16.09.2019 | Roger Nordmann, conseiller national (VD)
Cette initiative est dangereuse. Elle s’inscrit dans le sillage de l’initiative du 9 février 2014, mais aussi dans la logique autoritaire de la loi du plus fort, qui a conduit des personnalités comme Salvini, Trump ou Bolsonaro au pouvoir. Personne ne pensait que ces gens pourraient gagner, ils ont gagné. Tout comme l’expérience montre que ce type d’initiative peut l’emporter. Continuer
Donner son avis et participer activement à la vie publique et politique est un facteur clef de l’intégration. À ce jour, un quart de la population vivant en Suisse est exclu de toute décision concernant, pourtant, tous les habitant-e-s de notre pays. À l’heure où la droite poursuit sa volonté de durcir l’accès à la naturalisation et à la veille de la Fête nationale, le PS Migrant-e-s lance un appel à la naturalisation. Continuer
19.06.2017 | Ihsan Kurt vice-président du PS Migrant-e-s
Le PS Migrant-e-s a, lors de son Assemblée annuelle samedi dernier, adopté une résolution demandant que toute personne établie en Suisse puisse jouir de l’ensemble des droits politiques. Voilà un an que les discussions portent sur cette question, notamment dans le cadre de la campagne en cours appelant aux naturalisations. Les plus de 100 membres présents ont recommandé par ailleurs de voter OUI à la réforme de la Prévoyance vieillesse (PV) 2020, soumise au peuple cet automne. Les éléments statutaires ont également ponctué l’Assemblée : rapports et objectifs annuels ou encore élections au Comité. Continuer
03.02.2016 | Gaëlle Courtens
Face à la tragédie des migrant-e-s en Méditerranée, la Fédération des églises protestantes en Italie et le mouvement catholique Sant’Egidio, en partenariat avec l’Etat italien, sont en train de mettre sur pied des couloirs humanitaires. L’opération a débuté la semaine passée au Liban. Continuer
La guerre en Syrie exige une aide plus rapide et moins bureaucratique. Continuer
25.11.2014 | Roger Nordmann, conseiller national (VD)
L'examen des effets pratiques probables d'Ecopop est très intéressant. Vraisemblablement, l'application d'Ecopop conduira à un boom des frontaliers, concentrant le développement économique dans une bande de terrain à moins de 50 KM de la frontière. Un développement qui n'a rien d'écologique. En outre, accélérant le remplacement de l'industrie par la finance, elle stimulera la transformation de la Suisse en paradis ploutocratique, le fameux Richistan. Analyse. Continuer
25.11.2014 | Cesla Amarelle, conseillère nationale (VD)
À une semaine de la votation sur Ecopop, bien des arguments ont déjà été avancés pour démontrer que cette initiative est une profonde ineptie. Au plan économique et social, une limitation du solde migratoire à 0,2% par an, soit 16'000 personnes par an (solde actuel : plus de 90'000 personnes env.) est suicidaire tant pour nos emplois que pour nos assurances sociales. Un taux d’immigration élevé se révèle notamment propice à l’AVS car la charge d’assainissement se répartit sur un plus grand nombre et permet de désamorcer les problèmes de financement sur le court et moyen terme Continuer
04.11.2014 | Roger Nordmann, conseiller national (GE)
À en croire son titre officiel "Halte à la surpopulation – Oui à la préservation durable des ressources naturelles", l'initiative Ecopop viserait la protection de l'environnement. Malheureusement, ce texte n'aurait aucun effet écologique, car elle se base sur trois erreurs. Continuer
04.11.2014 | Liliane Maury Pasquier, conseillère aux États (GE)
Ecopop : un nom léger comme le pop-corn et pétillant comme le champagne. Mais ne nous y laissons pas prendre. L'initiative d'Ecopop propose des mesures qui ne mettraient à la fête ni la Suisse, ni les autres pays concernés. Continuer
17.10.2014 | Maria Bernasconi, conseillère nationale (GE)
L’initiative Ecopop porte très mal son nom aguicheur : écologiste, elle ne l’est pas pour un sou, puisqu’en limitant le séjour des travailleuses et travailleurs étrangers, elle favorise au final les frontaliers, une catégorie de salarié-e-s qui se déplacent le plus souvent en auto. Continuer

Pages