31.10.2018
Le Conseil fédéral corrige sa mauvaise décision du mois de juin d'autoriser l'exportation d'armes vers des pays en guerre civile. Cette correction est attendue depuis longtemps, mais ne résout pas les problèmes. Le PS exige que l'ordonnance sur le matériel de guerre soit rétablie à son niveau d'avant 2014. Depuis lors, la majorité bourgeoise au Parlement et au Conseil fédéral a assoupli à plusieurs reprises les règles d'exportation du matériel de guerre. La Suisse ne doit pas fournir d'armes à des États qui se trouvent en guerre ou qui violent systématiquement les droits humains. Continuer
16.10.2018
Hier, la Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE-N) a, sur proposition du conseiller national Carlo Sommaruga (GE), clairement voté en faveur de l’adhésion immédiate de la Suisse au « Traité sur l’interdiction des armes nucléaires ». Ce signe important de paix et de désarmement est une défaite intérieure majeure pour le conseiller fédéral Ignazio Cassis. Pour des raisons toujours aussi incompréhensibles, le ministre des Affaires étrangères s’est abstenu d’interdire les armes nucléaires, ce à quoi la Suisse s’est pourtant toujours engagée. La CPE-N exige un changement de cap du conseiller fédéral en charge des affaires étrangères et entend remettre la politique étrangère suisse sur les rails, dans ce domaine tout du moins. Continuer
29.09.2018
Les délégué-e-s du PS Suisse ont décidé, samedi à Olten, à l’issue d’un débat intensif, de soutenir la loi fédérale sur la réforme fiscale et le financement de l’AVS (RFFA). L’Assemblée des délégué-e-s recommande ainsi clairement le OUI, par 148 voix contre 68 et 5 abstentions. Une claire majorité estime donc que la proposition permet de faire progresser deux des dossiers politiques les plus importants de la législature. Les délégué-e-s ont également exprimé leur soutien à l’initiative dite « vache à cornes » et au lancement d’une initiative populaire contre les exportations d’armes vers les pays en guerre civile. Continuer
10.09.2018
L’« Alliance contre les exportations d’armes vers les pays en guerre civile », qui bénéficie d’un large soutien, veut se défendre avec une initiative contre l’assouplissement prévu de l’ordonnance sur le matériel de guerre, si le Conseil fédéral s’en tient à sa décision et si l’inaction du Parlement perdure. Le PS Suisse appuie pleinement cette préoccupation. Des pressions supplémentaires seront déployées par le PS au travers d’une intervention urgente à la session d’automne, qui débute aujourd’hui. Continuer
30.08.2018
La commission de la politique de sécurité du conseil des États (CPS-E) ne compte pas modérer le Conseil fédéral sur le sujet de l'exportation du matériel de guerre. Bien qu'elle ne fasse pas de recommandation au Conseil fédéral, elle soutient sa proposition d'édulcorer l'ordonnance correspondante. La CPS-E ouvre ainsi la voie à l'exportation de matériel de guerre suisse vers les pays en guerre civile. Ce manque de compréhension de la part de la majorité bourgeoise affaiblit les valeurs humanitaires de la Suisse et n'est une bonne nouvelle que pour les entreprises d'armement et leurs fournisseurs. Continuer
20.08.2018
Les exportations de matériel de guerre dans des pays en guerre civile devraient être autorisées : la commission de la politique de sécurité du Conseil national (CPS-N) a confirmé aujourd’hui cette décision du Conseil fédéral. Cette attitude est absolument incompréhensible et s’apparente à une courbette devant l’industrie de l’armement. Une proposition du PS pour le dépôt d’une motion de la commission réclamant le renoncement à la modification prévue de l’ordonnance a été rejetée de peu. Au Conseil national désormais de corriger cela. Continuer
20.06.2018
Le Conseil fédéral a envoyé aujourd'hui en consultation un programme de mesures s'attaquant au service civil, pourtant reconnu. Ces mesures visent à limiter le droit accordé aux militaires d'effectuer un service civil pour des raisons de conscience, ainsi qu'à réduire le nombre de civilistes au profit du service militaire. Cela est d'autant plus incompréhensible que les travaux effectués par les civilistes sont largement reconnus et jouent un rôle particulièrement important dans les domaines sociaux et de santé. Continuer
23.05.2018
Le Conseil fédéral s’entête dans son procédé incompréhensible de soumettre l’achat d’avions de combat, ainsi que le système de défense sol-air « DSA » à un arrêté fédéral de planification à hauteur de 8 milliards de francs, sans que le Parlement puisse savoir à quoi cet argent sera affecté précisément. Le PS exige du Conseil fédéral, en lieu et place du blanc-seing souhaité, des paramètres détaillés pour un projet transparent, contenant des informations concrètes sur le type, le nombre et les coûts d’acquisition de ces avions de combat. Le Parlement et la population doivent pouvoir se prononcer sur un avion concret, et non sur un chèque en blanc ! Continuer
20.03.2018
La Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE-N) a adopté aujourd’hui, sous l’impulsion du PS, une proposition de déclaration du Conseil national. Ainsi, le Conseil fédéral et l’ONU sont appelés à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre un terme au conflit en Syrie. Le PS salue cette déclaration de la CPE-N, un signe contre la guerre et pour la mise en œuvre d’actions ! Continuer
09.03.2018
Le Conseil fédéral propose un simulacre de votation populaire afin de déterminer si la Suisse a absolument besoin de forces aériennes. Pour Pierre-Alain Fridez, conseiller national (JU), « ce simulacre de votation n’apporte aucune clarification sur le fait de remplacer de manière anticipée les actuels F/A-18 ou si leur durée de vie ne pouvait être simplement prolongée. » Le PS exige que le Conseil fédéral reste sur sa démarche précédente sur la question de l’achat d’avions de combat et soumette à la population un projet concret, et non une vague question de principe. Continuer

Pages