• 03.07.2020
    Le Conseil fédéral a présenté aujourd’hui ses « arguments » en faveur d’un cadeau fiscal empoisonné de 370 millions de francs par an, à l’attention des seules familles très aisées du pays. À l’heure où l’État doit investir des milliards, à raison, pour sauver les emplois et les petites entreprises, les cadeaux fiscaux aux plus riches sont aussi déplacés que dangereux. En effet, seuls 6 % des ménages de Suisse, aux revenus les plus élevés, pourraient profiter de cette baisse fiscale. Continuer
  •   Et une faveur : lorsque tes courriers de lecteurs et lectrices seront publiés, informe-nous brièvement par courriel ([email protected]). De cette manière nous pourrons le partager sur les réseaux sociaux.   Continuer
  • 01.07.2020
    Des dizaines de milliers d’indépendant-e-s touchés par la crise du coronavirus ne peuvent plus compter sur une aide pourtant vitale depuis la fin du mois de mai. En août, une nouvelle vague de personnes en fin de droit se profile étant donné que l’aide prolongée aux chômeuses et chômeurs expirera. Le PS Suisse critique avec véhémence ces lacunes depuis des semaines et a demandé une session extraordinaire avant les vacances d’été afin de trouver des solutions. Cependant, l’UDC, le PLR et le PDC ont négligemment reporté le traitement des motions correspondantes à l’automne, rejetant de facto ces propositions. Aujourd’hui, le Conseil fédéral a corrigé cette politique de blocage et répond ainsi aux exigences du PS. Continuer
  • Ce qui est présenté comme un soutien aux familles n’est en réalité qu’une arnaque sur le dos de la classe moyenne ! Continuer
  • 29.06.2020
    Chères représentantes et chers représentants des médias, Le 27 septembre 2020, la population suisse sera appelée à se prononcer sur l'initiative populaire de l’UDC « Pour une immigration modérée (initiative de limitation) ». Continuer
  • Samedi, 27 juin 2020, 10h00 - 12h30 Diffusion en langue originale: Diffusion en français:   Continuer
  • 27.06.2020
    La crise du coronavirus a modifié en profondeur notre économie et notre société et a mis en évidence de manière flagrante les inégalités. Pour le Parti socialiste, il est clair que la sortie de la crise ne peut se faire que dans la solidarité. C’est pourquoi le PS Suisse a adopté une résolution qui exige un financement solidaire des conséquences de la crise lors de sa première Assemblée des délégué-e-s numérique. Les délégué-e-s ont en outre voté leur soutien à l’initiative pour une 13e rente AVS, et arrêté les recommandations de vote du parti pour les votations du 27 septembre prochain. Continuer
  • 25.06.2020
    Des dizaines de milliers de personnes sont encore touchées par la crise du coronavirus. Le PS a donc été en première ligne pour qu’une session extraordinaire ait lieu avant la pause estivale, afin de pouvoir voter les différentes mesures de soutien. La proposition commune du PLR, du PDC et de l’UDC, qui demandaient que cette session n’ait lieu qu’en automne prochain, est irresponsable d’un point de vue de politiques sociale et économique. Elle est également très discutable d’un point de vue démocratique. La Constitution prévoit en effet le droit à une session extraordinaire. Continuer
  • 23.06.2020
    Des milliers de personnes qui ne gagnent pas leur salaire dans le cadre d’une relation de travail traditionnelle sont encore touchées très directement par la crise du coronavirus. Il faut donc se réjouir que la Commission de l’économie du Conseil national (CER-N) soutienne la préoccupation du PS, déjà exprimée lors de la session d’été, et demande au Conseil fédéral d’étendre l’indemnisation des indépendants et le droit aux allocations pour les chômeurs. En outre, le PS exige que celles et ceux qui profitent de la crise soient taxés en conséquence. Continuer
  • Conférence annuelle 2020 du PS Migrant-e-s Suisse Kirchgemeindehaus Markus, Tellstrasse 35, Berne Samedi, 19 septembre 2020, 10h15 - ca. 15h00 Continuer
  • 17.06.2020
    Aujourd’hui, le référendum contre l’achat d’avions de combat de luxe a été déposé à Berne. Ce projet démesuré manque clairement sa cible. Il est démesuré par ses coûts, estimés à 24 milliards, qui grèveraient les caisses de la Confédération d’un montant conséquent, qui plus est dans une période économique plus qu’incertaine. Il manque sa cible, car les modèles proposés sont clairement inadaptés à la situation sécuritaire actuelle de notre pays ainsi qu’aux différentes menaces potentielles. Continuer
  • NON aux avions de combat !
    Le Conseil fédéral veut acheter des avions de combat de luxe pour 6 milliards de francs. De l'argent qui manquera alors ailleurs – dans la réduction des primes, les retraites et la protection de l'environnement. Si l'on inclut la maintenance et l'entretien dans le calcul, le coût de ces avions s'élève à 24 milliards de francs. Le PS, avec ses alliés, a pris en main le référendum qui sera soumis aux urnes le 27 septembre 2020. Continuer
  • La population suisse se prononcera le 27 septembre prochain sur le projet de loi relatif à la « déduction fiscale des frais de garde des enfants par des tiers ». Ce qui nous est vendu comme un soutien aux familles l’est fait par une étiquette trompeuse. Le projet de loi, dont le titre induit largement en erreur, arrive à un moment plus qu’inopportun d’un point de vue financier et manque totalement son objectif. Au final, il est simplement antisocial. Ce ne sont quasiment que les familles les plus riches qui profiteront à terme de cette arnaque, alors que les familles à faible et moyen revenus passeront à la caisse. Continuer
  • Il y a un an, 500'000 femmes* et hommes* solidaires manifestaient : pour l’égalité salariale – pour une amélioration des salaires et des conditions de travail dans les métiers majoritairement féminins – pour un congé parental et pour que les crèches soient organisées comme un service public. Continuer
  • Nous voterons le 27 septembre sur la dangereuse initiative dite « de limitation » de l’UDC. Pour la campagne de votation, le PS Migrant-e-s a produit des dépliants en huit langues. Continuer