luxueux (160 non, 5 oui, 2 abstentions), NON à la loi sur la chasse (153 non, 4 oui, 5 abstentions) et OUI au congé paternité (145 oui, 12 non).

Interlocuteur-trices sur ce thème

Clément Borgeaud

Clément Borgeaud

Porte-parole & campagnes Suisse latine

Colin Vollmer

Colin Vollmer

Porte-parole & campagnes Suisse latine

Partager l'article :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Animation laden...Animation laden...Animation laden...

Newsfeed