16.01.2020
L’homophobie n’a aucune place dans notre société. C’est pourquoi il est indispensable d’étendre la norme pénale contre le racisme, dont l’efficacité est éprouvée, à la protection des personnes gay, lesbiennes et bisexuelles grâce à un OUI clair le 9 février prochain. L’extension de cette norme pénale, soutenue par tous les grands partis, à l’exception de l’UDC, comble une lacune juridique et offre une protection urgente contre la haine, sans restreindre aucunement la liberté d’expression. Continuer
10.01.2020
Chères et chers journalistes, L’homophobie n’a pas sa place dans notre société. C’est pourquoi il est absolument essentiel d’étendre la norme pénale antiraciste, qui a largement fait ses preuves, aux personnes gay, lesbiennes et bisexuelles. Continuer
18.12.2019
Le Conseil des États a soutenu aujourd’hui un contre-projet alibi et inefficace à l’initiative pour des multinationales responsables. Le Conseil des États a ainsi cédé au lobby économique et se pose en avocat des grandes entreprises telles que Syngenta et Glencore, qui ne continuerons à ne pas être tenues pour responsables de futures violations des droits humains à l’étranger. Le Conseil national nouvellement élu est maintenant appelé à corriger le tir. Continuer
09.12.2019
Tous les jours, des personnes gay, lesbiennes et bisexuelles sont agressées, verbalement ou physiquement. Ces attaques sont certes, dans certains cas, punissables par la loi, mais sans circonstances aggravantes et sans permettre de punir les propos haineux qui précèdent souvent un passage à l’acte. Le Parlement a donc décidé, suite à une initiative parlementaire émanant de Mathias Reynard (PS / VS), d’étendre aux personnes homosexuelles et aux bisexuelles la norme pénale antiraciste. Suite au référendum lancé par l’UDF et les jeunes UDC, le PS entend lancer un signal clair en faveur de la tolérance et contre la haine grâce à un OUI clair pour une protection contre les discriminations. Continuer
03.12.2019
Dans son accord de libre-échange (ALE) avec la Suisse, la Chine s’engage à respecter les normes internationales et les principes démocratiques. Selon les observations de nombreux États, d’organisations de défense des droits humains et des médias, la Chine viole ces normes de manière flagrante. De graves violations des droits humains ont lieu quotidiennement en Chine. La Suisse doit tirer les conclusions qui s’imposent et c’est pourquoi le Groupe socialiste aux Chambres fédérales demande au Conseil fédéral de suspendre les clauses préférentielles de cet ALE jusqu’à ce que la Chine mette pleinement en œuvre les dispositions convenues. Continuer
26.09.2019
Par crainte du vote populaire, les conseillers aux États de droite reportent la décision sur le contre-projet indirect à l’initiative pour des multinationales responsables. Le vote aura ainsi lieu après les élections. Par cette tactique de report malhonnête, ils démontrent leur soumission au lobby des multinationales et jouent la montre en période électorale, plutôt que de jouer cartes sur table. Continuer
16.08.2019
Les deux navires de sauvetage « Open Arms » et « Ocean Viking », transportant plus de 500 migrant-e-s, sont toujours à la recherche d’un port de débarquement en Méditerranée. Le Comité directeur du PS Suisse demande au Département fédéral de justice et police (DFJP) d’accueillir immédiatement, et sans trop de bureaucratie, toutes et tous les réfugié-e-s à bord des deux navires. En tant que partie de l’Europe, la Suisse partage la responsabilité d’un traitement humaniste des réfugié-e-s, et devrait, dès à présent, rejoindre les pays qui se répartissent l’accueil des migrant-e-s recueillis en Méditerranée. Continuer
28.11.2018
Lors de sa réunion d'hier, le Groupe socialiste a discuté du Pacte de l'ONU sur les migrations. Le pacte, dans lequel la Suisse a joué un rôle clef, établit avec la communauté internationale, et pour la première fois, un cadre d'action en matière de migration internationale de main-d'œuvre. Le Groupe socialiste appelle le PLR et le PDC à rompre avec la politique dogmatique de l'UDC, en particulier après le vote sur « l'initiative pour l'autodétermination », et à accepter ce pacte. Continuer
25.11.2018
Le PS se réjouit du clair refus de l'Initiative anti-droits humains (IADH). Les électrices et électeurs ont rejeté très clairement l'attaque frontale de l'UDC contre les droits humains et ont, par cela, clairement exprimé leur attachement à la protection internationale des droits humains. Le PS note également, avec regret, que la révision de la loi sur la surveillance des assuré-e-s a quant à elle été acceptée. Continuer
13.11.2018
La Commission de l'économie et des redevances du Conseil national (CER-N) souhaite suspendre la Convention contre la double imposition conclue entre la Suisse et l'Arabie saoudite. Le signal diplomatique envoyé par cette démarche est très clair. Dans le contexte de l'assassinat de Jamal Khashoggi et de la guerre que mène l'Arabie saoudite contre la population civile du Yémen, la Suisse ne peut pas se contenter de traiter cela comme simple point à l'ordre du jour, mais elle doit surveiller ses relations avec ce pays et élaborer une stratégie cohérente. Continuer

Pages