27.05.2020
Le PS Suisse se réjouit de l’assouplissement des mesures liées à la crise du coronavirus, annoncé aujourd’hui par le Conseil fédéral. À juste titre, le peuple suisse doit jouir à nouveau de plus de libertés. Dans cette nouvelle phase, le traçage de proximité et le respect des règles de distanciation sociale et d’hygiène sont essentiels pour limiter la propagation du virus. Le PS Suisse appelle la population à faire preuve de solidarité au travers de la nouvelle application SwissCovid afin de minimiser le risque d’une nouvelle flambée de pandémie. Continuer
Le Conseil fédéral et le parlement veulent un changement de système historique : les entreprises privées doivent à l'avenir délivrer le passeport numérique suisse (e-ID) et gérer des données privées sensibles. Continuer
05.07.2019
Selon le Conseil fédéral, toute personne souhaitant s'adresser à une autorité sur internet devrait à l'avenir pouvoir le faire via une e-ID, c'est-à-dire au travers de l'identification électronique des personnes. La population soutient une forte protection des données et se positionne donc comme favorable à une e-ID étatique. Il est inacceptable que la majorité de droite de la Commission des affaires juridiques du Conseil national (CAJ-N) ait rejeté toutes les propositions du Conseil des États visant à renforcer le rôle de l'État et à étendre la protection des données pour l'e-ID. Continuer
26.03.2018
Facebook et ses acolytes doivent être mieux mis à contribution sur les questions des crimes de haine et autres délits pénaux sur les réseaux sociaux. Ceux-ci ne doivent plus pouvoir se cacher derrière des frontières nationales pour y échapper. En ce sens, la Commission des affaires juridiques du Conseil des États (CAJ-E) a déposé, vendredi dernier, une motion de commission, inspirée très directement d’une proposition du président du PS Suisse et conseiller aux États (FR), Christian Levrat. Continuer
20.02.2018
« La Suisse, ses autorités et la population doivent mieux être protégées face aux cyberattaques », réclame le conseiller national (GE) Carlo Sommaruga. Au lieu de cela, la Commission de la politique de sécurité du Conseil national (CPS-N) a préféré rejeter un renforcement de la cybersécurité et de la protection des infrastructures critiques. Sa décision de ne pas entrer en matière sur la loi sur la sécurité de l’information est le signe d’une fixation des priorités totalement erronée de la part des bourgeois. Continuer
21.12.2016
Le PS salue l’intention du Conseil fédéral de renforcer la protection des données et de permettre aux utilisateurs/-trices de pouvoir exercer un plus grand contrôle sur leurs données. Du point de vue du PS, cela nécessite une réglementation renforcée dans les domaines de la vie privée, du droit de propriété et du big data aussi bien que dans les sanctions et les possibilités de recours en cas d’abus. Continuer
20.02.2016
Lors de la séance préparatoire, le Groupe socialiste s’est informé sur la situation syrienne et est particulièrement inquiet sur la poursuite des conflits. Le Groupe condamne l’escalade de la violence et exige une solidarité européenne envers les réfugié-e-s syrien-ne-s. L’égoïsme national et les plafonds imposés ne peuvent être des réponses acceptables face aux personnes fuyant la guerre et la misère. La guerre en Syrie doit trouver son épilogue, raison pour laquelle les livraisons d’armes au Proche-Orient en provenance de la Suisse doivent immédiatement cesser. Continuer