15.12.2021
Aujourd’hui, le Parlement a adopté la version finale du projet de stabilisation de l’AVS (AVS 21). En l’état, le projet est un affront fait aux femmes, qui n’obtiennent que des miettes en compensation à l’augmentation de l’âge de la retraite. Le référendum annoncé par l’Union syndicale suisse sera soutenu par le Parti socialiste. Continuer
Après les décisions prises aujourd'hui par le Conseil des États relatives à la réforme AVS 21, il est clair que la réforme envisagée sera une fois de plus faite au détriment des femmes. En raison de la discrimination salariale, de la faible rémunération des emplois « typiquement féminins » et du travail de soins non rémunéré, de nombreuses femmes présentent des écarts de revenus importants : leurs rentes sont déjà inférieures d'un tiers à celles des hommes. C'est pourquoi le PS s'oppose fortement à l'idée que les femmes doivent désormais aussi payer pour la réforme de l'AVS. Avec de nombreux allié-es, le PS enverra un signal fort le samedi 18 septembre lors d'une manifestation nationale à Berne. Continuer
09.06.2021
La décision prise aujourd’hui par le Conseil national concernant la réforme AVS 21 est un affront fait aux femmes de ce pays. Deux ans après la Grève des femmes et malgré plus de 300’000 signatures contre une réduction des rentes au détriment des femmes, ces dernières voient leurs rentes péjorées. Les Femmes* socialistes s’opposeront avec véhémence à ce projet et soutiendront un éventuel référendum. Continuer
13.02.2021
L’avenir de notre régime de prévoyance vieillesse connaîtra une période décisive en 2021. Le PS exige que chacun-e puisse vivre dignement après une vie de travail. C’est pourquoi il a décidé, lors de son Assemblée des délégué-e-s numérique, de lutter contre toute détérioration de l’AVS et du deuxième pilier. Les délégué-e-s du PS Suisse ont ainsi posé des lignes rouges strictes qui ne doivent en aucun cas être dépassées dans les réformes à venir. Ils ont de plus adopté le papier de position « Sans profits, répondre aux besoins des seniors ! », pour faire face à la crise du coronavirus. Ils ont finalement adopté les recommandations de vote en vue des objets soumis à la population les 7 mars et 13 juin prochains. Continuer
04.09.2020
Les Femmes* socialistes suisses prennent connaissance avec regret de la proposition de la majorité bourgeoise de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États (CSSS-E) de relever l'âge de la retraite des femmes à 65 ans dans le cadre de la réforme de l'AVS 21. Elles s'opposeront avec véhémence à cette proposition. Continuer
05.08.2020
Comme cela a été annoncé aujourd’hui, les partis bourgeois, sous la houlette de l’UDC, veulent augmenter l’âge de la retraite des femmes avec la prochaine réforme de l’AVS, et ce, sans compensation importante. En clair, cela signifie que les femmes devraient assumer, presque à elles seules, les coûts de la réforme de l’AVS, alors même que les femmes ont déjà des rentes inférieures à celles des hommes. Ce complot bourgeois contre l’AVS est une provocation inacceptable et remet fondamentalement en question le succès de la future réforme de l’AVS. Continuer
29.01.2020
Après le Conseil des États, la Commission économie et redevances du Conseil national (CER-N), dominée par la droite, commence, elle aussi, à vider de sa substance le projet de rentes-ponts. Les chômeuses et chômeurs concernés ne pourraient ainsi percevoir ces rentes spécifiques qu’à partir de 62 ans et seulement jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de la retraite anticipée, et non ordinaire. C’est une farce et, une fois de plus, une nette détérioration après les coupes déjà effectuées par le Conseil des États. Toutes les femmes sont donc totalement exclues des prestations. Ce projet de loi se transforme donc en un simple exercice alibi. Continuer
13.12.2019
Avec le modèle de réforme du deuxième pilier, mis aujourd’hui à consultation, le Conseil fédéral saisit l’occasion d’assurer les retraites en Suisse. Le PS salue l’adoption par le gouvernement du compromis négocié par les partenaires sociaux, permettant ainsi de trouver une solution socialement acceptable au blocus de longue date dans ce domaine. Il appartient maintenant aux partis de faire avancer cette proposition viable sans déséquilibrer le projet. Continuer
12.12.2019
Les gens qui ont travaillé durement toute leur vie ont droit à la reconnaissance de leur vie professionnelle. La prestation transitoire est justement destinée à renforcer la sécurité sociale des chômeurs et chômeuses âgé-e-s arrivé-e-s en fin de droit. Le Conseil des États veut maintenant réduire massivement cette prestation. Il souhaite qu'elle ne soit octroyée que jusqu’à l’arrivée de l’âge de la pré-retraite, au lieu de l’âge ordinaire de la retraite. Cette atteinte au compromis important consenti par les partenaires sociaux est inacceptable. Continuer
28.08.2019
Les partis de droite UDC, PLR et VL veulent « réformer » l’AVS en coupant purement et simplement dans les prestations. Il est inacceptable que la Chambre haute veuille également relever l’âge de la retraite des femmes dans le cadre de cette réforme, d’autant plus que les compensations prévues sont loin d’être suffisantes. Pour le PS, il n’est pas question que les femmes paient seules la facture de cette réforme de l’AVS. Continuer

Pages