Vous trouverez ici tous nos communiqués de presse. Vous pouvez les consulter par année de publication ou par mots-clés grâce au moteur de recherche. Une compilation des principaux communiqués sur un sujet donné figure également dans les dossiers thématiques.

  • 2022

  • 01.03.2022
    Le PS critique largement l’initiative anti-SSR, lancée aujourd’hui, visant à réduire drastiquement les recettes de la SSR. Le service public médiatique est une fonction clé de notre démocratie. Plutôt que de l’attaquer frontalement par pure idéologie, il faut développer la SSR et ses missions pour garantir un paysage médiatique varié qui permette la formation d’opinion et l’accès à une information de qualité dans tout le pays. Continuer
  • 28.02.2022
    Le PS est soulagé que le Conseil fédéral reprenne enfin intégralement les sanctions de l'UE contre le régime de Vladimir Poutine. Il est honteux que cette décision ait été prise aussi tardivement et sous la forte pression de la population. Mais il faut maintenant avancer : le Conseil fédéral doit annoncer immédiatement que les personnes fuyant l'Ukraine pourront entrer en Suisse sans visa. Continuer
  • Les prix des loyers en Suisse explosent depuis de nombreuses années, alors même qu'ils auraient dû baisser en raison de taux d'intérêt hypothécaires extrêmement bas. La dernière étude du bureau Bass montre désormais noir sur blanc ce que le PS dénonce depuis longtemps : les loyers en Suisse sont plus d'un tiers plus élevés que ce qui est autorisé par la loi. Rien que l'année dernière, les locataires ont dû payer plus de 10 milliards de francs de loyer en trop. Cela représente une perte de pouvoir d'achat de 370 francs par mois et par ménage. Depuis 2006, 78 milliards de francs ont ainsi été redistribués illégalement des locataires aux propriétaires immobiliers. Il s’agit d’un énorme problème économique, car deux tiers de la population suisse vit en location. Continuer
  • 25.02.2022
    La Suisse est la principale place de négoce de matières premières et une importante plaque tournante financière pour les grandes entreprises russes. Il est irresponsable que le Conseil fédéral ne gèle pas immédiatement les milliards d’actifs russes en Suisse. La place financière suisse risque ainsi, comme lors de l’annexion de la Crimée en 2014, de devenir un refuge pour les oligarques russes. Il faut désormais que l'opinion publique exerce la plus grande pression possible sur le Conseil fédéral pour qu'il corrige immédiatement cette décision. Le PS Suisse espère que la pétition « sanctions-maintenant.ch », lancée par le parti, y contribuera. Environ 20 000 personnes ont déjà signé l'appel au gouvernement national de soutenir immédiatement et entièrement les sanctions de l'UE. Continuer
  • 25.02.2022
    Le PS suisse salue le fait que le Conseil fédéral se ressaisisse enfin et présente les prémices d'un plan visant à débloquer les relations entre la Suisse et l'Union européenne (UE). Mais le Conseil fédéral avance trop lentement et de manière trop unilatérale. Le PS suisse estime toutefois que l'idée de trouver une clarification institutionnelle pour chacun des accords d'accès au marché est irréaliste. La priorité de la Suisse doit être d’assurer cette année encore sa participation aux programmes de coopération de l'UE. Le PS Suisse a quant à lui esquissé une voie réaliste et rapide à travers l’élaboration de sa feuille de route de politique européenne. Continuer
  • 24.02.2022
    Nos pensées vont à la population ukrainienne. La guerre menée par la Russie contre l'Ukraine constitue une violation des règles impératives du droit international et remet en question l'ordre international actuel. Le fait que le Conseil fédéral ne s'associe pas immédiatement à l'intégralité des sanctions de l'Union européenne contre le régime de Vladimir Poutine est irresponsable. Il doit prendre position sans équivoque et corriger immédiatement cette décision. La Suisse, principale place de négoce de matières premières et importante plaque tournante financière pour les entreprises et oligarques russes, a une responsabilité particulière. Ces flux financiers doivent se tarir afin de rendre plus difficile le financement de la guerre par la Russie. La neutralité signifie un engagement sans condition en faveur de la paix, des droits humains et du droit international, et non l'immobilisme. Continuer
  • 23.02.2022
    L'engagement du PS Suisse dans le cadre des révélations #SwissSecrets commence à porter ses fruits : à la demande du PS, la Commission de l'économie du Conseil national (CER-N) a décidé aujourd'hui d'aborder le thème de la « liberté de la presse dans les questions relatives à la place financière » et d'organiser des auditions à ce sujet. Il est désormais essentiel que des mesures concrètes soient prises. Les données divulguées doivent être transmises à la Confédération afin que la lumière soit faite sur ce scandale. Continuer
  • 21.02.2022
    Le fait que les journalistes suisses n'aient pas pu participer à l'enquête internationale #SuisseSecrets sur la grande banque Credit Suisse (CS) en raison d'un article de censure dans la loi sur les banques est une atteinte scandaleuse à la liberté de la presse. Les conclusions de #SuisseSecrets sont également scandaleuses : elles montrent comment la place financière suisse continue de courtiser des dictateurs et des criminels de guerre. Le PS exige donc des mesures plus fortes contre la criminalité fiscale et la corruption. D’une part, l’impôt anticipé doit impérativement être maintenu. D’autre part, il faut un échange d’informations dans le pays – la fin du secret bancaire en Suisse – pour augmenter la transparence fiscale et empêcher la fraude. Continuer
  • 17.02.2022
    Le PS Suisse salue les mesures présentées par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga pour renforcer la sécurité de l’approvisionnement. Il faut désormais tout mettre en œuvre pour accélérer le développement des énergies renouvelables – photovoltaïque, éolien et hydraulique. Il est nécessaire que le projet soit adopté rapidement par le Parlement. Les débats rétrogrades menés par la droite sur le nucléaire, les « Généraux de l'électricité » et autre démantèlement de la protection de l'environnement empêchent l’établissement d’une planification pertinente et sereine de notre approvisionnement en électricité. Continuer
  • 16.02.2022
    L'assouplissement des mesures contre le COVID décidé aujourd'hui représente un nouveau pas en direction d’un retour à la normale. Si un optimisme prudent est de mise, les groupes à risque ne doivent pas pour autant être oubliés. Pour le PS Suisse, deux points sont essentiels : premièrement, par respect pour les personnes à risque, l'obligation de porter un masque aurait dû être maintenue dans les magasins. Deuxièmement, les cantons doivent utiliser le temps à disposition jusqu’en automne pour se préparer à une éventuelle reprise de l’épidémie. Continuer
  • 13.02.2022
    Le non du jour à la suppression du droit de timbre est une grande victoire pour le PS Suisse et la population. C'est une défaite cuisante tant pour la droite et le centre que le conseiller fédéral UDC Ueli Maurer. La population a clairement fait savoir qu'elle ne voulait pas de nouveaux privilèges pour les multinationales, sur le dos du financement solidaire des services publics. Le PS est désormais convaincu de pouvoir empêcher, toujours avec le soutien de la population, la suppression inutile de l'impôt anticipé dans les urnes. Continuer
  • 07.02.2022
    Dans le contexte de la grave crise économique et de la répression politique persistante en Turquie, le PS Suisse demande au Conseil fédéral qu'il s'engage résolument en faveur de la paix, de la démocratie et des droits humains dans le pays. L'importance de cette exigence a été soulignée par une délégation du PS Suisse lors d'une visite de ses partis frères HDP et CHP dans la capitale turque Ankara. Continuer
  • 05.02.2022
    À une semaine des votations, le PS Suisse a rappelé l’importance d’empêcher la suppression du droit de timbre lors de son Congrès numérique à Genève. Une chose est sûre : même s’il perd le 13 février, le lobby des multinationales repartira immédiatement à la charge. C'est pourquoi les délégué-es du PS Suisse ont décidé de lancer également un référendum contre la suppression de l'impôt anticipé. Outre ces importants projets de politique fiscale, deux grands thèmes d'avenir ont occupé le devant de la scène lors du Congrès. Parce qu'il n'y a pas assez de structures d'accueil abordables et de qualité pour les enfants en Suisse et que la protection du climat doit se faire de manière socialement juste, les délégué-es ont décidé de lancer une initiative sur les crèches et une initiative pour un fonds pour le climat. Les délégué-es ont également élu la conseillère aux États jurassienne Elisabeth Baume-Schneider à la succession d’Ada Marra en tant que vice-présidente du PS Suisse.  Continuer
  • Avec les annonces du jour sur les mesures de lutte contre le coronavirus, le Conseil fédéral choisit un cap raisonnable et nourrit ainsi l'espoir d'un retour prochain à une certaine normalité. Le PS est favorable à une approche progressive tenant compte de la situation dans les hôpitaux et de l'évolution de la pandémie. Continuer
  • 28.01.2022
    La Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-N) a décidé de déposer une initiative de commission demandant une réelle naturalisation facilitée de la 3ème génération. Une victoire importante pour l’intégration en Suisse. Le PS déplore en revanche que la Commission n’ait pas donné suite à son initiative parlementaire souhaitant une gestion centralisée par la Confédération des demandes de naturalisation ainsi qu’un droit à la naturalisation après une certaine période de résidence en Suisse. Continuer