Ce pourquoi nous sommes opposé-e-s à l'initiative anti-burqa.

Contre le racisme et le sexisme, sans exception

L'initiative anti-burqa est hypocrite, raciste et contreproductive. Elle vient de la plume d'un parti qui ne cache pas son racisme et son islamophobie et qui piétine les droits des femmes depuis des décennies. L'initiative prétend résoudre un faux problème, met 400 000 personnes musulmanes de Suisse au pilori et attise ainsi le racisme et l'islamophobie. Pour les Femmes* socialistes, c'est clair : nous nous défendons contre le sexisme et le racisme, et nous nous opposons à celles et ceux qui exercent la violence et imposent leurs opinions et leurs idées, indépendamment de leur nationalité, de leur religion ou de leur mode de vie, que ce soit dans la rue, à la maison, au travail ou sur Internet – en bref : #SansException. Nous défendons l'autodétermination et offrons de véritables solutions à de véritables problèmes. Par conséquent, nous disons NON à l'initiative anti-burqa.

Pour l’autodétermination des femmes, sans exception

Depuis des siècles, on dit aux femmes ce qu'elles doivent porter ou non. Et elles ne font jamais juste : trop court, trop long, trop serré, trop large, trop couvrant, trop décolleté. On leur prescrit ce qu'elles doivent faire de leur corps. Ce à quoi elles doivent ressembler – et ne pas ressembler. Nous disons : ASSEZ ! Personne n’a le droit de décider du corps des femmes – sauf les femmes elles-mêmes. Nous nous opposons fermement à celles et ceux qui veulent imposer leurs idées aux femmes : aux personnes et aux États qui leur interdisent de se voiler, ainsi qu'à ceux qui le leur imposent. Nous défendons l'autodétermination des femmes – ici et dans le monde entier. #SansException.

Contre le patriarcat et le sexisme, sans exception

Que l'UDC tente de s’ériger en sauveur des femmes est une véritable farce. Nous parlons d'un parti qui voulait refuser le droit de vote aux femmes jusqu'en 1991, qui estimait que le viol conjugal n’était pas un problème, qui nie l'inégalité salariale et qui s'oppose à toute amélioration de la situation des femmes dans ce pays et dans le monde. Son but n'est pas de défendre les droits des femmes, mais d'alimenter le ressentiment antimusulman. Nous luttons #SansException contre les structures patriarcales et sexistes, contre le racisme et l'islamophobie. 

Le sexisme n’est pas importé, nous le produisons très bien nous-mêmes

L'initiative anti-burqa prétend que l'oppression des femmes et des filles est un problème qui vient d’ailleurs : des personnes musulmanes, des « autres », des « étrangers ». C'est tout simplement faux. Le sexisme existe sous différentes formes depuis des siècles partout dans le monde. Le problème n'est ni une culture ni une religion, mais le patriarcat. Nous ne relativiserons jamais le sexisme, nous le combattrons toujours et partout. Nous, les femmes, sommes opprimées ici et dans le monde entier et nous luttons donc, ici et dans le monde entier, pour notre libération – #SansException.

10. fév 2021