30.05.2018
Suite au débat du jour au Conseil national, il est apparu clairement, une fois encore, en quoi la soi-disant initiative « pour l’autodétermination » a mérité sa nouvelle appellation d’« initiative anti droits humains » : elle constitue en effet une attaque frontale de l’UDC à l’encontre de la protection des droits fondamentaux. Elle remet en question les valeurs suisses, notre tradition et nos droits fondamentaux. Il n’est dès lors pas étonnant que l’UDC ait cherché à dissimuler cela en se livrant à l’obstructionnisme parlementaire le plus pathétique, dans le vain espoir d’empêcher ses adversaires de prendre la parole. Continuer
13.03.2018
Le Conseil des États a délibéré aujourd’hui de l’initiative UDC baptisée « Initiative pour l’autodétermination », et l’a rejetée à une nette majorité. Ainsi, c’est au tour de la chambre des cantons de prendre clairement position contre cette volonté de remettre en cause la Convention européenne des droits de l’Homme (CEDH), ce qui ne pourrait que nuire à la Suisse, tant au niveau des droits humains, que sur les plans économique ou moral. Continuer
05.07.2017 | PS, Verts, Vert'libéraux, PLR, PDC, PEV, PBD
Dans son message, le Conseil fédéral montre clairement que l’initiative « Le droit suisse au lieu de juges étrangers » compromet les intérêts de la Suisse. Cette initiative va à l’encontre des droits humains et de l’économie. Sa mise en oeuvre constituerait une menace pour la sécurité juridique et affaiblirait considérablement la place économique suisse. Au lieu de clarifier le rapport entre le droit national et le droit international, le texte de l’initiative compliquerait encore la donne. Continuer
12.08.2016
Avec la remise des signatures de l’initiative populaire « Le droit suisse au lieu de juges étrangers », les initiateurs torpillent à nouveau les intérêts de la Suisse. En plus des droits de l’homme, l’initiative met en danger la politique de sécurité et les intérêts économiques de la Suisse. Continuer
10.03.2015 | Communiqué de presse interpartis
Les droits humains protègent chaque individu contre l’arbitraire étatique. Ils sont un des fondements de la démocratie, de la sécurité et de la liberté en Suisse. Avec son initiative contre les droits humains, l’UDC entend affaiblir et limiter les droits de tout un chacun. PLR, PS, PDC, Verts, PVL, PBD et PEV rejettent avec force cette attaque frontale contre notre démocratie et notre Etat de droit et combattront avec conviction cette initiative contraire aux valeurs suisses. Continuer