01.02.2017
Selon le dernier sondage Gfs publié aujourd’hui, le OUI à la naturalisation facilitée de la 3e génération remporte largement l’adhésion de la population. Alors qu’une campagne de peur a été lancée, 2/3 des Suisse-sse-s sont favorables à une naturalisation facilitée pour les 25'000 jeunes qui pourraient en profiter. Continuer
12.01.2017
Le PS Migrant-e-s entend donner une voix politique à nos concitoyen-ne-s qui ne possèdent pas la nationalité suisse. C’est pourquoi nous appelons, lors de notre conférence de presse, au OUI à la naturalisation facilitée pour les étrangers de la troisième génération – et cela en plusieurs langues. Un OUI offrirait aux « Suisse-sse-s sans passeport » une voix ainsi que la possibilité de participer à la vie politique du pays. Continuer
16.12.2016
Aujourd’hui, le Parlement a défini la mise en œuvre de la disposition constitutionnelle 121a. Il pourra dès lors ratifier le protocole croate, permettant au programme de recherche Horizon 2020 de se poursuivre. Le PS salue la loi de mise en œuvre : elle permettra la poursuite des bilatérales et apporte un progrès de politique sociale en offrant la priorité aux chômeuses et chômeurs suisses. Continuer
01.12.2016
Le PS soutient la solution retenue par le Conseil des Etats au sujet du dilemme entre l’article 121a Cst et les accords bilatéraux. Les mesures de protection des travailleurs indigènes réduisent la dépendance vis-à-vis de l’étranger et ne contreviennent pas à la libre circulation des personnes. La loi d’application pourra ainsi être adoptée à la fin de la session parlementaire d’hiver et permettre la poursuite des accords bilatéraux. Continuer
22.11.2016 | Komitee «Ja zur dritten Generation»
Alors qu’ils sont nés et ont grandi en Suisse, tout comme leurs parents avant eux, que notre pays est leur patrie, ils doivent franchir les mêmes obstacles que des étrangères et étrangers de première génération. Ce scénario, qui concerne encore aujourd’hui les étrangères et étrangers de « 3e génération », doit désormais rejoindre les pages d’histoire. Des parlementaires PS, PLR, PDC, PBD, PVL, Verts et PEV ont rencontré la presse ce matin, afin de donner un signal fort en faveur de d’une facilitation de la naturalisation pour la 3e génération. La population sera appelée à se prononcer le 12 février prochain. Continuer
19.11.2016
Le Groupe socialiste soutient le concept la Commission des Institutions politiques du Conseil des Etats (CIP-E) pour la mise en œuvre de l’article 121a sur l’immigration. Le concept est conforme avec l’accord sur la libre circulation des personnes et garantit le maintien des accords bilatéraux. Pour le PS, il est essentiel que le parlement prenne une décision sur cette loi d’application lors de la session d’hiver, afin que le programme de recherche Horizon 2020 puisse être poursuivi. Continuer
26.10.2016
La mise en œuvre de l’article 121a de la Constitution fédérale doit être sous toit pour la fin de la session d’hiver, afin que la participation de la Suisse au programme de recherches Horizon 2020 puisse se poursuivre. Le PS a déjà annoncé sa compréhension pour la procédure du Conseil fédéral, passant par un contre-projet à l’initiative RASA, dont le contenu permet de laisser encore toutes les options ouvertes. Continuer
28.09.2016
Les étrangères et étrangers, dont les parents et les grands-parents ont déjà vécu en Suisse, devraient obtenir un passeport suisse de manière facilitée. Il y a huit ans, la conseillère nationale (VD) Ada Marra avait empoigné cette réforme et le parlement a éliminé, aujourd’hui, les dernières divergences. La voie est ainsi libre pour la votation populaire et le PS fait totalement confiance à la population. Continuer
21.09.2016
Depuis le 9 février 2014, le PS défend la position suivante : la mise en œuvre de l’initiative « contre l’immigration de masse » (art. 121a de la Constitution fédérale) ne doit en aucun cas compromettre les accords bilatéraux. Le compromis décidé aujourd’hui par le Conseil national respecte ce principe fondamental, et c’est pour cette raison que le Groupe socialiste l’a soutenu à l’unanimité. Continuer
02.09.2016
Le compromis adopté aujourd’hui au sein de la Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-N), est un bon compromis pour la mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse. La seule voie permettant de garantir les accords bilatéraux tout en respectant le résultat du scrutin du 9 février 2014 conduit la Suisse vers une meilleure protection des travailleuses et travailleurs indigènes. Continuer

Pages