Le 14 juin plus de 500'000 femmes et hommes solidaires faisaient grève dans toute la Suisse. Leurs revendications étaient claires : plus de temps, d’argent et de respect.

Mais, ce n’était qu’un début. Nous devons maintenant continuer sur cette voie ! C’est pourquoi nous voulons lancer une initiative sur l’égalité des genres. Parce que la grève était colorée et marquée par la diversité, nous ne voulions pas nous décider seuls sur l’initiative. Nous avons donc organisé un vote en ligne du 14 au 30 août, au cours duquel toutes les parties intéressées ont pu choisir entre six revendications en lien avec l’égalité. Deux de ces revendications sont clairement sorties du lot : Égalité salariale et congé parental. C'est pourquoi nous voulons approfondir ces deux préoccupations.

Un congé parental digne de ce nom est essentiel pour que les deux parents puissent s'occuper de leurs enfants dès la naissance. Nous exigeons donc un congé maternité et un congé paternité de 14 semaines chacun. De plus, les deux parents devraient avoir droit à un congé parental d'au moins 10 semaines.

L'égalité salariale est inscrite dans la Constitution depuis 1981. Néanmoins, les femmes gagnent toujours moins. La part discriminatoire de l'inégalité salariale a même augmenté l'année dernière. Pour mettre fin à cette injustice, nous exigeons des dispositions efficaces : Les entreprises, au-delà d'une certaine taille, devraient être obligées d'effectuer régulièrement des analyses salariales, et sanctionnées en cas de non-conformité. Nous discutions actuellement de ce sujet avec des allié-e-s potentiels.  

Le 30 novembre, nos délégué-e-s décideront de la marche à suivre.