Vous trouverez ici tous nos communiqués de presse. Vous pouvez les consulter par année de publication ou par mots-clés grâce au moteur de recherche. Une compilation des principaux communiqués sur un sujet donné figure également dans les dossiers thématiques.

  • 24.04.2018
    La loi sur le contrat d’assurance (LCA) aura 110 ans cette année ; c’est pourquoi le PS a soutenu la révision totale proposée par le Conseil fédéral en 2011. Sous pression des assureurs, la majorité de droite avait renvoyé la révision au gouvernement. En 2016, un projet de révision plus au moins équilibré a été mis en consultation. Les consommatrices et consommateurs, les compagnies d’assurances et les milieux scientifiques y avaient répondu. Finalement, le Conseil fédéral n’a pris en compte que les retours des compagnies d’assurance : in fine, cette révision est un pas en arrière. Continuer
  • 20.04.2018
    La commission des affaires juridiques du Conseil national (CAJ-N) a décidé hier de soumettre au Conseil national un contre-projet indirect à l’initiative « pour des multinationales responsables ». Le PS salue cette initiative : « Il est juste que la commission des affaires juridiques reconnaisse le besoin d’agir et fasse clairement savoir aux multinationales qu’elles doivent désormais assumer leurs responsabilités ! » estime la conseillère nationale (GE) Laurence Fehlmann Rielle. Continuer
  • 20.04.2018
    Le pouvoir des assurances maladie au parlement est sans limites. Elles veulent non seulement rendre le changement de franchise plus difficile, mais réclament en plus une plus forte participation des assuré-e-s aux coûts. Le lobby des caisses et la majorité bourgeoise viennent d’imposer leur vision en matière de financement des prestations ambulatoires et hospitalières. La conséquence est la perte de contrôle démocratique sur les prestations des caisses maladie, qui sont de plus en plus libres d’agir comme bon leur semble. Continuer
  • 19.04.2018
    Lors de la session de printemps, le Conseil des États a pris la décision incompréhensible de renvoyer en commission la loi sur l’égalité. Maintenant, elle doit être traitée dans les plus brefs délais. « Les hommes de droite pratiquent de l’obstructionnisme : ça suffit ! La discrimination salariale des femmes est illégale et doit enfin être combattue efficacement, et cela le plus vite possible ! » s’exclame la conseillère aux États (VD) Géraldine Savary. Continuer
  • 10.04.2018
    Aujourd’hui, AXA a annoncé son retrait du marché des assurances complètes. Cela sonne la fin des assurances complètes à prix abusif. En même temps, la décision d’AXA révèle l’instabilité des assurances vie privées. Continuer
  • 05.04.2018
    Chaque année, la Suisse déplore en moyenne 200 victimes d’armes à feu. Avant le durcissement progressif de la législation sur les armes, à partir de 1999, ce chiffre était encore deux fois plus élevé ! L’adoption de la directive européenne révisée sur les armes est, dès lors, une obligation sine qua non pour la Suisse, comme l’explique le conseiller national (JU) Pierre-Alain Fridez avec clarté : « cette directive permettra la création de standards de sécurité élevés pour l’ensemble de l’espace européen, qui renforcera la lutte supranationale contre le terrorisme et d’autres formes de criminalité organisée ; elle permettra en outre une meilleure prévention des suicides et autres violences domestiques. » Continuer
  • 28.03.2018
    Aujourd’hui, le Conseil fédéral a décidé d’adapter automatiquement à l’avenir les franchises de l’assurance-maladie. Désormais, dès que les coûts de la santé augmenteront, les franchises augmenteront également. Or, les citoyens et citoyennes suisses portent déjà aujourd’hui sur leurs épaules la plus grande partie des coûts de la santé. Le projet présenté ne fait qu’aggraver encore ce déséquilibre. Demain, plus que jamais, il vaudra mieux être riche et en bonne santé, que pauvre et malade. Continuer
  • 26.03.2018
    Facebook et ses acolytes doivent être mieux mis à contribution sur les questions des crimes de haine et autres délits pénaux sur les réseaux sociaux. Ceux-ci ne doivent plus pouvoir se cacher derrière des frontières nationales pour y échapper. En ce sens, la Commission des affaires juridiques du Conseil des États (CAJ-E) a déposé, vendredi dernier, une motion de commission, inspirée très directement d’une proposition du président du PS Suisse et conseiller aux États (FR), Christian Levrat. Continuer
  • 23.03.2018
    La Suisse, après avoir ratifié la convention relative aux droits de l’enfant des Nations unies, s’est dès lors engagée à tout mettre en œuvre afin de garantir les droits tant économiques, que sociaux et culturels de tous les enfants et ce, dès le jour de leur venue au monde. La Suisse respecte-t-elle vraiment cette promesse ? Où faut-il encore agir ? Et de quels systèmes de formation mis en place dans d’autres pays pouvons-nous nous inspirer ? Les participant-e-s du séminaire de formation d’aujourd’hui ont creusé toutes ces questions, avant de formuler des demandes concrètes avec, en ligne de mire, une meilleure égalité des chances. Continuer
  • 22.03.2018
    Plutôt que d’apporter d’importantes et nécessaires améliorations à la Loi fédérale sur les prestations complémentaires (PC), le Conseil national s’est contenté la semaine dernière de couper dans les subsides desquels tant de gens, qui ont à peine de quoi subvenir à leurs besoins, dépendent pour vivre. « Ne faites pas ça ! » exhortent les nombreuses et nombreux signataires de la lettre ouverte adressée aujourd’hui à la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États (CSSS-E), exigeant de cette dernière qu’elle corrige la décision du Conseil national. Continuer
  • 21.03.2018
    Le Conseil fédéral a présenté aujourd’hui la nouvelle mouture de la 3e réforme de l’imposition des entreprises (RIE III), baptisée « Projet fiscal 17 ». Comme de coutume, celle-ci prévoit des baisses d’impôts massives pour les grandes entreprises, assorties d’un contre-financement largement insuffisant, ainsi que des compensations fort maigres… Elle n’est de la sorte pas sensiblement meilleure que la défunte RIE III, rejetée par la grande majorité du peuple il y a un peu plus d’une année. Parallèlement à cela, le Conseil fédéral planifie des réductions d’impôts en faveur des couples aisés dont les deux membres touchent un salaire. Ces deux projets de réformes servent les intérêts exclusifs de la catégorie sociale la plus riche et mèneraient à des pertes de revenus pouvant atteindre plusieurs milliards de francs. Le PS Suisse rejette fermement ce funeste cumul d’allègements fiscaux au seul bénéfice des plus favorisés de notre société. Continuer
  • 20.03.2018
    La Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE-N) a adopté aujourd’hui, sous l’impulsion du PS, une proposition de déclaration du Conseil national. Ainsi, le Conseil fédéral et l’ONU sont appelés à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre un terme au conflit en Syrie. Le PS salue cette déclaration de la CPE-N, un signe contre la guerre et pour la mise en œuvre d’actions ! Continuer
  • 20.03.2018
    La Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil des États (CEATE-E) a adopté, à l’unanimité, une initiative parlementaire de la conseillère nationale socialiste (ZH), Jacqueline Badran. L’initiative demande que la vente à l’étranger des infrastructures stratégiques du secteur énergétique, notamment les centrales hydrauliques, les réseaux électriques et les réseaux de gaz, soit soumise à autorisation préalable. Continuer
  • 15.03.2018
    Un nouveau visage est venu compléter aujourd’hui les rangs du Groupe socialiste aux Chambres fédérales : Fabian Molina a été assermenté ce matin. Il succède à Tim Guldimann, qui a quitté le Conseil national hier. La conseillère nationale Brigitte Crottaz terminera quant à elle sa première session parlementaire vendredi. Continuer
  • 15.03.2018
    Suite aux débats au Conseil national, la situation est claire : la droite parlementaire, avec ses propositions de coupes financières, s’en prend, une fois de plus, aux plus faibles. Ainsi, tous les points qui apparaissaient comme positifs pour le PS ont été rejetés ou fortement édulcorés. Pour Rebecca Ruiz, conseillère nationale (VD), « des coupes ont été faites sur le dos des gens pour qui cet argent permet à peine de couvrir les besoins vitaux. Cette approche est injuste et inacceptable ». Continuer