• Vendredi dernier, la majorité de droite du Conseil fédéral a cautionné, une nouvelle fois, les dysfonctionnements majeurs de système d’assurance-maladie actuel. La facture a suivi aujourd’hui, via une augmentation des primes, désormais récurrente. Continuer
  • Dans un pays riche comme le nôtre, toute personne travaillant à 100% doit pouvoir vivre dignement avec le salaire perçu. Cette affirmation incontestable est un nécessaire rappel au vu des débats du jour au Conseil des Etats au sujet de l'initiative populaire pour des salaires minimums. Continuer
  • Suite à une campagne de votations controversée, le PS Suisse prendra les partis de droite au mot : La votation du jour ne portait que sur la question de l’assortiment offert dans les shops de stations-service déjà ouverts 24 heures sur 24. Continuer
  • La Banque nationale suisse a confirmé aujourd’hui qu’elle maintenait son cours plancher à 1,20 franc pour un euro. Le PS préconise la fixation d’une limite inférieure pour protéger l’économie suisse, en raison de la reprise hésitante des exportations industrielles. Continuer
  • Les élu-e-s socialistes du Conseil des Etats rejettent à l’unanimité l’initiative UDC « Contre l’immigration de masse ». L’initiative prend sa source dans l’idéologie xénophobe de l’UDC et aurait pour conséquence un repli de la Suisse sur elle-même. Continuer
  • 18.09.2013 | Valérie Piller Carrard, conseillère nationale (FR)
    Pourquoi je vote oui le 22 septembre à la nouvelle loi sur les épidémies ? Car il est grand temps de réviser une loi qui date des années 70, la situation sanitaire de notre pays a évolué de façon considérable. Les épidémies se propagent de plus en plus vite parce que nos vies professionnelles ou nos vacances sont toujours plus mobiles et plus lointaines. De nouvelles maladies infectieuses, telles que le SRAS ou la grippe porcine, apparaissent et leur propagation augmente. La nouvelle loi qui nous est soumise tient compte de ces nouvelles menaces et permettra de mieux protéger la population suisse. Continuer
  • Le Groupe socialiste des Chambres fédérales déposera, cette semaine encore, deux motions au Parlement, afin de résoudre, une fois pour toute, la problématique des banques « too big to fail ». Continuer
  • Le PS Suisse a tenu aujourd’hui une conférence de presse afin de présenter son papier de position sur l’extension de la libre circulation des personnes. Continuer
  • Le PS ne veut pas d’un nouveau trou à travers les Alpes, qui ne conduirait qu’à une augmentation du trafic et du transit routier. Continuer
  • Le PS rejette clairement les risques techniques et financiers liés à l’acquisition de nouveaux avions de combat. Si le Conseil des Etats devait suivre aujourd’hui la position du Conseil national, le PS combattra cette décision par le lancement d’un referendum. Continuer
  • Le sondage relatif aux votations du 22 septembre, publié aujourd‘hui, laisse entrevoir une victoire possible de la raison avec l’acceptation de la loi sur les épidémies. Continuer
  • Le Groupe socialiste des Chambres fédérales exige, au travers d’une interpellation urgente, des réponses claires du conseiller fédéral Ueli Maurer sur le scandale de l’espionnage, suite aux révélations faites par l’ancien collaborateur de la NSA, Edward Snowden. Continuer
  • 10.09.2013 | Manuel Tornare, conseiller national (GE)
    Actuellement, le travail de nuit n’est autorisé que si l’on peut prouver que des raisons techniques ou économiques le rendent indispensable. Or, on ne saurait prétendre aujourd'hui que, techniquement, il est indispensable d'ouvrir les shops durant la nuit ni que, économiquement, ce soit pour ces shops une question de survie. Toutefois, la nouvelle réglementation autoriserait le travail de nuit sans qu’il faille prouver sa nécessité technique ou économique. Si la modification de la loi est adoptée, d’autres entreprises ne tarderont pas, elles aussi, à exiger un travail de nuit sans qu’il existe une nécessité technique ou économique. Ainsi, nous changerions la justification du travail de nuit. Continuer
  • Journal de votation: 22 septembre 2013 Continuer
  • Pour son début de session, le Conseil national devra traiter ce lundi une série de projets (11.4185, 11.3857 et 11.3845) visant à étudier et à introduire un système de cloisonnement des activités bancaires. Continuer