26.03.2015
La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats (CSSS-E) débute aujourd’hui la consultation sur la réforme de prévoyance vieillesse 2020. « L’objectif principal de cette réforme est de maintenir le niveau des rentes au moins aussi élevé qu’aujourd’hui », rappelle la conseillère aux Etats (GE) Liliane Maury Pasquier. « Un projet de démantèlement n’a aucune chance d’être accepté par le peuple. Nous espérons que les partis bourgeois en sont conscients ». Le résultat d’exploitation de l’AVS publié aujourd’hui n’est pas alarmant, mais il souligne par contre la nécessité de mettre en place une réforme de prévoyance vieillesse équilibrée. Continuer
08.12.2014
L’initiative pour une réforme de la fiscalité successorale prévoit de taxer les fortunes de plusieurs millions afin de financer l’AVS. Le PS la soutient avec conviction. Pour Ada Marra, conseillère nationale (VD), « il est important de garantir l’AVS à long terme, en taxant les successions plutôt que le travail ». Grâce à des exonérations élevées, l’initiative ne vise que les successions se chiffrant en millions, permettant ainsi de limiter la concentration de fortunes dans les mains de quelques-uns. Continuer
19.11.2014
Pour le PS, la sécurité des retraites et le renforcement de l’AVS sont les objectifs de politique sociale les plus importants des années à venir. Alors que les partis de droite et une partie de l’économie veulent conduire la réforme de « Prévoyance vieillesse 2020 » dans le mur, le PS prend ses responsabilités et entend développer une solution durable avec les forces progressistes. « La procédure du Conseil fédéral est juste. Une si vaste réforme de la prévoyance vieillesse ne peut être atteinte que via un paquet global » soutient Lilian Maury Pasquier, conseillère aux Etats (GE). L’histoire le prouve : tenter de mettre en place une réforme par un démantèlement du modèle actuel est inévitablement voué à l’échec devant le peuple. Une réforme de la prévoyance vieillesse pouvant rallier une majorité, ne peut pas être mise en place sans l’aide du PS. Continuer
Mettre en place un filet social solide est d’une importance primordiale pour le fonctionnement d’une société solidaire. Tou-te-s celles et ceux qui ne sont plus en mesure, momentanément ou à long terme, de maintenir leur niveau de vie ont droit à la sécurité sociale. Continuer
Le PS salue l’intention du Conseil fédéral de réformer la prévoyance vieillesse et partant, d’assurer le cœur même de notre Etat social pour les prochaines décennies. C’est pourquoi le PS soutient sans réserve la proposition d’une réforme globale du premier et deuxième pilier. Continuer

Pages