Vous trouverez ici tous nos communiqués de presse. Vous pouvez les consulter par année de publication ou par mots-clés grâce au moteur de recherche. Une compilation des principaux communiqués sur un sujet donné figure également dans les dossiers thématiques.

  • 23.05.2018
    Le Conseil fédéral s’entête dans son procédé incompréhensible de soumettre l’achat d’avions de combat, ainsi que le système de défense sol-air « DSA » à un arrêté fédéral de planification à hauteur de 8 milliards de francs, sans que le Parlement puisse savoir à quoi cet argent sera affecté précisément. Le PS exige du Conseil fédéral, en lieu et place du blanc-seing souhaité, des paramètres détaillés pour un projet transparent, contenant des informations concrètes sur le type, le nombre et les coûts d’acquisition de ces avions de combat. Le Parlement et la population doivent pouvoir se prononcer sur un avion concret, et non sur un chèque en blanc ! Continuer
  • 18.05.2018
    Lors de sa séance du jour, le Groupe socialiste aux Chambres fédérales a longuement discuté de la proposition de lier le projet fiscal 17 (PF17) avec le financement du fonds AVS. Malgré quelques voix critiques, le Groupe a finalement décidé unanimement d’entrer en matière concernant la solution proposée par la CER-E. Le Groupe socialiste a tout particulièrement salué ce financement additionnel annuel de 2 milliards de francs qui viendra renflouer le fonds AVS, sans pour autant cesser de s’engager afin que le volet fiscal du projet soit nettement amélioré du point de vue social. Le Groupe socialiste a en outre abordé les récents propos, parfaitement déplacés, du ministre des affaires étrangères, Ignazio Cassis, à propos de l’escalade des violences au Proche-Orient. Il exige de la part du ministre des affaires étrangères qu’il renonce à ses coups de tête solitaires, à jouer les apprentis pyromanes et qu’il cesse de torpiller les succès que la Suisse obtient dans sa politique étrangère. Continuer
  • 16.05.2018
    La combinaison entre le projet fiscal 17 et le financement de l’AVS constitue un compromis raisonnable. Le PS salue la décision de la Commission de l’économie et des redevances du Conseil des États (CER-E), dans la mesure où cette dernière permettra, au cours des prochaines années, d’ôter la pression financière pesant actuellement sur le fonds AVS. Le danger de l’élévation de l’âge de la retraite des femmes pourrait ainsi être écarté. Continuer
  • 16.05.2018
    Avec la décision de ne pas prolonger le programme d’impulsion pour la création de places d’accueil extra-familial, le Conseil fédéral donne aux familles et à toutes les femmes un véritable coup de poignard dans le dos. Le Conseil fédéral n’est désormais plus crédible dans sa volonté d’encourager la conciliation entre vies familiale et professionnelle. Continuer
  • 09.05.2018
    La question de l’accès des prestataires de soins au domaine ambulatoire nécessite plus que jamais une solution définitive ! Le PS salue les lignes directrices du projet du Conseil fédéral, consistant à régler rapidement la question en conditionnant l’accès des prestataires de soin au secteur ambulatoire à des critères de qualité. Le PS restera malgré tout très attentif à ce que les caisses n’obtiennent pas plus de pouvoir qu’elles n’en possèdent déjà. Le PS voit en revanche d’un très bon œil que la compétence de délivrer les autorisations d’exercer soit retirée aux assureurs, pour être transférée aux cantons. Continuer
  • 05.05.2018
    Le PS Suisse est profondément ému par le décès du conseiller national Alexander Tschäppät. L’ancien président de la ville de Berne fut, durant des décennies, une figure emblématique du socialisme suisse. Son décès prématuré est une perte inestimable pour le PS, pour la ville de Berne et pour la Suisse. Le PS Suisse adresse à sa famille et à ses proches ses condoléances les plus sincères. Continuer
  • 04.05.2018
    Les nouveaux secrétaires généraux du PS Suisse, Rebekka Wyler et Michael Sorg, ont pris leurs fonctions au début du mois de mai. Corinne Grässle a également débuté son activité en qualité de responsable des campagnes du PS Suisse. Le désormais ancien porte-parole, Michael Sorg, sera quant à lui remplacé par Nicolas Haesler, qui commencera son activité en août 2018. Continuer
  • 01.05.2018
    Lorsqu’il s’agit d’égalité entre femmes et hommes, le monde politique suisse déploie moult stratagèmes pour retarder ou refuser la moindre mesure concrète. Au lieu de mettre un terme à la discrimination salariale, les élu-e-s et partis bourgeois répètent inlassablement le même laïus en s’opposant à la moindre esquisse d’avancée, malgré le fait que l’égalité figure expressément dans notre Constitution depuis 37 ans ! En ce 1er mai, des dizaines de milliers de femmes et d’hommes se rassembleront et défileront à travers toute la Suisse pour que cette injustice cesse enfin. Continuer
  • 24.04.2018
    La loi sur le contrat d’assurance (LCA) aura 110 ans cette année ; c’est pourquoi le PS a soutenu la révision totale proposée par le Conseil fédéral en 2011. Sous pression des assureurs, la majorité de droite avait renvoyé la révision au gouvernement. En 2016, un projet de révision plus au moins équilibré a été mis en consultation. Les consommatrices et consommateurs, les compagnies d’assurances et les milieux scientifiques y avaient répondu. Finalement, le Conseil fédéral n’a pris en compte que les retours des compagnies d’assurance : in fine, cette révision est un pas en arrière. Continuer
  • 24.04.2018
    Le Comité directeur du PS Suisse a confirmé formellement aujourd’hui son soutien au référendum contre les pouvoirs de surveillance conférés aux détectives privés. La loi sur la surveillance des assuré-e-s octroie aux détectives privés des droits plus étendus que ceux du service de renseignement de la Confédération (SRC). Les terroristes présumés ont ainsi moins de soucis à se faire que les bénéficiaires de prestations sociales qui pourront, à l’avenir, être traqués par GPS, observés par caméras ou espionnés par des moyens d’écoute. Continuer
  • 20.04.2018
    La commission des affaires juridiques du Conseil national (CAJ-N) a décidé hier de soumettre au Conseil national un contre-projet indirect à l’initiative « pour des multinationales responsables ». Le PS salue cette initiative : « Il est juste que la commission des affaires juridiques reconnaisse le besoin d’agir et fasse clairement savoir aux multinationales qu’elles doivent désormais assumer leurs responsabilités ! » estime la conseillère nationale (GE) Laurence Fehlmann Rielle. Continuer
  • 20.04.2018
    Le pouvoir des assurances maladie au parlement est sans limites. Elles veulent non seulement rendre le changement de franchise plus difficile, mais réclament en plus une plus forte participation des assuré-e-s aux coûts. Le lobby des caisses et la majorité bourgeoise viennent d’imposer leur vision en matière de financement des prestations ambulatoires et hospitalières. La conséquence est la perte de contrôle démocratique sur les prestations des caisses maladie, qui sont de plus en plus libres d’agir comme bon leur semble. Continuer
  • 19.04.2018
    Lors de la session de printemps, le Conseil des États a pris la décision incompréhensible de renvoyer en commission la loi sur l’égalité. Maintenant, elle doit être traitée dans les plus brefs délais. « Les hommes de droite pratiquent de l’obstructionnisme : ça suffit ! La discrimination salariale des femmes est illégale et doit enfin être combattue efficacement, et cela le plus vite possible ! » s’exclame la conseillère aux États (VD) Géraldine Savary. Continuer
  • 10.04.2018
    Aujourd’hui, AXA a annoncé son retrait du marché des assurances complètes. Cela sonne la fin des assurances complètes à prix abusif. En même temps, la décision d’AXA révèle l’instabilité des assurances vie privées. Continuer
  • 05.04.2018
    Chaque année, la Suisse déplore en moyenne 200 victimes d’armes à feu. Avant le durcissement progressif de la législation sur les armes, à partir de 1999, ce chiffre était encore deux fois plus élevé ! L’adoption de la directive européenne révisée sur les armes est, dès lors, une obligation sine qua non pour la Suisse, comme l’explique le conseiller national (JU) Pierre-Alain Fridez avec clarté : « cette directive permettra la création de standards de sécurité élevés pour l’ensemble de l’espace européen, qui renforcera la lutte supranationale contre le terrorisme et d’autres formes de criminalité organisée ; elle permettra en outre une meilleure prévention des suicides et autres violences domestiques. » Continuer