23.11.2016
Le Conseil fédéral empoigne la révision du droit des sociétés anonymes (SA) avec de bonnes intentions ; il reste cependant sur la réserve dans les mesures concrètes. Le PS déplore le manque de règles efficaces et d’ambition, dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative contre les rémunérations abusives par exemple, sur la question particulière de l’imposition des bonus ou le développement de la participation des collaboratrices et collaborateurs. Le Conseil fédéral va par contre dans la bonne direction pour les questions des quotas de genre dans les organes dirigeants. Continuer
26.10.2016
Il y a 20 ans, la loi sur l’égalité salariale est entrée en vigueur. Depuis, le PS se bat pour que le principe « à travail de valeur égale, salaire égal » soit finalement mis en œuvre. Aujourd’hui, le Conseil fédéral a fait un pas dans cette direction, mais cela reste un petit progrès : les violations de la loi ne doivent pas forcément être punies, mais les grandes entreprises devront, à l’avenir, au moins afficher et démontrer l’égalité salariale. Continuer
12.07.2016
Le rapport rendu aujourd’hui public par l’office fédéral des assurances sociales (OFAS) met en lumière l’urgence à intervenir sur l’égalité homme-femme dans le domaine des rentes vieillesse. En effet, les femmes touchent en moyenne des rentes inférieures de 37% à celles des hommes. L’OFAS rappelle que cela représente environ 20'000 francs annuels ! Au travers de son engagement en faveur de l’initiative AVSplus, le PS entend également se rapprocher de l’égalité homme-femme. Continuer
14.06.2016 | SP Frauen* und SP Schweiz
En ce début d’été, l’égalité est à l’honneur en Suisse. Ce 14 juin, nous commémorons les 35 ans de l’inscription de l’égalité dans la Constitution, et le 1er juillet, les 20 ans de la Loi sur l’égalité. Mais aujourd’hui, nous « fêtons » également les 25 ans de la Grève des Femmes. 25 ans après, la principale revendication– un salaire égal pour un travail de valeur égale – est toujours valable. Pour les Femmes* socialistes suisses, cette journée est l’occasion de rappeler le combat passé et ce qui reste à faire en matière d’égalité. Continuer
04.02.2016
L’avenir et la structure des Femmes socialistes seront au centre des discussions lors de la prochaine assemblée des membres extraordinaires des Femmes socialistes suisses, le 20 février. A cette occasion, Yvonne Feri annonce sa démission en tant que présidente. « Je suis nouvellement membre de la Commission pour la santé et occupe depuis quelques semaines un nouveau poste. » explique Yvonne Feri. « Ces nouvelles activités exigent beaucoup de temps et d’implication. C’est pourquoi j’ai décidé, après quatre ans, de renoncer à la présidence des Femmes socialistes. Qui plus est, la période juste après les élections est favorable à ce changement ». Continuer
04.12.2015
Pas de fixation anticipée des bonus, pas d’impôts sur ces derniers, pas d’introduction d’action en restitution lors de l’enrichissement des cadres aux frais de la société, pas d’obligation de fixer dans les statuts les rapports entre les composantes fixes et variables du salaire : le Conseil fédéral a largement édulcoré la révision du droit de la société anonyme. Il est par contre réjouissant de constater que le Conseil fédéral prévoit un quota de 30 % de femmes dans les Conseils d’administration et de 20% pour la direction. Un autre point positif est le renforcement des contrôles dans la branche des matières premières, qui se chiffre en milliards. Continuer
04.11.2015
Les sondages le démontrent : la population plébiscite largement un congé paternité. Pourtant, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats (CSSS-E) a rejeté la variante minimaliste proposant deux semaines de congé paternité. Pour la conseillère aux Etats (GE), Liliane Maury Pasquier, « la CSSS-E fait l’autruche, le congé paternité répond pourtant à un double besoin. D’une part les parents, les mères comme les pères, veulent consacrer plus de temps à leurs enfants. D’autre part, l’économie est demandeuse de solutions permettant de mieux concilier vies professionnelle et familiale ». Continuer
07.10.2015
Le PS soutient le Conseil fédéral dans les efforts qu’il a entrepris afin de prévenir la violence domestique. Avec l’adoption de la Convention d'Istanbul du Conseil de l'Europe, la Suisse contribue à établir des normes à l'échelle européenne pour la protection des femmes et des filles contre la violence domestique. Il convient aussi de saluer les ajustements du droit pénal et civil suisse. Les victimes sont dorénavant mieux protégées contre les agressions et moins mises sous pression dans les procédures judiciaires. Continuer
01.09.2015
Le PS a pris connaissance avec une immense satisfaction de la décision de la Commission des affaires juridiques du Conseil des Etats (CAJ-E), qui a dégagé une majorité sur la question du « mariage pour tous ». Ainsi, la voie est désormais libre pour un droit du mariage moderne et progressiste, permettant à tous les couples, quelle que soit leur orientation sexuelle, de se marier. Pour Géraldine Savary, conseillère aux Etats (VD), « l’institution du mariage entre ainsi dans le 21e siècle ; c’est un signal important. A l’avenir les couples de même sexe pourront se marier et fonder une famille ». Continuer
21.08.2015
L'égalité salariale entre les femmes et les hommes ne peut être atteinte grâce à l’autorégulation. Le PS tient à souligner cette conclusion parue aujourd'hui dans l’Enquête suisse sur le niveau et la structure des salaires. « Après 34 ans de promesses vides et infructueuses, insinuant que l’égalité salariale allait survenir d’elle-même, des mesures légales doivent dès à présent être mises sur pied », exige la conseillère nationale (FR) Ursula Schneider Schüttel. « Les entreprises d'une certaine taille devraient avoir l’obligation de se soumettre à une analyse de leurs salaires et être sanctionnées dans le cas où elles pratiquent une politique salariale discriminante à l'égard des femmes. » Continuer

Pages